La langue française

Mort-dieu

Sommaire

  • Définitions du mot mort-dieu
  • Phonétique de « mort-dieu »
  • Citations contenant le mot « mort-dieu »
  • Images d'illustration du mot « mort-dieu »
  • Traductions du mot « mort-dieu »

Définitions du mot mort-dieu

Littré (1872-1877)

MORT-DIEU (mor-dieu) interj.
  • qui signifiait par la mort de Dieu. Si je pense réussir à venger Cicéron, mort-Dieu, je vengerai Sophocle, Voltaire, Lett. d'Argental, 28 août 1749. (voy. MORDIEU).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mort-dieu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mort-dieu mɔrtdiø

Citations contenant le mot « mort-dieu »

  • La mort ne révèle point les secrets de la vie. François René, vicomte de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe
  • La tragédie de la mort est en ceci qu'elle transforme la vie en destin. André Malraux, L'Espoir, Gallimard
  • La mort attrape d'abord ceux qui courent. Jean Giono, L'Iris de Suse, Gallimard
  • Pour tuer quelqu'un, [le mariage] est quand même moins sûr que la mort. Jean Giraudoux, Électre, I, 3, le mendiant , Grasset
  • L'ennui est un des visages de la mort. Julien Green, Journal, Plon
  • La douleur est un siècle et la mort un moment. Jean-Baptiste Louis Gresset, Épître à ma sœur sur ma convalescence
  • L'oubli me paraît une mort. Gabriel Joseph de Lavergne, comte de Guilleragues, Lettre, à Mme de La Sablière
  • La mort n'est que pour les médiocres. Alfred Jarry, Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien, Fasquelle
  • On entre, on crie Et c'est la vie ! On crie, on sort Et c'est la mort. Ausone de Chancel, Quatrain inscrit en tête d'un album
  • La mort est belle. Elle seule donne à l'amour son vrai climat. Jean Anouilh, Eurydice, IV, M. Henry , La Table Ronde
  • Comme un nageur venant du profond de son plonge, Tous sortent de la mort comme l'on sort d'un songe. Théodore Agrippa d'Aubigné, Les Tragiques
  • La mort d'autrui soumet le vivant, résigné, aux lois inévitables. La sienne, il la considère comme un assassinat. Claude Aveline, Les Mots de la fin, Hachette
  • Ô mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre. Ce pays nous ennuie, ô mort ! Appareillons ! Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre, Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons ! Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, le Voyage
  • La mort semble bien moins terrible, quand on est fatigué. Simone de Beauvoir, Les Mandarins, Gallimard
  • Rien n'est vrai qui ne se prouve par la mort. Yves Bonnefoy, L'Improbable, Mercure de France
  • Non, je ne veux rien voir en vous de ce que la mort y efface ; vous aurez dans cette image des traits immortels ; je vous y verrai tel que vous étiez à ce dernier jour sous la main de Dieu, lorsque sa gloire sembla commencer à vous apparaître. Jacques Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Louis de Bourbon, prince de Condé
  • Chaque mot écrit est une victoire contre la mort. Michel Butor, Entretiens avec Georges Charbonnier, Gallimard
  • La mort n'est rien. Ce qui importe, c'est l'injustice. Albert Camus, Requiem pour une nonne (Adapté de William Faulkner) Gallimard
  • Vivre est une maladie, dont le sommeil nous soulage toutes les seize heures ; c'est un palliatif : la mort est le remède. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • La mort est simplement le terme de la vie, De peines ni de biens elle n'est point suivie. Guillaume Amfrye, abbé de Chaulieu, Épître à Mme la duchesse de Bouillon
  • Le Messager de mort, noir recruteur des ombres […]. André de Chénier, Iambes
  • La mort, mystère inexplicable, dont une expérience journalière paraît n'avoir pas encore convaincu les hommes […]. Benjamin Constant de Rebecque, Adolphe
  • Songe aux têtes de mort qui se ressemblent toutes. François Coppée, Les Récits et les Élégies, Lemerre
  • Chaque instant de la vie est un pas vers la mort. Pierre Corneille, Tite et Bérénice, V, 1, Tite
  • La mort n'est rien puisqu'un dieu la dépasse. Louis Émié, L'État de grâce, Le Rond-Point
  • La folie, c'est la mort avec des veines chaudes. Xavier Forneret, Sans titre, par un homme noir, blanc de visage
  • […] Ce que nous pensons de la mort n'a d'importance que par ce que la mort nous fait penser de la vie. Charles de Gaulle, Propos recueillis par André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • […] La fin de l'espoir est le commencement de la mort. Charles de Gaulle, Propos recueillis par André Malraux dans Les Chênes qu'on abat, Gallimard
  • Songez à la perplexité d'un homme hors du temps et de l'espace, qui a perdu sa montre, et sa règle de mesure, et son diapason. Je crois, Monsieur, que c'est bien cet état qui constitue la mort. Alfred Jarry, Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien, Fasquelle
  • De la mort divine revient pour nous éternellement la mort. Étienne Jodelle, Pour la piété et la justice
  • Si l'on veut abolir la peine de mort, en ce cas, que Messieurs les assassins commencent. Alphonse Karr, Les Guêpes
  • Je ne souhaite encore point mourir. Mais quand mes yeux je sentirai tarir, Ma voix cassée, et ma main impuissante, Et mon esprit en ce mortel séjour Ne pouvant plus montrer signe d'amante : Prierai la Mort noircir mon plus clair jour. Louise Labé surnommée la Belle Cordière, Sonnets, XIII
  • La mort ne surprend point le sage : Il est toujours prêt à partir. Jean de La Fontaine, Fables, la Mort et le Mourant
  • Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • Sonde d'amour, veux-tu mesurer le fond où va pouvoir mouiller la mort ? Georges Limbour, L'Enfant polaire, Gallimard
  • J'assiste à ma mort avec les forces entières de ma vie. Marie François Pierre Gontier de Biran Maine de Biran, Journal, 1815
  • La terre entière, continuellement imbibée de sang, n'est qu'un autel immense où tout ce qui vit doit être immolé sans fin, sans mesure, sans relâche, jusqu'à la consommation des choses, jusqu'à l'extinction du mal, jusqu'à la mort de la mort. comte Joseph de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg
  • […] Un peu profond ruisseau calomnié la mort. Stéphane Mallarmé, Poésies, Hommages et tombeaux. Anniversaire, janvier 1897
  • Pourquoi la vanité est-elle aussi forte que la mort ? André Malraux, Antimémoires, Gallimard
  • Toute civilisation est hantée, visiblement ou invisiblement, par ce qu'elle pense de la mort. André Malraux, Antimémoires, Gallimard
  • La musique seule peut parler de la mort. André Malraux, La Condition humaine, Gallimard
  • Il y a une fraternité qui ne se trouve que de l'autre côté de la mort. André Malraux, L'Espoir, Gallimard
  • La mort n'est pas une chose si sérieuse ; la douleur, oui. André Malraux, L'Espoir, Gallimard
  • Mettre à mort un meurtrier est une punition sans commune mesure avec le crime qu'il a commis. Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski, L'Idiot
  • Le besoin de métaphysique n'est que le besoin de la mort. Franz Kafka, Journal, 8 avril 1912 Tagebücher
  • […] La mort laisse la vie de l'âme se maintenir entre ceux qui aiment. Louis Massignon, Lettre à Hélène Maspero Hommage à Massignon l'Herne
  • Nous troublons la vie par le soin de la mort et la mort par le soin de la vie ; l'une nous ennuie, l'autre nous effraye. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, III, 12
  • La préméditation* de la mort est préméditation de la liberté. Qui a appris à mourir, il a désappris à servir. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, I, 20
  • Il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur mort. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Lettres persanes
  • Il n'y a qu'une préparation à la mort : elle est d'être rassasié. Henry Millon de Montherlant, Mors et Vita, Gallimard
  • La mort est le commencement de l'immortalité. Maximilien de Robespierre, À la Convention nationale, Discours du 8 thermidor an II
  • Si un homme pouvait penser complètement la mort, il mourrait à cet instant-là. Denis de Rougemont, Entretien avec Pierre Lhoste, in Les Nouvelles littéraires 24 décembre 1970
  • Ce doit être un des désastres de la mort, cette découverte des pensées secrètes de ceux qu'on a aimés. Armand Salacrou, L'Inconnue d'Arras, Gallimard
  • Je trouve la mort si terrible, que je hais plus la vie parce qu'elle m'y mène, que par les épines qui s'y rencontrent. Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné, Correspondance, à Mme de Grignan, 16 mars 1672
  • On ne peut juger de la vie par une plus fausse règle que la mort. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • Plutôt la mort que le déshonneur. Anonyme,
  • Après la mort, il n'y a rien et la mort elle-même n'est rien. Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe, Les Troyennes, 398
  • Si je suis malheureux à ce point, il y a un port assuré, la mort Aussi rien n'est difficile dans la vie. Quand tu le veux, tu sors, et tu n'es plus gêné par la fumée. Épictète, Entretiens, IV, 10, 27 (traduction Souilhé) Entretiens (I, 25, 18) Marc-Aurèle, Pensées (V, 29)
  • Ne me farde pas la mort. Homère, L'Odyssée, XI, 488 (traduction V. Bérard)
  • Qu'est-ce que craindre la mort sinon s'attribuer un savoir qu'on n'a point ? Platon, Apologie de Socrate, 29a (traduction M. Croiset)
  • La mort a grimpé par nos fenêtres, elle est entrée dans nos palais, elle a fauché l'enfant dans la rue, les jeunes gens sur les places. , Ancien Testament, Jérémie IX, 20
  • La mort et la douleur seront nos compagnons de voyage ; les privations notre vêtement, la constance et la vaillance notre seul bouclier. sir Winston Leonard Spencer Churchill,
  • Fuis les honneurs et l'honneur te suivra ; convoite la mort et la vie te sera donnée. Abu Bakr Abd Allah, Sentence
  • À une vie toute de songe La mort ne peut faire mal. Manuel Altolaguirre, Vivir soñando
  • Peu importe où j'irai après la mort, car, des deux côtés, j'ai des amis qui m'attendent. Anonyme, Vieille Chanson de la province de Värmland
  • Celui qui ne sait pas ce que c'est que la vie, comment saura-t-il ce que c'est que la mort ? Confucius en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong], Entretiens, VI, 11 (traduction S. Couvreur)
  • Tous les hommes veulent la mort de leur père. Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski, Les Frères Karamazov
  • La mort est fin d'une prison obscure pour les âmes nobles ; elle est angoisse pour les autres, qui ont placé dans la fange toute leur sollicitude. Pétrarque en italien Francesco Petrarca, I Trionfi, II
  • Il n'y a aucun remède contre la naissance et contre la mort, sinon de profiter de la période qui les sépare. George Santayana, Soliloquies in England
  • La mort est le génie qui inspire le philosophe, l'Apollon musagète de la philosophie S'il n'y avait pas la mort, on ne philosopherait guère. Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et représentation Die Welt als Wille und Vorstellung
  • la mort, ce gendarme féroce, est inflexible dans ses arrêts. William Shakespeare, Hamlet, V, 2, Hamlet

Images d'illustration du mot « mort-dieu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mort-dieu »

Langue Traduction
Anglais death-god
Espagnol dios de la muerte
Italien dio della morte
Allemand todesgott
Chinois 死亡之神
Arabe اله الموت
Portugais deus da morte
Russe бог смерти
Japonais 死神
Basque heriotza-jainkoa
Corse morte di diu
Source : Google Translate API
Partager