La langue française

Mormon, mormone

Sommaire

  • Définitions du mot mormon, mormone
  • Étymologie de « mormon »
  • Phonétique de « mormon »
  • Citations contenant le mot « mormon »
  • Traductions du mot « mormon »

Définitions du mot mormon, mormone

Trésor de la Langue Française informatisé

MORMON, -ONE, subst.

Adepte d'une secte religieuse fondée aux États-Unis, dont la doctrine s'inspire de plusieurs religions, principalement du judaïsme. Passepartout, lui, en sa qualité de garçon convaincu, ne regardait pas sans un certain effroi ces mormones chargées de faire à plusieurs le bonheur d'un seul mormon (Verne, Tour monde, 1873, p.158).
Emploi adj. De, des mormons; qui est propre aux mormons ou au mormonisme (infra dér.). Religion, secte, société mormone. Dis, est-ce le Dieu guèbre, est-ce le Dieu mormon qu'il te faut? (Hugo, Dieu, 1885, p.34):
. ... il raconta (...) l'histoire du Mormonisme, depuis les temps bibliques: «Comment, dans Israël, un prophète mormon de la tribu de Joseph publia les annales de la religion nouvelle, et les légua à son fils Morom; comment, bien des siècles plus tard, une traduction de ce précieux livre, écrit en caractères égyptiens, fut faite par Joseph Smyth junior...» Verne, Tour monde, 1873, p.155.
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀmɔ ̃], fém. [-ɔn]. ,,Les noms en -an, -on d'origine moderne s'écrivent au féminin par un seul n`` (Grev. 1964, §243). Étymol. et Hist. A. Subst. 1832 Les Mormonites (Let. sur les États-Unis d'Amérique, 1eraoût, I, 187 ds Quem. DDL t.1); 1843 les Marmons (Thebaud in Annales de la propagation de la foi, XVI, 470, ibid. t.12); 1850 mormons (Revue des Deux Mondes, 15 mai, 632 ds Höfler Anglic.). B. Adj. 1854 (A. Pichot, Les Mormons, 173, ibid.). Empr. à l'anglo-amér. Mormon, att. dep. 1830 comme terme désignant les membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, d'apr. le nom du prophète qui serait à l'origine du Livre de Mormon (Book of Mormon, 1830 ds DAE) publié par le fondateur de cette secte Joseph Smith. La var. dér. mormonite est att. parallèlement dès 1831 et l'emploi adj. de Mormon dep. 1842 (cf. DAE et Americanisms). Fréq. abs. littér.: 29.
DÉR.
Mormonisme, subst. masc.Religion, doctrine, secte des mormons. Il est aisé de voir que le mormonisme est une secte de ce genre [les gnostiques] (Taine, Nouv. Essais crit. et hist., 1865, p.189).V. aussi supra ex. de Verne. [mɔ ʀmɔnism̭]. 1reattest. 1851 (Ph. Chasles, Litt. des Anglo-Américains, p.487 ds Bonn., p.182); de Mormon, suff. -isme* d'apr. l'anglo-amér. Mormonism (1830 ds DAE).
BBG.Mack. t.1 1939, p.225. _ Quem. DDL t.12.

Wiktionnaire

Adjectif

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin

  1. Relatif au mormonisme, c’est-à-dire à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.
    • Pour les Anglais, […] je ne suis point catholique, point anglican, point luthérien, point calviniste, point juif, point méthodiste, point wesleyen, point mormon : donc athée. De plus, Français, ce qui est odieux […] — (Victor Hugo, cité par Alain Decaux, Victor Hugo, 1984)
    • On disait autour de moi que cet homme était un évêque mormon. Un évêque mormon sous ces haillons sordides ! je n’en pouvais croire mes yeux. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 42)

Note :

  1. L’invariabilité au féminin se rencontre :
    • Il vit seul avec une femme mormon. — (Roger Peyrefitte, Les Américains, 1969)

Nom commun 1

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : mormone)

  1. (Religion) Fidèle se réclamant du mormonisme, église fondée en Amérique par J. Smith.
    • Un canot nous amena une famille westmannienne que la misère avait déterminée à émigrer au pays des mormons ; ces malheureux étaient conduits par un homme presque aussi pauvre qu’eux, vêtu d’habits crasseux et chaussé de mocassins. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 41)
    • — C’est un mormon, me répondit le docteur, un elder, Mr Hatch, un des grands prédicateurs de la Cité des Saints. Quel beau type d’homme ! Voyez cet œil fier, cette physionomie digne, cette tenue si différente de celle du Yankee. Mr Hatch revient de l’Allemagne et de l’Angleterre, où il a prêché le mormonisme avec succès, car cette secte compte, en Europe, un grand nombre d’adhérents, auxquels elle permet de se conformer aux lois de leur pays. — (Jules Verne, Une ville flottante, 1871)
    • Entre Omaha et le Pacifique, le chemin de fer franchit une contrée encore fréquentée par les Indiens et les fauves, — vaste étendue de territoire que les Mormons commencèrent à coloniser vers 1845, après qu’ils eurent été chassés de l’Illinois. — (Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingt jours , 1872)
    • Et alors il raconta, en passionnant son récit par les éclats de sa voix et la violence de ses gestes, l’histoire du mormonisme, depuis les temps bibliques : « comment, dans Israël, un prophète mormon de la tribu de Joseph publia les annales de la religion nouvelle, et les légua à son fils Morom, (…) » — (Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingt jours, 1872)
    • Passepartout, lui, en sa qualité de garçon convaincu, ne regardait pas sans un certain effroi ces mormones chargées de faire à plusieurs le bonheur d’un seul mormon. — (Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingt jours, 1872)
    • Lors de la confusion des langues, après la construction de la tour de Babel, le Seigneur, selon la croyance des Mormons, aurait conduit un petit peuple vers les rives du continent américain; et ce peuple, après avoir traversé l’océan sur huit vaisseaux, serait devenu une nation puissante qui habita l’Amérique durant 1.500 ans, mais qui fut détruite, 600 ans avant Jésus-Christ, pour s’être adonnée à des pratiques païennes et idolâtres. — (Honoré Beaugrand, Six mois dans les Montagnes-Rocheuses, 1890)

Nom commun 2

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Ancien nom vulgaire d’un singe cynocéphale, le mandrill. Au XIXe siècle son scientifique était Cynocephalus mormon.
    • Mormon : n.m. Genre de singes cynocéphales papions, auquel appartiennent les espèces drill et mandrill. — (Sous la direction de Jean-Claude Zylberstein, Dictionnaire des mots rares et précieux, 10/18, Paris 1996)
  2. (Ornithologie) Ancien nom du macareux.
    • Chez le macareux (mormon), le grèbe et le canard, la pièce linguale est cartilagineuse en arrière. — (Johann Friedrich Meckel, Traité général d'anatomie comparée, Volume 8, Éd. Ch. Hingray, Paris 1838)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MORMON (mor-mon) s. m.
  • Nom d'une secte religieuse, moitié judaïque, moitié chrétienne, qui admet la polygamie et la théocratie, et qui s'est établie dans l'Amérique du Nord.

    Adj. L'église mormonne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mormon »

Mormon, personnage imaginaire qui, selon Joseph Smith, fondateur de la religion mormonne, sortit de populations juives qui auraient pénétré jadis en Amérique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mormon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mormon mɔrmɔ̃

Citations contenant le mot « mormon »

  • Parmi les stéréotypes les plus partagés au sujet des mormons figure leur acceptation de la polygamie. Qu’en est-il ? Reforme.net, Les mormons sont-ils polygames ? - Reforme.net
  • À la fin, il n’en restera qu’un. Et ce sera Julien Denormandie. Chez les «mormons», ce cercle des fidèles de la première heure d’Emmanuel Macron, on n’aurait peut-être pas parié que le dernier d’entre eux à rester au côté du président de la République serait l’architecte du mouvement En marche! Les regards se seraient même plutôt tournés vers Sibeth Ndiaye, celle qui a accompagné Emmanuel Macron dans toutes les étapes de sa conquête du pouvoir puis de son exercice, de Bercy à En marche! en passant par l’Élysée et le porte-parolat du gouvernement. Elle ne participera pas à la suite, ou pas tout de suite. Le Figaro.fr, L’exil forcé pour les «mormons» de Macron
  •  Le 4 novembre 2019, 9 membres de la communauté mormone étaient assassinés au Mexique, dans l’Etat de Sonora, par des narcotrafiquants. La fusillade a entraîné des réactions au plus haut niveau de l’appareil d’Etat étatsunien, les mormons assassinés étant d’origine américaine. L’histoire de l’Eglise mormone se confond d’ailleurs étonnamment avec celle des Etats-Unis d’Amérique : elle est portée par le sentiment de destinée manifeste, la recherche mystique d’une terre promise à l’Ouest, mais elle est aussi questionnée par les enjeux sociétaux contemporains. Le Journal International, Histoire, fantasmes et réalités : qui sont vraiment les Mormons ?
  • L’histoire du mormonisme, qui émerge dans la ferveur religieuse du XIXe siècle, est indissociable de celle des États-Unis. Reforme.net, Qui sont les mormons ? - Reforme.net
  • Même si les autorités judiciaires de l'Utah ne poursuivent traditionnellement pas les couples pratiquant la polygamie consensuelle, le sujet est un enjeu important dans cet Etat où quelque 60% de la population (environ trois millions d'habitants au total) appartient à l'Eglise mormone, qui a longtemps revendiqué cette pratique pour des raisons religieuses. Le Figaro.fr, Un projet de loi veut décriminaliser la polygamie en Utah, terre des Mormons
  • Si les mormons se considèrent comme chrétiens, cet avis est loin d’être partagés par tous les Américains. Reforme.net, Les mormons sont-ils chrétiens ? - Reforme.net
  • La population mormone s’est toujours située dans les rangs des conservateurs. Mais les mormons jugent notamment immoral et irrespectueux le comportement de Donald Trump vis-à-vis des femmes et des migrants. Analysons les enjeux du scrutin de l’élection présidentielle américaine pour les saints du dernier jour. La Croix, Mormons aux États-Unis : pour qui voteront-ils à l’élection présidentielle ?
  • Les mormons ont fondé l’État de l’Utah où ils constituent, en 2017, 62,7% de la population. Ils sont également 24% en Idaho et 9% au Wyoming. L’Église mormone avec ses sectes et ses variantes est la quatrième en importance aux États-Unis. Les mormons s’attribuent 6,5 millions d’adeptes dans le pays et 16 millions dans le monde. Cette religion bizarre avec ses pratiques et ses croyances saugrenues a été fondée en 1830 dans l’État de New York par Joseph Smith.   Le Journal de Montréal, Le mormonisme: une religion emblématique des États-Unis | JDM
  • Dans l'Utah, l'Eglise mormone opère une gigantesque opération de collecte et d'indexation des fonds généalogiques mondiaux. Ces passionnés d'histoire familiale ont aussi fondé Ancestry, le plus gros fabricant de tests ADN en vente libre. En les croisant avec des fichiers médicaux, le petit Etat de 3 millions d'habitants esquisse les futurs usages de ces masses de données. Les Echos, L'Eglise mormone, catalyseur du boom de la généalogie | Les Echos
  • Au moins trois femmes et six enfants appartenant à une communauté mormone américaine ont été assassinés lundi dans une embuscade, au Mexique, à Rancho de la Mora, à la limite entre les Etats de Chihuahua et de Sonora, près de la frontière avec les Etats-Unis. Ils étaient établis dans le nord du pays depuis plusieurs années. leparisien.fr, Mexique : neuf membres d’une communauté mormone assassinés, dont six enfants - Le Parisien

Traductions du mot « mormon »

Langue Traduction
Anglais mormon
Espagnol mormón
Italien mormone
Allemand mormon
Chinois 摩门教徒
Arabe مورمون
Portugais mórmon
Russe мормон
Japonais モルモン
Basque mormon
Corse mormone
Source : Google Translate API
Partager