La langue française

Monumentalité

Sommaire

  • Définitions du mot monumentalité
  • Étymologie de « monumentalité »
  • Phonétique de « monumentalité »
  • Citations contenant le mot « monumentalité »
  • Traductions du mot « monumentalité »

Définitions du mot monumentalité

Trésor de la Langue Française informatisé

Monumentalité, subst. fém.[En parlant d'une oeuvre d'art] Caractère grandiose résultant des proportions, du style. Art de couleur et art de synthèse, le fauvisme est enfin art de décor, mais de décor qui est expression et monumentalité (Dorival,Peintres XXes.,1957, p.58).

Wiktionnaire

Nom commun

monumentalité \mɔ.ny.mɑ̃.ta.li.te\ féminin

  1. (Didactique) Caractère de ce qui est monumental.
    • C’est, on nous permettra de forger le mot, la monumentalité. Le caractère monumental est en effet ce qu’il ya de plus propre à étonner l’intelligence, à imposer le respect, à subjuguer l’imagination ; […] . — (Recueil historique du Boulonnais:(notices, articles, éphémérides) 1845-1893, volume 2, page 155, G. Hamain, 1898)
    • Du même pas, la distinction sociale des domaines publics et privés, qui s’affirme progressivement, a favorisé l’émergence d’une monumentalité convertible, adaptable, profane. — (Maria Ludovica Cantelli, L’illusion monumentale: Paris, 1872-1936, page 11, Mardaga, 1991)
    • Si Destination ressemble à The Key in the hand, c’est surtout par la présence monumentale des entrelacs de fil rouge. Ils sont le matériau privilégié de Chiharu Shiota, sa marque, son image. Ils sont monochromes, rouge ou noir, toujours tissés en réseau, retenant des objets (des clefs ou des valises), ou les capturant (des barques ou des lits), ou les enfermant dans des parallélépipèdes rectangles (sextant, robe, chaise), mais alors l’oeuvre, proche du surréalisme, privée de sa monumentalité, en souffre.— (Olivier Cena, A la galerie Templon, les toiles d’araignée poétiques de Chiharu Shiota, Télérama le 11 juin 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « monumentalité »

Mot dérivé de monumental avec le suffixe -ité
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monumentalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monumentalité mɔ̃ymɑ̃talite

Citations contenant le mot « monumentalité »

  • Tout ce que l’on sait avec certitude, c’est que cet impressionnant fragment d’un christ en croix est entré à la Bibliothèque humaniste de Sélestat avant 1905, finement sculpté dans du tilleul et laissant apparaître les traces de sa délicate polychromie d’origine sous le surpeint trop macabre imaginé à l’époque baroque. Peut-être en provenance de l’église Saint-Georges voisine. Peut-être séparé à la scie d’un crucifix géant placé sur le jubé élevé par Conrad Siefer en 1489-90, et détruit à la Révolution. En tout cas, et au vu de ses proportions, cette tête, profondément évidée à l’arrière dans un souci de longévité, taillée dans une seule pièce de bois et perforée sur le dessus, appartient à un corps qui ne devait pas mesurer moins de 2,30 m ! Rien d’étonnant pour ce type de sculpture destinée à dominer les fidèles de toute sa monumentalité, histoire de mieux les inciter à ressentir toute la douleur du Christ. Si le traitement des yeux et des arcades sourcilières, avec ce gonflement typique des paupières accusant une expression tourmentée, fait notamment penser aux figures sculptées par Nicolas de Haguenau (1445-1538) pour le retable d’Issenheim (68), il se trouve que le sculpteur Veit Wagner (1420-1517) utilisait également ce procédé pour bon nombre d’œuvres qui lui sont aujourd’hui attribuées. N’empêche que le raffinement du modelé de ce visage, avec ses lèvres délicatement ourlées et ses boucles finement ciselées, sans compter la grande sensibilité avec laquelle l’artiste parvient à exprimer toute la souffrance contenue du crucifié, surpasse en qualité et en subtilité tous les exemples auxquels il a été comparé. Grâce à la mise en espace astucieuse évoquant son emplacement dans le contexte initial, cette admirable Tête de Christ de Sélestat n’a pas fini de raconter toute une époque où les églises pleines d’œuvres d’art étaient aussi des musées. , Le Mag | Décrypt’ art : «Tête de Christ» attribuée à Veit Wagner ou à Nicolas de Haguenau (vers 1500)
  • Avec l’exposition temporaire « Souffles de verre », la Halle du Verre de Claret propose trois souffles de trois créateurs. On peut y voir trois esthétiques portées par Antoine Brodin, Olivier Mallemouche et Antoine Pierini qui ont en commun : un goût pour la monumentalité, la puissance du geste et la quête du sens. Les trois artistes verriers réalisent des œuvres aux dimensions généreuses, qui font appel à des compétences rares : un souffle exceptionnel et une virtuosité technique pour maîtriser des procédés quelques fois inédits. , Hérault : 4 expos estivales à ne pas manquer
  • Ce cénotaphe aux dimensions colossales jouit d’ailleurs du statut d’icône du musée depuis le XIXe siècle, où il a intégré la collection au titre des saisies révolutionnaires. Ce monument de la sculpture médiévale est en effet intimement lié à l’histoire du territoire bourguignon. Il fut sculpté au XIVe siècle pour la chartreuse de Champmol, nécropole ducale aux portes de Dijon, dont le sublime décor fut par la suite démantelé et dispersé. Le tombeau constitue donc un précieux témoignage du laboratoire artistique que représenta ce lieu mythique. La réalisation du tombeau lui-même a requis le travail de quelques-uns des meilleurs artistes de l’époque : l’imagier Jean de Marville, le sculpteur Claus Sluter et le peintre Jean Malouel. Ce tombeau marque un tournant dans l’art funéraire en raison de sa monumentalité ; le gisant du prince est ainsi placé presque hors d’atteinte du regard. L’autre grande nouveauté est la place accordée aux pleurants. Ces célèbres personnages, qui semblent émerger des arcades d’un cloître, sont traités avec une expressivité et un réalisme inédits. Le Journal Des Arts, Le tombeau de Philippe le Hardi - 8 juillet 2020 - L'ŒIL - n° 735
  • La valorisation du patrimoine industriel est liée à deux gestes. D’une part la mise en valeur de la façade de pierre. Cette façade de pierre tient toute seule, elle est autonome d’un point de vue structurel. Et on pourrait vider le cœur de l’îlot, il y aurait toujours cette façade de pierre qui serait debout. C’est donc la marque de la monumentalité de l’époque, de la monumentalité que Gadet voulait apporter à la Poste. L’autre élément de préservation est évidemment la structure métallique de Gadet : les poteaux, les chapiteaux, les grandes poutres… Donc toute cette architecture de métal est réintégrée si je puis dire, réhabilitée, même redécouverte puisque certaines parties avaient totalement disparu, d’autres avaient été coupées. Nous avons, chaque fois que l’on a pu, réinstallé ou bien restitué cette charpente métallique. , Dominique Perrault: "La Poste du Louvre ressemblera aux bâtiments de Soho"
  • Le trio aurait pu se contenter de la portée «locale» du noir. Certes, installées dans une belle section, des photos de gueules empoussiérées sortant des profondeurs, de corons saisis par temps sombre et de tours d’extraction à la monumentalité de cathédrales rappellent bien Le Figaro.fr, Le Louvre-Lens au pays de l’or noir
  • Confronté en tant que chirurgien aux horreurs de la Grande Guerre, Chauveau perdit entre 1915 et 1918 deux de ses fils, son père, sa première épouse ainsi que son ami, Georges Lacombe, peintre sculpteur qui l’avait introduit dans le milieu nabi. D’une monumentalité écrasante, ce Monstre, plus résigné que terrifiant, porterait-il le poids de ces années tragiques? Connaissance des Arts, Monstres et Cie : les créatures hybrides de Léopold Chauveau envahissent le musée d'Orsay | Connaissance des Arts
  • Je n’aime pas parler d’identité, je pense que notre métier ce sont des rencontres, des affinités avec des artistes, avec certains types d’art. Je dirais que la galerie est construite autour de trois axes distincts : la femme artiste, la monumentalité et une esthétique forte. Le choix résulte de la matérialisation d’un goût. La spécificité de la Patinoire Royale découle de sa monumentalité : un lieu de 3000 m2, qui possède deux, trois ou quatre possibilités d’exposition avec le rez-de-chaussée, le premier étage, la grande nef et la verrière. Grâce à cet espace, nous avons la chance de pouvoir faire des expositions comme celle consacrée à Carlos Cruz-Diez, qui avait créé un énorme labyrinthe ou celle consacrée à Joana Vasconcelos. Par ailleurs, nous avons également choisi de présenter des expositions historiques qui mettent en exergue des mouvements et des courants de l’art moderne. Nous avons présenté la figuration narrative, l’art cinétique et depuis quelques années, nous nous sommes focalisés sur la Belgique. Nous avons mis en place une première exposition, “Sculpting Belgium”, avec des sculpteurs belges de 1945 à 1985, comme Pol Bury. Ensuite, nous avons organisé une grande exposition sur la peinture, “Painting Belgium”, avec par exemple Pierre Alechinsky et Bram Bogart. À chaque fois, il y a plus de quarante artistes, ce sont de grandes expositions, très muséales. Artistikrezo, Valérie Bach : "Être galeriste, ce n’est pas simplement être dans un bureau derrière un ordinateur" - Artistikrezo

Traductions du mot « monumentalité »

Langue Traduction
Anglais monumentality
Espagnol monumentalidad
Italien monumentalità
Allemand monumentalität
Chinois 纪念性的
Arabe الأثر
Portugais monumentalidade
Russe монументальность
Japonais 記念碑
Basque monumentaltasun
Corse monumentalità
Source : Google Translate API
Partager