La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « monorime »

Monorime

[mɔ̃ɔrɛ̃]
Ecouter

Définitions de « monorime »

Monorime - Adjectif

  • Relatif à un poème ou à des vers utilisant une unique rime tout au long.

    Le monorime, cet art poétique singulier où tout au long du texte ne danse qu'une seule et unique rime, comme une mélodie inlassablement répétée.
    (Citation fictive)

Étymologie de « monorime »

Du grec mono (seul, unique) et du français rime.

Usage du mot « monorime »

Évolution historique de l’usage du mot « monorime » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « monorime » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « monorime »

  • G.M. : Une partie du Coran est en prose rimée monorime, ce que nous n’entendons jamais dans les traductions. Ce texte avait plus d’auditeurs que de lecteurs. Le texte était conçu pour être lu à voix haute ou chanté, comme des psaumes. La lecture continue, moderne, est au fond un anachronisme au regard de l’histoire.
    Libération.fr — Gérard Mordillat et Jérôme Prieur : «Le Coran est plein d’incertitudes et de mystères» - Libération
  • On entre ainsi dans la première salle, aux couleurs du désert, en passant sous une imposante suspension de tambours (le Tunisien Nja Mahdaoui). D’abord, le silence. Et puis, au centre, s’élève une voix de femme récitant la qasida bédouine, long poème monorime qui deviendra le modèle de la poésie arabe classique. Dans la suivante, dédiée à la naissance de l’Islam au 7e siècle, c’est Bilal, dont la silhouette est représentée en grandeur nature, qui raconte son histoire : ce fils d’esclaves affranchis par l’Islam fut le premier muezzin à faire l’appel à la prière.
    Télérama — D’Oum Kalthoum à l’électro-chaâbi, la Philharmonie célèbre la musique orientale
  • Le reste joue de la même monorime et on a compris que le poète français Apollinaire insère donc deux fois l’août dans ses rimes en « ou ». La rime riche avec le miaulement (miaou) évoque même la possibilité de dire « a-ou » plutôt que « ou », soit [a.u.] au lieu de [u] en alphabet phonétique.
    Le Devoir — Comment prononcez-vous «août», «baleine», «crabe» ou «brun»? | Le Devoir

Traductions du mot « monorime »

Langue Traduction
Anglais monorime
Espagnol monorime
Italien monorime
Allemand monorime
Chinois 单丝
Arabe أحادي
Portugais monorime
Russe monorime
Japonais モノリム
Basque monorime
Corse monorime
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.