La langue française

Monophonie

Sommaire

  • Définitions du mot monophonie
  • Phonétique de « monophonie »
  • Citations contenant le mot « monophonie »
  • Traductions du mot « monophonie »

Définitions du mot « monophonie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MONOPHONIE, subst. fém.

A. − MUS. Synon. de monodie B.L'oreille seule a la possibilité de dissocier, d'abstraire ces sons concomitants en éléments monophoniques, qui seront ensuite étudiés pour eux-mêmes, par écoute sélective. La monophonie, dans une superposition de sons, est donc l'équivalent d'une mélodie, distinguée par l'oreille dans un ensemble polyphonique (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p.204).Le procédé du montage ne permet pas la superposition polyphonique. Le mixage au contraire, consiste à superposer en concomitance des monophonies et à enregistrer les résultats (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p.205).
B. − ÉLECTRO-ACOUST. Procédé technique de prise et de reproduction des sons par un seul canal, ne donnant pas une impression de relief sonore. Anton. stéréophonie.La sensibilité (en monophonie), mesure importante car elle va indiquer les qualités de réception du tuner en fonction de la qualité du signal présent à l'antenne (Hifi Stéréo, juill.-août 1981, no73, p.116):
. Le disque (...) selon la complexité du sillon qu'il reçoit, permet une reproduction soit en monophonie [it. ds le texte], dans laquelle l'ensemble des sons semble provenir d'une seule source ponctuelle, soit en stéréophonie (deux sources distinctes destinées à donner l'impression du relief sonore), soit en quadriphonie − ou, plus correctement, en tétraphonie... Vie Lang., 1973, no253, p.189.
REM.
Mono. , 1. Abrév. de monophonie B. Comme sur tous les autres maillons, on relève la distorsion harmonique (à 1000 Hz) tant en mono qu'en stéréo (Hifi stéréo, juill.-août 1981, p.117).2. Abrév. de monophonique b. Les récepteurs stéréo devaient pouvoir servir de tuner à des installations Hi-Fi existantes − mono ou stéréo − de façon convenable (Radiodiffus. et télév. loc. cit., p. 72).
Prononc.: [mɔnɔfɔni]. Étymol. et Hist. 1952 mus. «composition musicale qui n'a qu'une partie, qui est à l'unisson» (Schaeffer, op. cit. p.86); 1963 technol. «reproduction monophonique des sons» (Lar. encyclop.). Comp. des élém. mon(o)-* et -phonie*, cf. au sens 2 l'angl. monophony att. dès 1959 (NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 10.
DÉR.
Monophonique, adj.a) [Correspond à supra A] Qui est linéaire et mélodique. Synon. monodique.Je croyais tous ces chants monophoniques. Et on leur a fait cette réputation, car jamais de «chants à la tierce ou à la sixte». Mais cette polyphonie par élargissement et écrasement du son est si désorientante pour nos oreilles septentrionales, que je doute qu'on la puisse noter avec nos moyens graphiques. L'attaque du refrain se fait à la fois sur plusieurs notes. Certaines voix montent, d'autres descendent. On dirait des lianes autour de la tige principale, épousant sa courbe mais sans la suivre exactement (Gide,Retour Tchad,1928,p.893).b) [Correspond à supra B] Qui n'a, ne transmet, ne reproduit qu'un seul canal d'amplification (abrév. mono). Disque monophonique. Les récepteurs en service devaient [vers les années 60] pouvoir accepter les émissions stéréo, en leur donnant une traduction monophonique convenable − analogue à celle donnée par un capteur monophonique lisant un disque stéréo (Radiodiffusion et télév., loc. cit., p.71). [mɔnɔfɔnik]. 1resattest. a) 1928 mus. «qui n'a qu'une partie, qui est à l'unisson» (Gide, loc. cit.); 1952 éléments monophoniques (Schaeffer, Rech. mus. concr., p.203), b) 1962 technol. instrument monophonique (Samuel, Art mus. contemp., p.613), 1966 disques monophoniques (Le Monde ds Gilb. 1980); de monophonie, suff. -ique*; cf. au sens b l'angl. monophonic att. dès 1958 (NED Suppl.2).
BBG.Quem. DDL t.22, 23.

Wiktionnaire

Nom commun

monophonie \mɔ.nɔ.fɔ.ni\ féminin

  1. (Musique) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monophonie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monophonie mɔ̃ɔfɔ̃i

Citations contenant le mot « monophonie »

  • Le Rotel Michi M8 semble, peu ou prou, identique au Rotel S5. Il pèse le même poids. Il utilise a priori les mêmes transformateurs, les mêmes capacités de filtrage et les mêmes transistors de sortie. Mais il est conçu pour fonctionner en monophonie. Il en faut donc une paire pour un système stéréo. Le Rotel Michi M8 est un monstre de puissance annoncé pour 1080 watts sous 8 ohms et 1800 watts sous 4 ohms. , Rotel Michi P5, S5 et M8 : les électroniques Hifi d'anthologie de la marque japonaise reviennent en 2020 - ON mag
  • D'après Poet, la stéréo ne remplit son office que si l’auditeur se trouve exactement entre deux haut-parleurs séparés de quelques mètres de distance. Il serait donc absurde d'installer un système stéréo dans un cube de 24 cm de coté. La monophonie est l'alternative qui s’impose pour les auditeurs en mouvement, avec un plaisir d’écoute quelque soit la position de l’auditeur dans la pièce. D’autant plus que pour bénéficier de la stéréo, il faut installer deux fois plus de haut-parleurs et en conséquence en réduire la taille, ce qui nuit à la qualité des basses. L’enceinte Poet Zero est en conséquence construite autours d'un boomer 15 cm à membrane en Kevlar et d'un tweeter à dôme et aimant néodyme, propulsés par un amplificateur de 50 W en classe D. , Poet Audio lâche un pavé, la Zero, enceinte sans-fil, mono cubique, mais très audiophile - ON mag
  • Partager la publication "Sonos PlayBar & Co : de la monophonie au 5.1 multiroom" Ere Numérique, Sonos PlayBar & Co : de la monophonie au 5.1 multiroom - Ere Numérique
  • Le son tel qu'on le connait de façon usuelle se résume souvent à une écoute en monophonie ou/et stéréophonie classique. Certes, le Home Cinéma et ses hordes d'enceintes ont fait naître une spatialisation sonore immersive, mais la captation audio de nos matériels reste souvent monophonique ou Stéréo (micros, smartphones, caméscopes). 01net, Avec ces écouteurs, enregistrez exactement ce que vos oreilles entendent
  • Tout d’abord, il s’agit de bien différencier les notions de poly et monophonie..... oups pardon « monodie ».  Audiofanzine, Polyphonie et monodie, les voix dans la synthèse sonore - Audiofanzine
  • Encore trop cher pour un assistant nul et de la monophonie. iGeneration, Promos : le HomePod à 279 €, du SSD Samsung à 88 € | iGeneration
  • Son : mixage anglais soit en monophonie, le mixage originel très clair, soit en remix 5.1 extrêmement discret avec une spatialisation très maitrisée qui bénéficie à quelques sons d’ambiance et surtout à la très belle musique de Duke Ellington, les dialogues constants sont parfois assourdis avec un niveau sonore trop bas, belle dynamique, pas de distorsion , Autopsie d'un meurtre : une joute vertigineuse au prétoire (en Blu-ray et DVD) - ON mag
  • Son : mixage anglais 5.1 (original au cinéma en monophonie) offre des dialogues clairs, une dynamique conséquente et une spatialisation impressionnante jouant sur les nombreux bruits naturels (végétation, craquements de la cabane) aux ambiances spectaculaires boostées par des LFE efficaces et une belle mise en valeur de la musique de Joe Loduca, très nombreux effets surrounds spectaculaires ; deux mixages VF sont disponibles : celui de 1983 en 2.0 qui est assez étriqué et manque de dynamique, celui de 2003, plus dynamique et offrant des effets d’ambiances parfois plus ouverts que ceux de le VO (par exemple la séquence de l’écoute de l’enregistrement sur le magnétophone) , Evil Dead 4K : réédition en très haute définition d’un film de référence (en UHD et Blu-ray) - ON mag

Traductions du mot « monophonie »

Langue Traduction
Anglais monophony
Espagnol monofonía
Italien monofonia
Allemand monophonie
Chinois 单音
Arabe أحادية الصوت
Portugais monofonia
Russe монодии
Japonais 単音
Basque monophony
Corse monofonia
Source : Google Translate API
Partager