La langue française

Monétarisation

Définitions du mot « monétarisation »

Wiktionnaire

Nom commun

monétarisation \mɔ.ne.ta.ʁi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Transformation de façon à ce que ce soit basé sur l’argent.
  2. Transformation en valeur monétaire.
    • Certains (comme Jacques Sapir) affirment que la Cour constitutionnelle allemande a fermé la porte aux eurobonds comme à la monétarisation directe de la dette. — (« “Plus de 75 % des Allemands critiquent la façon dont Mme Merkel gère la crise” », LeMonde.fr, 19 septembre 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « monétarisation »

Dérivé de monétariser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monétarisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monétarisation mɔ̃etarisasjɔ̃

Citations contenant le mot « monétarisation »

  • À l’ombre du coronavirus, on a ainsi beaucoup barboté dans des discours de monétarisation de la dette et on s’est même fait plaisir en s’envolant en hélicoptère. Grâce à ces nouveaux «outils» et contre toute attente, le dernier Budget nous a été présenté comme étant en équilibre parfait, ne présentant aucun déficit pour la première fois depuis des décades ! Il n’aura fallu, pour cela, que quelques signatures pour que Rs 60 milliards fassent la route de la Banque centrale au Trésor public, dans une opération certifiée «one off». Le pays a aussi flirté avec le démoniaque : la taxe sur le chiffre d’affaires ; caressé, à coeur défendant, un Solidarity Levy de circonstance et été, jusqu’ici, peu émoustillé par les phéromones et le frou-frou promis par la CSG, estimant que l’organdi de contributions réduites et le parfum des promesses de 2023 masquaient de réelles insuffisances «cardiaques» – le coeur ne pouvant, selon toute probabilité, livrer autant d’oxygène qu’il en a été promis… En attendant toujours les explications détaillées !  lexpress.mu, Retour à quelques fondamentaux | lexpress.mu
  • La monétarisation généralisée de nos sociétés conduit à gérer nos vies comme une marchandise. Principe de précaution, assurances en tout genre, judiciarisation croissante de la vie collective : tout nous pousse à ne rien risquer, mais à tout compter. La gratuité infinie de la vie et le risque de la générosité deviennent hétérodoxes dans ces comptabilités rationnelles que seraient devenues nos vies. Parfois même, une certaine éducation religieuse a encouragé des comptabilités de mérites ou de sacrifices jusqu’à faire de la vie spirituelle une variété de maquignonnage. , Face à « l’effrayante consommation de conduites éthiques non renouvelables » (Jacques Julliard).
  • Par ailleurs, le CMAP travaille en collaboration avec le ministère de la justice sur la digitalisation des plateformes MARD. Le but du groupe de travail est d’encadrer ces plateformes en ligne pour qu’elles offrent la même qualité de service que ce qui est proposé en présentiel. L’accent est mis sur la sécurité informatique et sur la place du médiateur et de l’arbitre en tant que personne. Les cibles sont la sécurité des échanges, la non monétarisation et la sécurité des données. Mais attention, ces plateformes ne doivent pas devenir des algorithmes de résolution des litiges en ligne : une supervision humaine doit toujours exister. http://www.magazine-decideurs.com, La médiation devient incontournable selon le CMAP - Magazine Decideurs
  • Les chercheurs qualifient la monétarisation du travail d’aide d’« élément clé » dans l’évolution de l’État social en France. La désinstitutionalisation, le maintien ou les soins à domicile et certaines formes de pairaidance, promues dans les politiques publiques d’accompagnement de la perte d’autonomie liée à l’âge ou du handicap, participent selon eux de la « mobilisation des ressources sociales – y compris familiales, mais aussi matérielles comme le logement […] – des individus ». Ils appellent à un « travail collectif de renforcement et d’homogénéisation des statuts » et à une réflexion, « portée par les politiques publiques de la dépendance, sur les enjeux normatifs des nouvelles formes de solidarité, d’aide et d’échange au sein des familles ».  Gazette Santé Social, Proches aidants : l’aide monétarisée produit des effets contrastés -  Gazette Santé Social
  • 1)- Axe 1 : élargissement de l’assiette qui se prête mieux pour la promotion de la croissance économique et l’amélioration du cadre des affaires (exemple : inciter le secteur informel à intégrer le secteur formel ; approfondir la monétarisation de l’économie afin d’asseoir l’impôt sur des bases plus solides et remplacer la TAP par des taxes d’accise ; 2)- Axe 2 : la réduction des exonérations, notamment la TVA (potentiel complémentaire de 500 milliards de DA suivant diverses estimations) ; El Watan, Les recettes fiscales en Algérie : Analyse macroéconomique et pistes de réformes pour les accroître | El Watan
  • Patrice Auclair d’Effet de Levier, travaille sur ce sujet depuis 2009: il a lancé les ateliers de la monétarisation qui rassemble des experts, et des entreprises intéressées par le sujet. Et les arguments qu’ils avancent sont très convaincants… Dynamique-Mag.com, Monétarisation des risques environnementaux et sociaux
  • D’autre part, une zone à défendre ou rendue ingouvernable peut comporter des approches très diverses, notamment dans les usages des sols et les modes de vie. Mais ce qui relie les participants - c’était le cas à NDDL -, c’est l’affirmation de la prévalence de l’usage collectif des biens sur la propriété privée exclusive. L’importance accordée à la valeur d’usage, le refus de la propriété marchande et la limitation de la valeur d’échange, ouvrent sur des formes de vie et des liens coopératifs infinis et une inventivité en savoirs faires (chantiers collectifs, récoltes, recyclage, construction d’équipements). Tout cela va de pair avec la non- monétarisation et aussi la non-mécanisation, et avec ce qui relève du refus du productivisme. On peut citer le soin accordé au bétail (non entravé), le respect rythme de la terre, la réciprocité de l’entraide, la fixation de « règles » pour la production et la gestion comme les prix libres, non marchands, et les boulangeries comme lieu de redistribution de nourritures. , Géographies en mouvement - "Les ZAD sont l'apprentissage des communs" - Libération.fr
  • Huit ans après avoir renoncé à son projet de création d'un marché des créneaux horaires de décollage et d'atterrissage ("slots") pour les aéroports européens congestionnés, la Commission européenne revient à la charge sur ce dossier explosif qui vise à proposer une nouvelle fois la mise en place d'un système de « monétarisation » des créneaux horaires. Autrement dit, de créer en Europe un « marché secondaire » où la vente des créneaux horaires entre compagnies aériennes, aujourd'hui interdite, serait autorisée comme c'est le cas au Royaume-Uni. Pas plus tard que vendredi dernier, Easyjet a en effet racheté dix-huit paires de créneaux quotidiens de la défunte Thomas Cook Airlines à Londres Gatwick et sept à Bristol, pour 36 millions de livres sterling. La Tribune, Bruxelles relance son projet explosif : la vente des créneaux aéroportuaires de décollage
  • Pour préserver la nature, il faut des règles, des normes, des lois, de l’éducation, de la démocratie vivante, des travaux scientifiques (...) et bien d’autres choses qui comptent beaucoup plus à nos yeux que les concepts économiques et les outils correspondants. Mais ces outils – les marchés de CO 2, les paiements pour services écosystémiques, les banques de compensation, etc. – ont actuellement le vent en poupe et il importe d’y réfléchir en admettant un fait massif: nos rapports avec la nature ont aussi un versant économique. Car, il y a longtemps que la nature, pour certaines de ses composantes, est devenue une « quasi-marchandise». (...) Aussi, dès lors que les activités humaines vont continuer d’exploiter la nature, comment le faire en la préservant ? Il faut non pas « l’exploiter » mais en user en fonction de besoins humains essentiels déterminés collectivement, en tenant compte de sa finitude, de ses contraintes de régénération (...) et de la bonne santé de ses écosystèmes. (...) Alors que faire ? (...) Devons-nous nous montrer pragmatiques et accepter l’idée de la monétarisation de la nature afin d’infléchir certains comportements néfastes à l’environnement ou, à l’inverse, rejeter en bloc cette idée pour des raisons éthiques ? Cette question divise les défenseurs de l’environnement. Si certains estiment que « la nature n’a pas de prix » – tendant à négliger ou à condamner les tentatives de monétarisation –, d’autres nous disent que la protéger (ou ne pas la protéger) a un coût économique qu’il importe de mettre en évidence lorsque c’est possible. Ces deux affirmations sont justes.Loin de s’opposer, elles se complètent. L'Humanité, Faut-il donner un prix à la nature ? | L'Humanité

Images d'illustration du mot « monétarisation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « monétarisation »

Langue Traduction
Anglais monetization
Espagnol monetización
Italien monetazione
Allemand monetarisierung
Chinois 营利
Arabe تسييل
Portugais monetização
Russe монетизация
Japonais 収益化
Basque dirua irabazteko
Corse monetizzazione
Source : Google Translate API

Monétarisation

Retour au sommaire ➦

Partager