La langue française

Monandrie

Définitions du mot « monandrie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MONANDRIE, subst. fém.

BOT. Dans le système de Linné, première classe de plantes, c'est-à-dire classe de plantes dont les fleurs ont une seule étamine. V. diandrie ex. de Bernardin de Saint-Pierre.
Prononc. et Orth.: [mɔnɑ ̃dʀi]. Att. ds Ac. 1835 et 1878. Étymol. et Hist. 1749 (Dalibard, Florae parisiensis prodromus, p.XLIX). Empr. au lat. sc. monandria (Linné, Systema Naturae, Regnum Vegetabile, 1735) formé du gr. μ ο ν ο-, de μ ο ́ ν ο ς «seul, unique» (v. mono-) et du formant lat. sc. -andria, du gr. -α ν δ ρ ο ς, de α ̓ ν η ́ ρ, α ̓ ν δ ρ ο ́ ς v.-andre, -andrie; cf. gr. μ ο ́ ν α ν δ ρ ο ς «qui n'a ou n'a eu qu'un mari» et μ ο ν α ν δ ρ ι ́ α «état d'une femme qui n'a ou n'a eu qu'un mari».
DÉR.
Monandre, adj.[En parlant d'une fleur] Qui a une seule étamine. (Dict. xixeet xxes.). [mɔnɑ ̃:dʀ ̥]. 1reattest. 1787 (Gouan, Expl. du syst. botan. de Linné, p.20 ds DG); dér. régr. de monandrie, cf. gr. μ ο ́ ν α ν δ ρ ο ς «qui n'a eu qu'un mari».

Wiktionnaire

Nom commun

monandrie \mɔ.nɑ̃.dʁi\ féminin

  1. (Botanique) Nom, dans le système de Carl von Linné, d’une classe et de trois ordres renfermant les plantes monandres, c’est-à-dire à une seule étamine.
    • Ainſi les premieres qui font la vingt-unieme claſſe, appellées monœcies, donnent des monandries, des triandries, des rétrandriers, comme le Buis & le Mûrier ; des pentandries, comme l’Amaranthe ; des hexandries, des polyandries, comme le Noiſetier ; des monadelphies, comme le Cyprès ; des poliadelphies, comme le Ricin ; & des ſyngeneſies, comme la Courge. — (Jacques-François Demachy, ‎Nicolas J. B. Ponteau, Économie rustique, tome premier, F. J. Desoer, Liège, 1770)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MONANDRIE (mo-nan-drie) s. f.
  • Terme de botanique. Nom, dans le système de Linné, d'une classe et de trois ordres renfermant les plantes monandres.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « monandrie »

 Dérivé de monandre avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monandrie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monandrie mɔ̃ɑ̃dri

Citations contenant le mot « monandrie »

  • C'est un exemple assez extrême de monandrie imposée par le mâle qu'a mis en évidence Kensuke Nakata (Université pour femmes de Kyoto) dans une étude publiée le 24 février par Biology Letters. Ce chercheur japonais s'est intéressé à une espèce d'araignée, Cyclosa argenteoalba, dont il a capturé de nombreux individus dans les forêts de bambous d'Osaka et de Kyoto. Tandis que plusieurs dizaines de femelles vierges étaient installées dans un jardin d'observation de 18 mètres carrés où elles pouvaient tranquillement tisser leurs toiles, les mâles étaient conservés dans des bocaux. Puis il a présenté les unes aux autres. Avant d'aller plus loin, précisons que, chez les araignées, l'accouplement est très particulier car le mâle n'a pas de pénis. Pour transmettre ses gamètes, il dépose une goutte de sperme sur une toile et récupère cette semence dans les bulbes qui se trouvent au bout de ses pédipalpes, les espèces de petites pattes situées près de ses mâchoires. Ces bulbes font office d'organes reproducteurs externes et ce sont eux que le mâle insère, l'un après l'autre, dans l'épigyne, l'orifice génital de la femelle. Le Monde.fr, Cette araignée mâle qui mutile le sexe de sa femelle

Traductions du mot « monandrie »

Langue Traduction
Anglais monandry
Espagnol monandry
Italien monandry
Allemand monandrie
Chinois 莫南德里
Arabe monandry
Portugais monandria
Russe одномужество
Japonais 修道院
Basque monandry
Corse monandria
Source : Google Translate API

Monandrie

Retour au sommaire ➦

Partager