La langue française

Mithraïsme

Définitions du mot « mithraïsme »

Wiktionnaire

Nom commun

mithraïsme \mi.tʁa.ism\ masculin

  1. (Religion) Culte au dieu Mithra.
    • Le mithraïsme proprement dit s'est développé en Occident vers le Ier siècle avant notre ère et a disparu au VIe. Il fut le culte ésotérique d'un dieu, Mithra, qui appartenait au panthéon indo-européen depuis le XIVe siècle avant notre ère ; il était l'émanation du dieu du Bien et de la Lumière, Ahoura Mazda, rival d'Ahriman, dieu du mal et des ténèbres, […]. — (Gerald Messadié, 40 siècles d'ésotérisme, Presses du Châtelet, 2006)
    • Les mithraïstes croyaient aussi à la vie éternelle et au châtiment des damnés après la mort. Nombre de ces croyances et de ces rituels étaient propres au mithraïsme et ne furent reconnus comme chrétiens qu'à partir du IVe siècle. — (Christopher Knight & ‎Allan Butler, La clé d'Hiram revisitée: Le Plan du Grand Architecte de l'Univers, traduit de l'anglais par Robert Anderson, Editions Véga, 2010, rééd. 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mithraïsme »

(Date à préciser) Du nom du dieu antique perse Mithra, avec le suffixe -isme. Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mithraïsme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mithraïsme mitraism

Citations contenant le mot « mithraïsme »

  • Roman à la fois historique, intime et poétique, "Mémoires d’Hadrien" de Marguerite Yourcenar nous plonge passionnément dans la Rome antique. Ce Feuilletez avec les oreilles en prolonge la lecture par un parcours sonore entre banquet gastronomique et mithraïsme, recherche de l'âme et place des rêves. France Culture, Feuilletez les "Mémoires d'Hadrien" avec les oreilles
  • Le mithraïsme a essentiellement disparu avec les lois théodosiennes en 392, quand le christianisme a été proclamé religion officielle de Rome. Epoque à laquelle fut justement construit en Corse, à Mariana, un complexe paléochrétien comportant basilique et baptistère. « Si le christianisme eut été arrêté dans sa croissance par quelque maladie mortelle, le monde eut été mithriaste», avait ainsi formulé en son temps le célèbre écrivain et historien français Ernest Renan. Sciences et Avenir, Le sanctuaire d’un culte à Mithra découvert en Corse Le sanctuaire d'un culte à Mithra découvert pour la première fois en Corse - Sciences et Avenir
  • Alors concurrent du christianisme, le mithraïsme est fortement combattu puis interdit par l’empereur Théodose en 392. Le sanctuaire porte des traces de destruction dès l’Antiquité : autel dédié au dieu brisé, édifice détruit et comblé de gravats. Les causes exactes de cette destruction restent inconnues, toutefois il faut noter qu’un vaste complexe paléochrétien avec basilique et baptistère est édifié vers 400 à Mariana, constituant les premières traces du christianisme en Corse. France Culture, Mithra es-tu là ?
  • Les traces de cette scène ont été retrouvées à Angers, où l’un des rares temples des Gaules consacrés au culte du dieu indo-iranien Mithra vient d'être découvert. Culte mystérieux réservé aux hommes, presque sectaire, le culte mithraïque s’est surtout répandu dans l’Empire romain par l’intermédiaire des militaires et des marchands. Il est remarquable de trouver un mithræum à Angers – une première –, car cela suggère que de riches membres de l’élite pratiquant le mithraïsme (marchands ou fonctionnaires) ont introduit ce culte dans l’Ouest des Gaules. Pourlascience.fr, Un temple de Mithra découvert à Angers | Pour la Science
  • En Iran, le Varzesh-e Pahlavani, mélange de diverses pratiques corporelles (lutte, musculation, danse…), est un sport traditionnel. Mais il mêle aussi divers éléments spirituels venus du zoroastrisme, du mithraïsme et du soufisme. Symbole de fierté pour le peuple iranien, le Varzesh-e Pahlavani a été inscrit en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Franceinfo, Iran: le Varzesh-e Pahlavani, corps et âme
  • C’est une étonnante trace du passé qui a ressurgi à Lucciana, en Haute-Corse. Au cœur du site archéologique Mariana, une équipe de chercheurs de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a mis au jour un sanctuaire dédié au dieu Mithra, une déité païenne mal connue des Historiens. C’est la première fois qu’un lieu de culte de ce type est exhumé en Corse, ce qui prouve que deux religions -le christianisme et le mithraïsme- étaient pratiquées au même endroit. D’après les chercheurs, dirigés par Philippe Chapon, le sanctuaire se compose de plusieurs espaces caractéristiques des mithrœum, dont une salle de culte et son antichambre. «De chaque côté, en voit des banquettes surélevées, sur lesquelles les gens assistaient au culte et pouvaient participer à des repas-rituels probablement allongés», explique le chercheur dans une vidéo. , En Corse, un étrange sanctuaire antique a été découvert

Traductions du mot « mithraïsme »

Langue Traduction
Anglais mithraism
Espagnol mitraísmo
Italien mitraismo
Allemand mithraismus
Chinois 密宗主义
Arabe ميثراسم
Portugais mitraísmo
Russe культ митры
Japonais ミスライズム
Basque mithraism
Corse mithraisimu
Source : Google Translate API

Mithraïsme

Retour au sommaire ➦

Partager