La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « millefeuille »

Millefeuille

Variantes Singulier Pluriel
Féminin millefeuille millefeuilles

Définitions de « millefeuille »

Trésor de la Langue Française informatisé

MILLE-FEUILLE1, MILLEFEUILLE1, subst. fém.

BOT. Achillée poussant sur les terrains incultes des régions tempérées, à longues feuilles étroites et très découpées, à corymbes de petites fleurs blanchâtres. Synon. pop. herbe* aux charpentiers, saigne-nez.Des bouillons (...) dans lesquels entreront l'aigremoine, la sanicle, la bugle, la millefeuille, et autres plantes vulnéraires détersives (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.264).Les corymbes des mille-feuilles (Balzac, Lys, 1836, p.121).La mille-feuilles [sic] est très utile dans les fièvres éruptives et contre la rougeole et la scarlatine. Son infusion (...) est un puissant calmant du système nerveux. On peut l'employer en lavements ou en topique pour la dysentérie (Duq.Plantes1974).
Rem. ,,On l'appelle aussi vulgairement Herbe à la coupure ou Herbe militaire parce qu'elle est (...) propre à arrêter le sang qui coule d'une blessure`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth.: [milfoej]. Ac. 1694-1878: mille-feuille; 1935: mille-feuille ou millefeuille; Littré: mille-feuille; Rob.: mille-feuille ou millefeuille; Lar. Lang. fr.: millefeuille ou mille-feuille. Au plur. des mille-feuilles ou millefeuilles. Même avec trait d'union n'a pas d's au sing. Comparer avec un mille-pattes ou mille-pieds. Étymol. et Hist. 1264-65 milfoil (Voc. plantes, ms. Harley 978, 139b ds T.-L.); ca 1300 milfuel (Chirurgie de l'abbé Poutrel, ms. Vatican Reg. Lat. 1211, 8 ro16 d'apr. O. Södergård ds Mél. Lecoy, 1973, p.546); 1539 millefueille (Est.). Du lat. millefolium, de mille «mille» et follium «feuille, feuillage» (calque sém. du gr. μ υ ρ ι ο ́ φ υ λ λ ο ν désignant le mille-feuille aquatique et le mille-feuille terrestre − cf. André Bot.), avec réfection en fr. mod. d'apr. mille1* et feuille*. Bbg. Joret (C.). Gloss. des n. de plantes. Romania. 1889, t. 18, p.580. _ Rommel 1954, p.119.

MILLE-FEUILLE1, MILLEFEUILLE1, subst. fém.

BOT. Achillée poussant sur les terrains incultes des régions tempérées, à longues feuilles étroites et très découpées, à corymbes de petites fleurs blanchâtres. Synon. pop. herbe* aux charpentiers, saigne-nez.Des bouillons (...) dans lesquels entreront l'aigremoine, la sanicle, la bugle, la millefeuille, et autres plantes vulnéraires détersives (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.264).Les corymbes des mille-feuilles (Balzac, Lys, 1836, p.121).La mille-feuilles [sic] est très utile dans les fièvres éruptives et contre la rougeole et la scarlatine. Son infusion (...) est un puissant calmant du système nerveux. On peut l'employer en lavements ou en topique pour la dysentérie (Duq.Plantes1974).
Rem. ,,On l'appelle aussi vulgairement Herbe à la coupure ou Herbe militaire parce qu'elle est (...) propre à arrêter le sang qui coule d'une blessure`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth.: [milfoej]. Ac. 1694-1878: mille-feuille; 1935: mille-feuille ou millefeuille; Littré: mille-feuille; Rob.: mille-feuille ou millefeuille; Lar. Lang. fr.: millefeuille ou mille-feuille. Au plur. des mille-feuilles ou millefeuilles. Même avec trait d'union n'a pas d's au sing. Comparer avec un mille-pattes ou mille-pieds. Étymol. et Hist. 1264-65 milfoil (Voc. plantes, ms. Harley 978, 139b ds T.-L.); ca 1300 milfuel (Chirurgie de l'abbé Poutrel, ms. Vatican Reg. Lat. 1211, 8 ro16 d'apr. O. Södergård ds Mél. Lecoy, 1973, p.546); 1539 millefueille (Est.). Du lat. millefolium, de mille «mille» et follium «feuille, feuillage» (calque sém. du gr. μ υ ρ ι ο ́ φ υ λ λ ο ν désignant le mille-feuille aquatique et le mille-feuille terrestre − cf. André Bot.), avec réfection en fr. mod. d'apr. mille1* et feuille*. Bbg. Joret (C.). Gloss. des n. de plantes. Romania. 1889, t. 18, p.580. _ Rommel 1954, p.119.

MILLE-FEUILLE2, MILLEFEUILLE2, subst. masc.

Gâteau oblong formé de couches alternées de pâte feuilletée et de crème pâtissière. Je ne veux évidemment pas dire que, quand je choisis entre un millefeuille et un éclair au chocolat, je choisis dans l'angoisse (Sartre, Existent., 1946, p.100).Trois cakes par jour et des monceaux de croissants chauds et des mille-feuilles (Cendrars, Lotiss. ciel, 1949, p.32).
Prononc. et Orth.: [milfoej]. Ac. 1935, Rob.: millefeuille; Lar. Lang. fr.: millefeuille ou mille-feuille. Au plur. des millefeuilles ou mille-feuilles. Étymol. et Hist. 1907 (Ali-Bab, Gastr. prat., p.33). Comp. de mille1* et de feuille*.

MILLE-FEUILLE2, MILLEFEUILLE2, subst. masc.

Gâteau oblong formé de couches alternées de pâte feuilletée et de crème pâtissière. Je ne veux évidemment pas dire que, quand je choisis entre un millefeuille et un éclair au chocolat, je choisis dans l'angoisse (Sartre, Existent., 1946, p.100).Trois cakes par jour et des monceaux de croissants chauds et des mille-feuilles (Cendrars, Lotiss. ciel, 1949, p.32).
Prononc. et Orth.: [milfoej]. Ac. 1935, Rob.: millefeuille; Lar. Lang. fr.: millefeuille ou mille-feuille. Au plur. des millefeuilles ou mille-feuilles. Étymol. et Hist. 1907 (Ali-Bab, Gastr. prat., p.33). Comp. de mille1* et de feuille*.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

millefeuille \mil.fœj\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Gâteau fait de trois couches de pâte feuilletée enserrant deux couches de crème pâtissière dont le dessus est glacé avec du sucre glace ou du fondant.
    • J’ai mangé un millefeuille.
    • Ils ont fouillé dans le sac en plastique noir d’où ils ont sorti un petit magnétophone d’un modèle perfectionné et le paquet de forme pyramidale et de couleur bleu ciel que j’avais déjà remarqué. Celui-ci contenait un gâteau de l’espèce appelée millefeuille. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 90)
  2. (Par extension) Toute recette qui présente une forme similaire au gâteau.
    • Vite fait, bien fait : millefeuille craquant à la ratatouille — (Recette proposée par Sophie Menut, sur le site du Huffington Post, le 8 octobre 2014)
    • À la carte également : du borsch au chou et betteraves, du tarama, des œufs de saumon, un millefeuille de crabe de Russie, un koulibiac de saumon, un bœuf Stroganoff et plusieurs variétés de zakouskis. — (Petit Futé Paris Resto 2017)
  3. (Figuré) (Par dérision) Organisation, dispositif, par empilement, à la manière du gâteau, entraînant des complications, de l'opacité.
    • La France redessine sa carte régionale pour simplifier son millefeuille administratif. — (AFP, La France redessine sa carte régionale pour simplifier son millefeuille administratif., La chaîne parlementaire. Mis en ligne le 17 décembre 2014).
    • Le « millefeuille argumentatif » tu pratiqueras. C’est une technique rhétorique qui vise à intimider celui qui y est confronté : il s’agit de le submerger par une série d’arguments empruntés à des champs très diversifiés de la connaissance, pour remplacer la qualité de l’argumentation par la quantité des (fausses) preuves. — (Rédaction gouvernementale, On te manipule, gouvernement.fr. Mis en ligne le 11 février 2016 au plus tard, consulté le 25 février 2018).
    • Après, chacun a multiplié son millefeuille : femme, femme noire, femme noire musulmane. Une logique qui fonctionne bien avec les réseaux sociaux, qui sont l’expression pour chacun d’une appartenance. — (Valérie Toranian, interview dans Le Point n° 2375, 8 mars 2018)

Nom commun 1 - français

millefeuille \mil.fœj\ féminin

  1. Plante de la famille des radiées, ainsi nommée parce que ses feuilles sont découpées très menu, et dont on se servait autrefois comme vulnéraire.
    • La millefeuille est manifestement tonique ; sous ce rapport elle pourrait être quelquefois utile dans le traitement de certaines affections nerveuses accompagnées de l'inertie de l'estomac et de l'intestin, ou d'une débilité générale, […]. — (Flore médicale, décrite par F.P. Chaumeton, Chamberet et Poiret, peinte par Mme E. Panckoucke et par P.J.F. Turpin, Paris : chez P.L.F. Panckoucke, 1818, vol. 5, page 27)
    • « La variété d’espèces de plantes garantit une qualité gustative hors normes, […]. Il y a notamment chez nous la millefeuille, dont l’Inra dit qu’il n’y a pas meilleur. » — (Salers grandeur nature, La montagne, 14 juin 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MILLE-FEUILLE ou MILLEFEUILLE. n. f.
Plante de la famille des Radiées, ainsi nommée parce que ses feuilles sont découpées très menu, et dont on se servait autrefois comme vulnéraire. Des mille-feuilles ou millefeuilles. Il se dit aussi, comme nom masculin d'un Gâteau de pâte feuilletée. Un millefeuille.

Étymologie de « millefeuille »

(Siècle à préciser) De mille et feuille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « millefeuille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
millefeuille milfœj

Citations contenant le mot « millefeuille »

  • Deuxième couche de ce millefeuille de coûts : un rattrapage occasionné après le gel par le gouvernement d'une hausse de 5,9 % des tarifs, en plein mouvement des Gilets jaunes, entre les mois de février et de juin 2019. Manque à gagner pour EDF à l'époque : 553 millions d'euros. « Les pouvoirs publics avaient ensuite décidé de rattraper ce gel un an plus tard, rappelle le ministère de la Transition écologique, à partir de février 2020, en lissant sur une période de deux ans. » La hausse à venir en tient donc également compte. leparisien.fr, Electricité : pourquoi votre facture va s’alourdir à partir du 1er février - Le Parisien
  • Et principalement, ce sont les chrétiens, qui, le dimanche matin à la sortie de la messe, vont s’y rendre pour rapporter paris-brest ou millefeuille. Comme pour se réconforter d’une période douloureuse, les gourmands réclamèrent aux professionnels de la pâtisserie, de plus en plus de douceurs, comme les gâteaux crème au beurre qui se déclinent de multiples manières, ainsi que les petits gâteaux individuels : on invite chez soi, non seulement pour le déjeuner dominical, mais aussi à l’heure du goûter. Les pâtissiers vont de plus en plus se concentrer sur l’esthétisme, s’appliquant on seulement à faire bon, mais aussi beau. Petit à petit certains pâtissiers vont se tourner vers la confection d’œuvres artistiques de plus en plus abouties. Portés également par l’évolution technologique, principalement en en termes de cuisson et de réfrigération, les pâtissiers et cuisiniers font évoluer leur art. , Entre les deux guerres, puis après 1945, la gourmandise reprend ses droits
  • Le millefeuille de Philippe Conticini (6,90 €) est de retour ! L'occasion d'apprécier la rigueur de cette interprétation. Pâte feuilletée caramélisée et crème diplomate à la vanille rivalisent d'intensité. De quoi faire durer le plaisir. Les Echos, Top 5 : les meilleurs millefeuilles | Les Echos
  • « La nation a fait bloc » s'est félicité Emmanuel Macron hier soir, dans la vallée de la Roya, après les inondations meurtrières. Au moment de cette prise de parole, le président était entouré des élus locaux, maires, président du conseil départemental, du conseil régional, bref, toutes ces couches de collectivités que les esprits chagrins ont parfois appelé le « millefeuille territorial ». Le millefeuille a fait bloc. France Culture, Quand le millefeuille fait bloc

Traductions du mot « millefeuille »

Langue Traduction
Anglais yarrow
Espagnol mil hojas
Italien achillea
Allemand schafgarbe
Chinois 欧arrow草
Arabe ألف ورقة
Portugais mil-folhas
Russe тысячелистник
Japonais ヤロウ
Basque yarrow
Corse achillea
Source : Google Translate API

Millefeuille

Retour au sommaire ➦

Partager