La langue française

Mille-feuille

Sommaire

  • Définitions du mot mille-feuille
  • Étymologie de « mille-feuille »
  • Phonétique de « mille-feuille »
  • Citations contenant le mot « mille-feuille »
  • Traductions du mot « mille-feuille »

Définitions du mot « mille-feuille »

Wiktionnaire

Nom commun 1

mille-feuille \mil.fœj\ féminin

  1. Plante de la famille des astéracées (ou composées), ainsi nommée parce que ses feuilles sont découpées très menu, et dont on se servait autrefois comme vulnéraire.
    • Des mille-feuilles.

Nom commun 2

mille-feuille \mil.fœj\ masculin

  1. Gâteau de pâte feuilletée.
    • J’ai mangé un mille-feuille.
  2. (Par extension) Toute recette qui présente une forme similaire au gâteau.
    • Mille-feuille de foie gras et pain d’épice — (recette proposée dans Gojimag par David Martin, le 15 décembre 2014)
  3. Organisation ou structure stratifiée de la même manière que le gâteau.
    • Le mille-feuille est une chose mais LE sujet, martèlent les marmitons, c’est la galette ! — (Édito de Pierre Bédier, Mille-feuille territorial ou tarte à la crème ? sur le site Le Monde.fr, 6 juin 2014)
    • Une loi pour simplifier le mille-feuille fiscal en 2015 — (Titre d’un article de Nina Godart publié sur BFM Business, le 17 décembre 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MILLE-FEUILLE (mi-le-feu-ll', ll mouillées, et non feu-ye) s. f.
  • Plante de la famille des synanthérées, ainsi nommée parce que les feuilles en sont découpées très menu (achillea millefolium, L.), dite aussi herbe à la coupure, herbe au charpentier, herbe militaire.

    Mille-feuille cornue, variété de la renoncule aquatique.

    Mille-feuille marine, plusieurs varechs à feuilles très décomposées.

    Mille-feuille en épi, le myriophylle à épi.

    Mille-feuille à feuilles de coriandre, la phellandre aquatique.

REMARQUE

Pautex observe avec raison que, puisque l'Académie écrit mille-fleurs, mille-pieds, etc. elle devrait écrire mille-feuilles ; sinon, qu'elle devrait écrire mille-feuille en un seul mot.

HISTORIQUE

XVIe s. Mille-fueille à cause de l'abondance de ses petites fueilles, qui sont sans nombre, elle est ainsi nommée ; et par les grecs, stratiotes, c'est à dire militaire, De Serres, 609.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MILLE-FEUILLE, mille folium, s. f. (Botan.) genre de plante à fleur radiée, dont le disque est composé de plusieurs fleurons ; la couronne de cette fleur est formée par des demi-fleurons qui sont posés sur des embryons, & soutenus par un calice écailleux, & presque cylindrique. Ces embryons deviennent dans la suite des semences minces. Ajoutez aux caracteres de ce genre que les découpures des feuilles sont très petites, & que les fleurs naissent en bouquets fort serrés. Tournefort, inst. rei herb. Voyez Plante.

Tournefort compte neuf especes de ce genre de plante, d’entre lesquelles nous décrirons la commune à fleur blanche, nommée par la plûpart des Botanistes, mille folium vulgare album, & par les Anglois, the common white-flowerd yarrow.

Sa racine est ligneuse, fibreuse, noirâtre, traçante. Elle jette des tiges nombreuses à la hauteur d’un pié ou d’un pié & demi, roides quoique menues, cilyndriques, cannelées, velues, rougeâtres, moëlleuses & rameuses vers leurs sommités. Ses feuilles sont rangées sur une côte, découpées menu, ressemblantes en quelque maniere à celles de la camomille, mais plus roides, aîlées, ou représentant des plumes d’oiseaux, d’une odeur agréable, & d’un goût un peu âcre.

Ses fleurs naissent à la cime des branches, en ombelles ou bouquets fort serrés, ronds. Chaque fleur est petite, radiée, blanche, ou un peu purpurine, odorante, soutenue par un calice écailleux, cilyndrique ou oblong. Lorsque les fleurs sont tombées, il leur succede des semences menues. Cette plante croît presque par-tout, le long des grands chemins, dans les lieux incultes, secs, dans les cimetieres & dans les pâturages. Elle fleurit en Mai, Juin, & pendant tout l’été.

Elle est un peu âcre, amere, & aromatique. Elle rougit considérablement le papier bleu, & ses fleurs donnent par la distillation une huile fine, d’un bleu foncé. Les fleurs de camomille en donnent aussi, mais je ne sache pas d’autres plantes qui aient cette propriété singuliere.

On regarde avec raison la mille feuille comme vulnéraire & astringente ; en conséquence on l’emploie intérieurement pour arrêter toutes sortes d’hémorrhagies. Dans ces cas, l’expérience a prouvé qu’une forte décoction (& non pas une simple infusion) de toute la plante, racine & feuilles, est la meilleure méthode. On applique cette décoction, ou la plante fraichement pilée, sur les plaies ou sur les coupures, & elle y fait des merveilles ; d’où vient qu’on appelle vulgairement la mille feuille, l’herbe aux voituriers, aux charpentiers, parce qu’elle n’a pas moins de vertu pour arrêter le sang des coupures, que la brunelle, la grande consoude, l’orpin, & quelques autres plantes employées à cet usage. (D. J.)

Mille-feuille, (Chimie, Pharmac. & Mat. méd.) cette plante a une odeur forte, & une saveur un peu âcre & amere ; elle donne dans la distillation avec l’eau une petite quantité d’huile essentielle de couleur bleue ; elle est analogue en cela avec la camomille, avec laquelle elle a d’ailleurs les plus grande rapports. M. Cartheuser observe que l’huile de mille feuille n’a cette couleur bleue que lorsque la plante d’où on l’a retirée avoit cru dans un terrein fertile & chargé d’engrais, & que celle qui étoit fournie par la même plante, qu’on auroit cueillie dans un lieu sec & sablonneux, étoit jaunâtre.

On emploie en Médecine les fleurs & l’herbe de cette plante : chacune de ces parties fournit les mêmes principes & dans la même proportion ; selon les analyses de Cartheuser & de Neuman, seulement l’herbe les donne en plus grande quantité.

La mille-feuille tient un rang distingué parmi les plantes vulnéraires, résolutives & astringentes ; elle est célébrée encore comme anti-épileptique, fébrifuge, bonne contre l’asthme, anti-pestilentielle, propre à prévenir l’avortement ; mais son usage le plus ordinaire, soit intérieur, soit extérieur, est contre les hémorrhagies, les plaies & les ulceres ; encore ce dernier emploi est-il absolument sorti hors du sein de l’art, comme presque toutes les applications de plantes dans ces cas, qui ne sont plus pratiquées que par les paysans & les bonnes femmes. La mille-feuille se donne intérieurement ou en en faisant bouillir une petite poignée dans du bouillon, ou sous forme d’infusion théiforme. On peut aussi la réduire en poudre, & la dose en est d’environ deux gros.

Fr. Hoffman nous a laissé une longue dissertation sur la mille-feuille, qu’il vante principalement contre les affections spasmodiques, qui sont accompagnées de vives douleurs ; & c’est là la seule chose qu’il assure d’après sa propre expérience ; il ne fonde toutes les autres merveilles qu’il en publie que sur le témoignage des auteurs, entre lesquels on peut distinguer Sthaal, qui en célebre beaucoup l’usage contre la passion hypochondriaque. On retire une eau distillée simple de la mille-feuille, qu’on prétend posséder éminemment ses vertus antispasmodiques, nervines, utérines, sédatives, &c.

On prépare un sirop avec le suc, & ce sirop renferme à peu près les mêmes propriétés que l’infusion, & sur-tout celles qui dépendent principalement des parties fixes, savoir la vertu vulnéraire astringente, résolutive, mondifiante, &c.

Les feuilles de cette plante entrent dans la composition de l’eau vulnéraire, du baume vulnéraire, & de l’onguent mondificatif de cepio. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mille-feuille »

Mille, feuille ; lat. millefolium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Mot composé de mille et de feuille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mille-feuille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mille-feuille milfœj

Citations contenant le mot « mille-feuille »

  • Ecrire une chanson, ce n'est pas du mille-feuille. De Pierre Perret / Laissez chanter le petit !
  • Chaque jour, dans "L'Équipée sauvage", Olivier Poels vous donne une recette dernière minute pour votre plat du soir. Ce mardi, un mille-feuille d'avocats au céleri-rave avec une vinaigrette au miel. Europe 1, La recette d'Olivier Poels : un mille-feuille d'avocats au céleri-rave
  • Selon le Dr Olivier Courtin-Clarins, il existe des points communs entre cosmétique et alimentation. Tout ce qu'on mange et tout ce qu'on boit ont une influence sur la peau et le teint. Pour garder une bonne mine durant l'été, quoi de mieux qu'un menu coloré et vitaminé : des carottes confites au jus d'orange saupoudrées de curcuma pour l'entrée, un mille-feuilles de légumes pour le plat principal et de la mousse au chocolat avec des framboises acidulées pour le dessert. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 04/07/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 4 juillet 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, "Quatre à table" : un repas spécial bonne mine pour moins de 30 euros | LCI
  • Le mille-feuille administratif américain et l'autonomie dont disposent les autorités locales semblent mener vers une voie sans issue dans la lutte contre le Covid-19. Donald Trump, qui incite son camp à favoriser la reprise de l'économie, n'a officiellement pas tranché. Devant l'ampleur des chiffres et les critiques sur sa gestion, tout juste a-t-il légèrement adapté son discours, apparaissant pour la première fois masqué en public, la semaine dernière. Les Echos, Covid-19 : les blocages du système politique mènent les Etats-Unis vers une impasse | Les Echos
  • Tous les mois, Le Commerce du Levant vous propose quelques adresses pour déguster une spécialité culinaire. Au menu : le mille-feuille. Commerce du Levant, Quatre mille-feuilles à goûter
  • Concernant le mille-feuille à proprement parlé, certains remontent la première recette au XVIIe siècle à Naples, d'autres en France sous Louis XIV... Il semblerait toutefois que la version qui se rapproche le plus de celle que l'on connait aujourd'hui ait été codifiée pour la première fois en 1867 par Adolphe Seugnon, pâtissier parisien dans la rue du Bac. Année après année, ce dessert a connu des versions diverses et variées un peu partout en France et dans le monde. Signalons enfin que le prix de la vanille ayant presque triplé au kilo depuis deux ans, plusieurs artisans ont décidé d'arrêter de produire des mille-feuilles à la vanille (ou alors uniquement sur commande). Une petite anecdote pour finir : saviez-vous que le mille-feuille classique est composé de 1459 feuilles avant la cuisson ?  LExpress.fr, Les meilleurs mille-feuilles de Paris - L'Express Styles

Traductions du mot « mille-feuille »

Langue Traduction
Anglais mille-feuille
Espagnol mil hojas
Italien millefoglie
Allemand mille-feuille
Chinois 千层酥
Arabe ألف ورقة
Portugais mille-feuille
Russe mille-feuille
Japonais ミルフィーユ
Basque mille-feuille
Corse mille-feuille
Source : Google Translate API
Partager