La langue française

Microtoponymie

Définitions du mot « microtoponymie »

Wiktionnaire

Nom commun

microtoponymie \mi.kʁo.tɔ.po.ni.mi\ féminin

  1. (Didactique) Toponymie relative aux lieux très locaux, comme les noms de hameaux.
    • Le second exemple est la teppe, « friche », terme d’origine prélatine (*tippa, selon le FEW XIII, 351) ; ce terme est très fréquent dans toute la microtoponymie du Mâconnais ; il est même tellement vivant que les géomètres des cadastres l’ont considéré comme une forme correcte; […]. — (Annales de L’Académie de Mâcon, 2000, page 132)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « microtoponymie »

Mot dérivé de toponymie, avec le préfixe micro-, faisant référence au caractère petit, très local, des lieux désignés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « microtoponymie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
microtoponymie mikrɔtɔpɔ̃imi

Citations contenant le mot « microtoponymie »

  • En attendant, le gros projet de 2020 se dessine. Une commission de microtoponymie va s’atteler à recenser et trouver l’origine de noms de quartier et de champs, avec comme support principal le cadastre de 1831. « Toutes les communes du canton sont concernées, si on a suffisamment de bénévoles pour ce travail de recherches », lance Louis Le Roux, trésorier adjoint. Le Telegramme, L’association Kroas-Hent a un gros projet de microtoponymie - Plouvien - Le Télégramme
  • La toponymie est une science. C’est Yves Séguier qui le dit. Elle a pour but d’étudier l’origine des noms de lieu d’un territoire et d’en expliquer le sens. Il ajoute que l’on parle aussi de "microtoponymie" qui étudie les noms des lieux-dits tels les hameaux, fermes ou chemins. lindependant.fr, La toponymie expliquée à Gruissan - lindependant.fr
  • Kevre Breizh rappelle que les municipalités ont tout pouvoir sur la dénomination des noms de lieux. Le péril en la demeure est venu de la francisation parfois fantaisiste des noms bretons. Inutile de revenir sur le kroas-hent (carrefour des mots kroas/croix et hent/route) devenu « croissant ». Nombre de communes ont d'ailleurs commencé à retrouver le bon sens. L'urbanisation est une autre source de perte d'identité. La multiplication des lotissements, des rues, a conduit à attribuer des noms totalement déconnectés de toute réalité, quand existe encore une microtoponymie locale qui aurait pu être sortie de l'oubli. « On utilise des listes de noms d'oiseaux, de fleurs, sans lien avec le territoire, regrette Alan Le Gall. On arrive à une rue des Peupliers sur une colline quand cet arbre ne pousse que dans les fonds humides ». Le Telegramme, Le Télégramme - Bretagne - Toponymie bretonne. «Un trésor en danger...»
  • Pour terminer, un projet au sujet des Menhirs meusiens : avec une suite des recherches en microtoponymie et une étude des marques et signes sur certains mégalithes. Encore les sarcophages de Culey et une journée complète d’études. Enfin, la poursuite de la restauration des sarcophages de Dugny. , Culture - Loisirs | Des projets autour des Menhirs meusiens
  • Cet héritage a été déformé, malmené, souvent dénaturé. "La microtoponymie est particulièrement menacée avec la disparition des locuteurs occitans…" rappelle Gilbert Mercadier qui donne quelques exemples. Ainsi, "le pas des lanciers du quartier de Marignane n’a pas vu passer des lanciers comme certains le croient mais est une déformation du provençal pas de l’encié, c’est-à-dire passage de la brèche. L’île de Pâques en Aveyron est en réalité l’iga de la Vaca, le ravin où une vache s’est tuée… le Puèch negre dans le Lot est devenu un pied noir et certains vous expliqueront qu’un indien pied-noir est passé par là." ladepeche.fr, Occitan : le patrimoine patronymique mis en valeur - ladepeche.fr
  • Après avoir détaillé l’histoire de l’élaboration du cadastre napoléonien par arpentage de toutes les parcelles du territoire national, Maël Cariou, a expliqué comment décrypter les différents documents constituant ce cadastre, comment passer des plans aux « états de sections » puis aux « matrices » et ainsi connaître les noms, tailles, contenance, revenus et propriétaires successifs des parcelles. Ce faisant, il a invité le public à partir en « promenade dans le cadastre » pour découvrir le passé d’un site à travers, notamment, la microtoponymie, c’est-à-dire les noms donnés aux parcelles. Le Telegramme, Le Télégramme - Ergué-Gabéric - Langue bretonne. Ce que la toponymie révèle des lieux
  • En microtoponymie, la “pisse” n’a pas d’odeur. Pour cause, elle n’a pas de rapport avec l’urine. Ainsi, l’histoire de plusieurs hameaux du département donne à la pisse un tout autre sens que celui du langage populaire disons, très familier. Leur nom est rattaché à une particularité géographique ou géologique. Pisse vient du latin vulgaire “pissiare” où le terme a le sens de source. , Ain | Les lieux de “pisse”, l’histoire d’une eau qui a du mal couler
  • Autour de Soustons, certains microtoponymes ont acquis une relative notoriété. Les uns rappellent justement le passé portuaire du secteur. À Messanges, l’étang du Moïsan (un nom de bateau échoué selon la légende) est relié par un petit courant à l’exutoire de celui de Soustons. Et dans l’artificiel Port d’Albret, aménagé dans les années 1980, parviennnent les eaux de l’étant de Soustons, celles de l’étang de Pinsolle et enfin celles de la petite trilogie Moliets-La Prade-Moïsan. La microtoponymie amène à se plonger dans l’hydrologie ! SudOuest.fr, Soustons descend du Béarn, pas de l’anglais

Traductions du mot « microtoponymie »

Langue Traduction
Anglais microtoponymy
Espagnol microtoponimia
Italien microtoponimia
Allemand mikrotoponymie
Chinois 微地名学
Arabe الأسماء الدقيقة
Portugais microtoponímia
Russe микротопонимы
Japonais ミクロトポニー
Basque microtoponymy
Corse microtoponimia
Source : Google Translate API

Microtoponymie

Retour au sommaire ➦

Partager