La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mi-voix »

Mi-voix

Définitions de « mi-voix »

Trésor de la Langue Française informatisé

MI-VOIX (À), loc. adv.

D'une voix mesurée, discrète; sans élever la voix. Un groupe d'agents (...) causent entre eux à mi-voix, et ceci parvient jusqu'à nous dans le grand silence de la rue déserte (Green, Journal,1948, p.210):
. ... avant que j'eusse pu le prier de m'annoncer à mi-voix pour ménager mon amour-propre si je n'étais pas invité (...) [l'huissier] hurla les syllabes inquiétantes avec une force capable d'ébranler la voûte de l'hôtel. Proust, Sodome,1922, p.637.
SYNT. Chanter, fredonner, jurer, lire, parler, réciter, répondre à mi-voix; ajouter, demander, dire, expliquer qqc. à mi-voix; échanger, prononcer des paroles à mi-voix.
MUS. Synon. de mezza voce.Emploi subst. Le langage du coeur est net; c'est une aspiration douce et tendre, qui par deux fois (...) s'enfle et expire, dans un «à mi-voix» (p.), qu'effleure à peine un bref et discret > <, correspondant au souffle même de la respiration (Rolland, Beethoven,t.1,1937, p.116).
Emploi adj. Conversation, rêverie à mi-voix. [Dans l'Église d'Orient] les enterrements (...) ont lieu le soir (...) avec des chants à mi-voix et un déploiement de couleurs voyantes (Renan, St-Paul,1869, p.202).
Emploi subst., littér. À mi-voix (masc.), mi-voix (fém.). Voix mesurée, discrète. Ah! surtout, surtout, Douceur, patience, Mi-voix et nuance (Verlaine, Œuvres compl.,t.1, Sagesse, 1881, p.250).Plus de bruit, plus de hâte fébrile (...) mais un sourire et un à mi-voix de personne âgée (Huysmans, De tout,1902, p.201 ds Cressot, Phrase et vocab. Huysmans, 1938, p.237).Il y avait dans l'air une rumeur de mi-voix, égale, calme, comme au théâtre avant le lever du rideau (Triolet, Prem. accroc,1945, p.395).
Rem. Pour la concurrence avec demi-voix (à), v. ce mot.
Prononc.: [mivwa], [-ɑ]. Étymol. et Hist. 1832 (Hugo, N.-D. Paris, p.250). Comp.de mi-* et de voix; cf. anciennement à demi-voix (1809, Chateaubriand, Martyrs, V ds Littré, s.v. voix − 1893, DG, s.v. voix) et le m. fr. à sous-voix (1584, Ronsard, Elégies ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t.18, p.137, 175). Fréq. abs. littér.: 730. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 94, b) 476; xxes.: a) 1526, b)1850.

Phonétique du mot « mi-voix »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mi-voix mivwa

Citations contenant le mot « mi-voix »

  • La détresse est partout. Dans le silence de cette petite maison où vont et viennent des voisins soucieux. Dans ces murmures échangés à mi-voix qui imaginent le pire ou espèrent le retour de l’enfant du quartier de Malicounda, à une heure et demie de Dakar. Dans l’absence d’une mère qui n’a plus la force de serrer les mains des proches venus la soutenir. Voilà dix jours que Diary Sow a disparu. Libération.fr, A Malicounda, village natal de l'étudiante Diary Sow, on ne «croit pas une seconde» à une disparition volontaire - Libération

Images d'illustration du mot « mi-voix »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mi-voix »

Langue Traduction
Anglais low voice
Espagnol voz baja
Italien voce bassa
Allemand tiefe stimme
Chinois 低声
Arabe صوت منخفض
Portugais voz baixa
Russe низкий голос
Japonais 小声
Basque ahots baxua
Corse voce bassa
Source : Google Translate API

Mi-voix

Retour au sommaire ➦

Partager