La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mettre sous cloche »

Mettre sous cloche

Définitions de « mettre sous cloche »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

mettre sous cloche \mɛtʁ su klɔʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. Protéger avec une cloche.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Figuré) (Par analogie) Protéger des autres, du monde extérieur.
    • Quand on a vu quelqu’un ne pas aller bien, on a tendance à le mettre sous cloche, mais ce sont des jeunes, on ne peut pas se contenter de compassion, ni attendre un rétablissement médical pour leur permettre de reprendre leur vie en main. — (Sandrine Cabut, « On amène les gens à faire des expériences » : contre la schizophrénie, des soignants-accompagnants bousculent les codes, Le Monde. Mis en ligne le 30 octobre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mettre sous cloche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mettre sous cloche mɛtr su klɔʃ

Évolution historique de l’usage du mot « mettre sous cloche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « mettre sous cloche »

  • L’architecte des Bâtiments de France n’est pas cantonné à une mission historique, il n’exclut pas le contemporain. Une ville est en mouvement perpétuel, l’ABF ne peut pas la mettre sous cloche. Le règlement reste permissif. actu.fr, Bâtiments de France : Guérande sous cloche au nom du patrimoine ? | L'Écho de la Presqu'île

Images d'illustration du mot « mettre sous cloche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Mettre sous cloche

Retour au sommaire ➦

Partager