La langue française

Méthodologue

Définitions du mot « méthodologue »

Wiktionnaire

Nom commun

méthodologue \me.tɔ.dɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne versée dans la méthodologie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méthodologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méthodologue metɔdɔlɔg

Citations contenant le mot « méthodologue »

  • À peine le dialogue social a-t-il repris entre  gouvernement, syndicats et patronat qu’une nouvelle difficulté a surgi, compromettant sa continuité. En effet, réuni hier avec les quatre centrales syndicales les plus représentatives dans le cadre d’un premier round consacré à l’examen des mesures d’allègement de l’état d’urgence sanitaire et la relance de l’activité économique , le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohammed Amekraz, s’est heurté à l’intransigeance des formations syndicales qui ont refusé l’approche de dialogue proposée par le gouvernement et ont appelé à l’instauration d’un nouveau cadre du travail pour aborder les points inscrits à l’ordre du jour. «À situation exceptionnelle, des mesures exceptionnelles s’imposent. Le dialogue social institué est normalement programmé deux fois par an, à savoir au mois d’octobre et au mois d’avril. Aujourd’hui, cette réunion se tient dans un contexte marqué par une crise inédite qui requiert une solidarité de la part de toutes les composantes de la nation, dont le gouvernement», indique Khadija Zoumi, membre dirigeante de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), dans une déclaration accordée au «Matin». Les syndicats affirment que leurs doléances sont claires et convergentes. Ils appellent à la création d’un «comité de veille sociale», à l’image du comité de veille économique, en vue de pouvoir discuter des mesures à adopter pour protéger l’intérêt des salariés. «La méthodologue de travail proposée par le ministre est obsolète. Ce dernier suggère de recueillir nos revendications après l’écoute des représentants du patronat. Or la situation de crise actuelle exige la mise en place d’un comité tripartite pour défendre les intérêts des salariés et qui doit regrouper non seulement le gouvernement, mais aussi des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc et les syndicats», nous confie Khalid Houir Alami,  secrétaire général adjoint de la Confédération démocratique du travail (CDT). Les syndicats demandent également de fixer l’ordre du jour de ce round de dialogue social qui devra aborder, selon M. Alami, des points essentiels. Il s’agit de la garantie d’une reprise travail pour tous les employés actuellement suspendus de leur emploi et qui sont au nombre de 960.000, la préservation des postes d’emploi et la mise en place de toutes les mesures de prévention nécessaires pour éviter l’apparition de nouveaux foyers de contamination dans le domaine industriel et agricole. Les syndicats proposent également d’accorder un intérêt particulier au traitement des conflits sociaux dus à des décisions prises par certaines entreprises, notamment les licenciements ou encore les réductions de salaires. Ils appellent enfin à la mise en œuvre des dispositions prévues dans le cadre de l’accord du 25 avril, particulièrement le volet relatif à l’augmentation du SMIG et du SMAG. Selon les deux syndicalistes que nous avons pu joindre, une réunion de concertation devait se tenir hier entre le ministre du Travail et de Chef du gouvernement pour examiner les doléances des formations syndicales, principalement celle liée à la création du comité de veille sociale. Une réponse devra être communiquée aux syndicats au plus tard aujourd’hui (vendredi).  Le Matin, Le Matin - La reprise du dialogue achoppe sur «le comité de veille sociale»
  • Didier Raoult « fait partie des meilleurs infectiologues au monde » depuis 30 ans, soutient Jean-Dominique Michel, « mais il se fait contester par des hordes de méthodologues, qui sont des espèces d’idéologues de la recherche », dit-il tout en affirmant que « les dés sont pipés pour des raisons économiques ». Radio-Canada, Le débat sur la chloroquine se poursuit | Bien entendu
  • « J’entends vos mises en garde sur  le fait que nous ne devons pas seulement être des méthodologues, des facilitateurs de l’intelligence collective et qu’il nous reste à définir un horizon politique » se défend Elisabeth Dau, directrice du programme « Municipalisme » au mouvement Utopia et chez Commonspolis. « Mais attention à ne pas nous diviser inutilement lorsque nous devront lutter contre l’intercommunalité, le lobby de l’eau, le centralisme à la française ou les directives européennes » prévient-elle à son tour : « le phénomène municipaliste, tout juste émergent en France, qui gagne des villes comme le milieu rural, appelle un véritable changement de culture institutionnel et administratif, une révision du cadre financier ou juridique, aussi. » Courrier des maires, Que restera-t-il du « municipalisme » après les élections de mars ?
  • En bon méthodologue, Alain de Benoist commence par définir l’objet du livre ce qui n’est guère une mince affaire tant le terme libéralisme est chargé d’interprétations variées et de contre-sens. Le libéralisme peut être entrevu à travers trois prismes : économique, politique et anthropologique. D’un point de vue économique, le libéralisme fait du marché l’organe autorégulateur de la société. Au niveau politique, le marché doit être garanti par l’État dont il faut brider le pouvoir. Anthropologiquement parlant, l’homme est considéré comme une pure individualité avant d’être vu comme un être social. Même si l’auteur semble s’être beaucoup restreint dans ses attaques contre le christianisme, il ressort sa thèse précédemment développée dans ses livres antérieurs tels qu’Au-delà des droits de l’homme [1] ou Nous et les autres [2] selon laquelle le christianisme serait à l’origine de ce rapport individualiste au monde. La notion d’âme individuelle existait bien avant le christianisme puisque l’Égypte Antique, le bouddhisme, le judaïsme ou même la philosophie grecque l’avaient déjà appréhendée. En outre, le philosophe de la Nouvelle Droite paraît confondre le manichéisme qui suppose une séparation franche et nette entre l’âme, assimilé au Bien, et le corps, vu comme le Mal et la métaphysique chrétienne qui distingue l’âme et le corps pour les intégrer dans une totalité cohérente. La doctrine de la résurrection des corps après la Parousie du Christ est là pour en témoigner. De plus, le christianisme est une religion incarnée qui a à travers l’Histoire toujours célébré l’enracinement dans la famille, la cité ou la nation et qui a été l’ennemi prioritaire du libéralisme. Le Rouge & le Noir, [EX-LIBRIS] Alain de Benoist, Contre le libéralisme | Le R&N
  • Le « participationnisme d’Etat » dessine, dès lors, un janus démocratique. Lorsque la démocratie passe par l’expression d’une voix discordante, l’expression d’une contestation, la remise en cause des lignes rouges (interdiction de débattre de l’ISF, du modèle économique, des options du financement des retraites, etc.), ou qu’elle peut faire émerger des voix alternatives alors elle gêne. On en dénonce l’enlisement, l’inefficacité, la violence. Lorsque la démocratie passe par la production descendante de dispositifs sous contrôle, élaborés sous les bons auspices des institutions et des méthodologues qualifiés, alors on en vante l’utilité, l’inclusion, la modernité. Club de Mediapart, L’Etat participatif, sans la démocratie | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « méthodologue »

Langue Traduction
Anglais methodologist
Espagnol metodólogo
Italien metodologo
Allemand methodiker
Chinois 方法论者
Arabe المنهجي
Portugais metodologista
Russe методист
Japonais 方法論者
Basque methodologist
Corse metodologu
Source : Google Translate API

Méthodologue

Retour au sommaire ➦

Partager