La langue française

Méthanation

Définitions du mot « méthanation »

Wiktionnaire

Nom commun

méthanation \me.ta.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Chimie) (Bioénergie) Processus industriel de conversion catalytique de l'hydrogène et du monoxyde de carbone ou du dioxyde de carbone en méthane.
    • La méthanation permet d’obtenir du méthane de synthèse d’origine renouvelable.
    • De nombreux industriels développent des programmes pour utiliser l’électrolyse et la méthanation pour le stockage de l’électricité dans les moments excédentaires. — (FAQ - L’Équilibrage des réseaux, Association négaWatt)
    • La méthanation ne doit pas être confondue avec la méthanisation, processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d’oxygène, qui transforme la matière organique dégradée essentiellement en biogaz.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « méthanation »

(Date à préciser) Dérivé de méthane avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méthanation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méthanation metanasjɔ̃

Citations contenant le mot « méthanation »

  • Marché mondial Catalyst méthanation 2020 – Le rapport de recherche sur l’industrie fournit une analyse d’impact (COVID-19), une dynamique du marché au niveau régional et national pour identifier et tous les aspects clés du marché mondial Catalyst méthanation et des données complètes d’étude commerciale qui améliorent la compréhension. La portée du rapport couvre une vue d’ensemble de la concurrence fournissant des parts de marché aux entreprises ainsi que des profils d’entreprise pour les principales entreprises contribuant aux revenus. Le développement technologique a conduit à des avantages supplémentaires liés à l’utilisation de Catalyst méthanation Marché, ce qui contribue à augmenter le taux d’adoption parmi les utilisateurs finaux. Le rapport sur le marché mondial Catalyst méthanation comprend une étude détaillée couvrant les facteurs sous-jacents influençant les tendances du secteur. , Analyse du marché Catalyst méthanation par fabricants, taille, applications, part, croissance, régions, type et application, prévisions jusqu’en 2026 – InFamous eSport
  • Laurent Bonhomme, Président et fondateur d’Arkolia Energies : Notre procédé Power to gas fonctionne en trois étapes. Dans un premier temps, grâce à un électrolyseur, nous réalisons l’électrolyse de l’eau pour produire de l’hydrogène. Parallèlement, un équipement vient capter le CO2 de l’air. Et enfin, le CO2 et l’hydrogène sont injectés dans une unité de bio-méthanation pour produire du méthane. Notre système peut être autonome en eau puisque celle du capteur de CO2 est récupérée pour alimenter l’électrolyseur. Pour une molécule emprisonnée, une molécule d’eau est produite. L’eau est aussi récupérée à la sortie de l’unité de bio-méthanation puisque, à l’intérieur, la réaction de Sabatier permet de produire deux molécules d’eau pour une molécule de méthane produite. Grâce à ces deux équipements, 50% des besoins de l’électrolyseur sont couverts. L’eau de ruissellement des panneaux photovoltaïques peut également être fournie pour couvrir le reste des besoins. Concernant la chaleur, le captage de CO2 en postcombustion par adsorption chimique aux amines est réalisé à l’aide d’une membrane qui a besoin d’être chauffée à 100 degrés à chaque cycle. Cette chaleur est récupérée en sortie de l’électrolyseur et de l’unité de bio-méthanation. Techniques de l'Ingénieur, Un procédé Power to gas couplé à une unité de bio-méthanation | Techniques de l'Ingénieur
  • La jeune pousse Methamag en est un exemple. Ce procédé issu des travaux du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets (LPCNO) de l’INSA de Toulouse permet d’augmenter de 40% les capacités d’injection de biométhane en valorisant le CO2 issu de la méthanisation. La méthanation, qui consiste à transformer du CO2 en méthane, procédé de transformation du CO2 en méthane, peut venir compléter la méthanisation, procédé de transformation de la biomasse en biogaz. Mais la technologie Methamag peut également répondre aux enjeux et aux besoins de stockage des énergies renouvelables, à la fois intermittentes et imprévisibles (Power-to-Gas). industrie-techno.com, [Avis d'experts] Nouveaux gaz : l'avenir de la transition énergétique
  • D’autres projets sont par ailleurs en gestation ou en cours dans le secteur. On pense au projet de démonstrateur de méthanation biologique de Teréga, à l’unité de méthanisation de Fonroche ou encore au projet « Pavillon vert » de Suez (production d’électricité et de vapeur vertes). Air Liquide et les Laboratoires des Pyrénées et des Landes ont eux aussi déjà investi à proximité immédiate du futur site de Lidl. PresseLib, La plateforme de Lidl emploiera 300 personnes. Un investissement de 70 millions d’euros qui s’ajoute aux projets lancés à proximité par Total, Teréga, Suez ou encore Fonroche... - PresseLib
  • Le projet prévoit également un procédé innovant de captage du CO2 émit lors de l’épuration du biogaz. Une fois récupéré et liquéfié, ce CO2 sera destiné à l’industrie agroalimentaire (cultures sous serres, transport frigorifique…) et à un projet de méthanation porté par Terega qui est suivi et accompagné par la Région (financement de l’étude de faisabilité en 2019)." SudOuest.fr, Aides de la Région : plein gaz sur la méthanisation en Béarn
  • La méthanation permet de produire du méthane de synthèse qui peut être injecté dans les gazoducs. Ici, un manomètre indiquant la pression à l’intérieur d’une canalisation gazière. (©TIGF) Connaissance des Énergies, Définition de la méthanation : procédé, applications, différence avec la méthanisation
  • A côté de ce processus de production par méthanisation, la méthanation se définit quant à elle comme le procédé industriel permettant de transformer les excédents d’électricité en méthane. Associé à l’électrolyse qui consiste à utiliser le surplus d’électricité pour produire du dihydrogène et du dioxygène par électrolyse de l’eau (H2O), le procédé de méthanation fait réagir du dioxyde de carbone ou du monoxyde de carbone avec de l’hydrogène afin de produire du méthane et de l’eau, via le principe de la conversion catalytique (appelée aussi « réaction de Sabatier »). L’oxycombustion permet ensuite de recréer de l’électricité au moment choisi en mettant le méthane au contact du dioxygène au sein d’une turbine à gaz. L'EnerGeek, Méthanisation et méthanation : quelle est vraiment la différence ?
  • Sur le site de Fos-sur-Mer, la production d’hydrogène a commencé en novembre 2019 et la première injection d’hydrogène dans le réseau gazier a été réalisée le 20 février 2020. Il est prévu de mettre en service la brique de méthanation de Jupiter 1 000 « au 2e semestre 2020 ». À sa mise en service complète, le site aura vocation à produire « jusqu’à 25 Nm3/h de méthane de synthèse ou 200 Nm3/h d’hydrogène, soit une moyenne de 5 GWh d’énergie sur 3 ans ». Connaissance des Énergies, Power to Gas : de l’hydrogène injecté sur le réseau gazier par Jupiter 1000 | Connaissances des énergies

Traductions du mot « méthanation »

Langue Traduction
Anglais methanation
Espagnol metanización
Italien metanazione
Allemand methanisierung
Chinois 甲烷化
Arabe الميثان
Portugais metanação
Russe метанирование
Japonais メタン化
Basque methanation
Corse metanazione
Source : Google Translate API

Méthanation

Retour au sommaire ➦

Partager