La langue française

Métaplasie

Définitions du mot « métaplasie »

Trésor de la Langue Française informatisé

métaplasie , subst. fém.,pathol. ,,Transformation d'un tissu différencié en un autre de caractère différent, et qui aboutit à la constitution d'un tissu normal en soi, mais anormal par sa localisation`` (Méd. Biol. t.2 1971). Métaplasie épithéliale, graisseuse, osseuse; métaplasie progressive, régressive; métaplasie absolue (ou hétéroplasie). La métaplasie est la transformation d'un tissu en un tissu d'autre caractère (...). La métaplasie est (...) une déviation de la différenciation. Elle est à la fois tissulaire et cellulaire (P. Masson,Tumeurs humaines, Paris, Libr. Maloine, 1956, pp.44-45).[Des] études se sont efforcées de démontrer que le cancer du poumon avait pour point de départ une métaplasie de l'épithélium bronchique, déterminée par des inflammations d'ordres divers (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p.147).

Wiktionnaire

Nom commun

métaplasie \me.ta.pla.zi\ féminin

  1. (Anatomie) Transformation d'un tissu cellulaire différencié en un autre tissu cellulaire.
    • La splénomégalie myéloïde également appelée métaplasie myéloïde avec myélofibrose primitive est un syndrome myéloprolifératif chronique.
    • Les métaplasies épithéliales s'observent surtout dans les tissus soumis à des irritations ou à des inflammations.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « métaplasie »

De méta- et -plasie[1], du grec ancien μετά méta (« au-delà, après ») et dérivé en -ie du grec platis (« action de façonner, de modeler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « métaplasie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
métaplasie metaplasi

Citations contenant le mot « métaplasie »

  • L'endoscopie permet de visualiser la modification de la muqueuse œsophagienne, rose pâle, qui se transforme par métaplasie en muqueuse intestinale, plus rouge: c'est l'EBO. Il est probable que cette transformation fasse suite aux agressions acides subies par l'œsophage en cas de reflux. Une partie de ces nouvelles cellules peuvent évoluer et devenir anormales puis cancéreuses, chaque étape se faisant selon un processus inconnu mais dont le rythme est assez fixe. , Cancer de l'œsophage : les signes à surveiller
  • Même si ces deux causes de gastrite chronique sont différentes, elles comportent de nombreuses similitudes: «tout commence par une inflammation de la muqueuse de l'estomac, soit localisée au corps de l'estomac dans la maladie de Biermer, soit diffuse à l'ensemble de la muqueuse gastrique dans l'infection par Helicobacter pylori. L'inflammation chronique de l'estomac entraîne une atrophie de la muqueuse et une réparation par des cellules de type intestinal: c'est la métaplasie intestinale. Peut alors survenir une dysplasie - qui est un état précancéreux - et enfin rarement, un cancer gastrique. Cela prend des années. Et avant d'en arriver là, l'absence d'acidité et de sécrétion du facteur intrinsèque - une protéine indispensable à l'absorption de la vitamine B12 - entraîne une anémie tardive par carence en B12 », explique le Pr Delchier. , Ces maladies à débusquer avant un cancer de l'estomac
  • Le pôle digestif de l'hôpital Rangueil vient de s'équiper d'un appareil capable de traiter des lésions de l'œsophage avant qu'elles n'évoluent en cancer. «Dans les cas de reflux gastro-oesophagien, il arrive que des cellules de la muqueuse de l'estomac viennent coloniser le bas de l'œsophage, c'est l'endo-brachy-oesophage ou œsophage de Barrett. Cette métaplasie peut rester silencieuse ou évoluer vers une dysplasie. Il ne s'agit pas encore de cancer mais de cellules anormales. Quand la dysplasie atteint un haut grade, 6 à 10 % des patients peuvent développer un cancer de l'œsophage qui va devenir invasif », explique le Pr Louis Buscail, chef du service de gastro-entérologie et nutrition de l'hôpital Rangueil. ladepeche.fr, Toulouse. Œsophage : on peut enlever les lésions avant le cancer - ladepeche.fr
  • L’apparition d’un œsophage de Barrett en réponse à la présence de reflux gastro-œsophagiens chroniques est particulièrement inquiétante, car cette condition est associée à une augmentation phénoménale (de 30 à 60 fois) du risque d’adénocarcinome de l’œsophage, la principale forme de cancer qui touche cet organe. L’exposition répétée des cellules présentes à la jonction estomac-œsophage à l’acidité gastrique provoque un remplacement (métaplasie) du tissu œsophagien normal par une muqueuse de type intestinal, cette dernière pouvant par la suite évoluer en adénocarcinome. Bien qu’assez rare, le cancer de l’œsophage a plus que sextuplé depuis 40 ans, et représente actuellement l’un des cancers dont la progression est la plus fulgurante. Le Journal de Montréal, Reflux gastriques: cancérigènes | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « métaplasie »

Langue Traduction
Anglais metaplasia
Espagnol metaplasia
Italien metaplasia
Allemand metaplasie
Chinois 化生
Arabe حؤول
Portugais metaplasia
Russe метаплазия
Japonais 化生
Basque metaplasia
Corse metaplasia
Source : Google Translate API

Métaplasie

Retour au sommaire ➦

Partager