La langue française

Métalliste

Sommaire

  • Définitions du mot métalliste
  • Phonétique de « métalliste »
  • Citations contenant le mot « métalliste »
  • Traductions du mot « métalliste »

Définitions du mot « métalliste »

Trésor de la Langue Française informatisé

métalliste . ,,Théorie métalliste, théorie qui explique la valeur de la monnaie par la valeur du métal contenu dans les instruments de circulation`` (Lar. encyclop.). Doctrine monétaire et métalliste (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p.153).

Phonétique du mot « métalliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
métalliste metalist

Citations contenant le mot « métalliste »

  • L’équivalence construite (1 livre = 20 sous et 1 sou = 12 deniers) présente l’avantage de permettre la mesure de valeurs de toute taille et d’autoriser des conversions avec l’autre système monétaire existant dans le bassin méditerranéen le système dinar-dirhem, qui est, lui, bi-métalliste or-argent. Le système a connu une fortune prodigieuse puisqu’il a été actif du IXe au XIXe siècle. Il était accompagné d’une réforme des unités pondérales, volumétriques et linéaires qui, elles, n’ont pas pu être appliquées. L’intention était certainement de lier les unités de mesure des objets aux unités de mesure de la valeur. Seule la réforme monétaire l’a été. De plus, à partir de la seconde moitié du IXe siècle et jusqu’au début du XIIIe siècle, l’éclatement des autorités publiques a entraîné la multiplication des frappes monétaires. Cela a induit une considérable diversité dans la définition du denier, devenu très irrégulier en fonction de l’autorité l’émettant, ce qui allait de pair avec l’émiettement des unités de mesure volumétrique, linéaire ou pondérale. Les équivalences sont cependant parfaitement possibles : il existe des spécialistes des conversions qui connaissent la valeur des différentes monnaies et sont en mesure d’établir le rapport numérique existant entre elles. Il y a aussi des spécialistes de l’évaluation susceptibles d’affecter une valeur aux objets en l’absence de pièces de monnaie. , Les choses ont-elles une valeur au Moyen Âge ? - La Vie des idées
  • À cette époque antique, l’État frappe la monnaie, les mines étant souvent gérées par des entités privées. Face aux impôts ou aux tributs à payer, la demande de monnaie augmente mécaniquement. Ainsi, il devient courant d’échanger des biens pour faire face à un besoin de monnaie. Contrairement aux assertions d’Aristote en la matière, la monnaie n’est donc pas un moyen naturel de l’échange. En l’occurrence, c’est l’échange qui permet d’obtenir de la monnaie. En effet, à l’opposé des thèses métalliste attribuant une valeur naturelle à la monnaie, le chartalisme postule que la valeur de la monnaie est déterminée par l’État. Ce dernier peut choisir que la monnaie est constituée de monnaie sociale, de monnaie métallique, de papier-monnaie ou tout autre élément. Les perses, puis les romains ont repris le schéma monétaire grec. Le problème généré par ce système réside dans la rareté des mines. Une fois les mines épuisées, la demande de monnaie ne diminuait pas pour autant. Cela nécessitait soit de baisser la valeur de la monnaie ou d’accroître l’imposition en vue de récupérer par un autre biais l’argent manquant. Bien entendu, ce paradigme monétaire peut fonctionner pendant longtemps sans aucun coût pour le citoyen lorsque le pays agressé est facilement vaincu. Dans un tel cas, ses richesses sont pillées ce qui permet d’autofinancer la conquête. Lorsque l’agresseur tombe sur un ennemi imprenable, les ennuis commencent car une fois les richesses des voisins épuisées, le coût de l’administration et des troupes à maintenir sur place devient positif car n’étant plus financé par la conquête. De l’autre côté, Rome ne recevait plus de tributs mais avait tendance à acheter la paix auprès de ses voisins. Au moment de l’effondrement de l’Empire romain, l’État était en faillite et le consensus citoyen brisé. Les invasions barbares en ont été d’autant plus facilitées. Le Rouge & le Noir, [EX-LIBRIS] La face cachée de l’argent de Pierre-Étienne Galois | Le R&N

Traductions du mot « métalliste »

Langue Traduction
Anglais metallist
Espagnol metalista
Italien metallist
Allemand metallist
Chinois 金属表
Arabe عالم المعادن
Portugais metalista
Russe металлист
Japonais メタリスト
Basque metallist
Corse metallista
Source : Google Translate API
Partager