La langue française

Méritocratie

Sommaire

  • Définitions du mot méritocratie
  • Étymologie de « méritocratie »
  • Phonétique de « méritocratie »
  • Citations contenant le mot « méritocratie »
  • Traductions du mot « méritocratie »

Définitions du mot « méritocratie »

Wiktionnaire

Nom commun

méritocratie \me.ʁi.tɔ.kʁa.si\ féminin

  1. Système politique, économique et social fondé sur le mérite et non sur la reproduction sociale (système de classe), la richesse ou les relations individuelles (système de "copinage").
    • Cette frustration s'explique principalement par les inégalités des chances d'accès aux différentes professions pour les individus appartenant aux diverses classes, ou encore par une absence de méritocratie. — (Mohamed Cherkaoui, Naissance d'une science sociale: la sociologie selon Durkheim, 1998)
    • Rachida Dati représenterait la version classique : une beurette travailleuse, ayant gravi une à une les marches de la méritocratie, essayant successivement la chaussure de vair de comptable, puis de magistrate et enfin de ministre. — (Najib Redouane, Pourquoi les filles des émigrés maghrébins en France prennent-elles la plume ?, dans Qu'en est-il de la littérature beur au féminin, sous la direction de Najib Redouane & ‎Yvette Szmidt, L'Harmattan, 2012, p. 23)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « méritocratie »

(1958)→ voir mérite et -cratie, mot inventé par le sociologue britannique Michael Young dans son livre L’Ascension de la méritocratie. À l'origine, sous la plume de Young le mot avait un sens péjoratif différent de celui d'aujourd'hui.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méritocratie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méritocratie meritɔkrati

Citations contenant le mot « méritocratie »

  • L'essayiste et journaliste Toby Young est le fils de Michael Young, sociologue britannique qui inventa le mot "méritocratie" et fut l'une des grandes figures intellectuelles du parti travailliste. En 1958, Michael Young publia "L'ascension de la méritocratie", satire dystopique critiquant la sélection à l'école et la notion selon laquelle la nouvelle élite doit se baser sur le mérite (dictée par cette formule "QI+effort = mérite").   LExpress.fr, Toby Young : Allons-nous passer d'une méritocratie à une "génocratie"? - L'Express
  • Abdelkader Haroune, Dimitri Houbron et Frédéric Thiriez dénoncent dans une tribune au JDD "une panne de la méritocratie républicaine" qui serait à l'origine des protestations qui secouent le pays. "Nous ne reprendrons pas la main à coups de billets ou de matraque, mais en renversant le paradigme de notre modèle méritocratique", expliquent-ils.  lejdd.fr, TRIBUNE. "La méritocratie confisquée"
  • Les raisons de cette démonétisation sont à chercher du côté du slogan qui préside au destin de l'Education nationale - et à l'irrésistible ascension du nombre d'admis au bac - depuis des décennies : "la réussite pour tous". Difficile d'être contre un tel programme ! Sauf qu'il faut toujours se méfier des utopies : elles tournent rarement bien. La méritocratie, qui fonde la justice de notre modèle de société, ne saurait, en effet, promettre "la réussite pour tous" ; son devoir est de garantir à ceux qui en ont les capacités et qui travaillent dur de pouvoir se hisser tout en haut, quels que soient les hasards de leur naissance. Autrement dit, la méritocratie n'est pas l'absence de sélection, mais la sélection fondée sur le mérite.   LExpress.fr, Anne Rosencher : 95,7% de réussite au bac, ou le grand bluff méritocratique - L'Express
  • La fausseté de la méritocratie réside dans la présomption que, grâce au système de méritocratie, le pouvoir, les promotions et les privilèges sont attribués selon le mérite individuel, et non les origines sociales. Cette fausse équation consiste essentiellement à affirmer que QI + effort = mérite. En ce sens, la société américaine reposerait non sur une ploutocratie de la richesse découlant de ses origines sociales, mais sur une aristocratie de talents. Le Droit, Le mythe de la méritocratie à l’ère de Donald Trump | Chroniques | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le baccalauréat était l’expression de la méritocratie républicaine, le taux de réussite atteint aujourd’hui 95 %. Selon Maxime Tandonnet, ce diplôme n’a plus de valeur et favorise l’échec des étudiants dans le supérieur. Le Figaro.fr, Maxime Tandonnet: Que signifie encore un bac dont le taux de réussite atteint 95 %?
  • La méritocratie n'est pas qu'un critère-clef de composition du gouvernement : Emmanuel Macron rappelle son diagnostic récent, sur des maux anciens : "La crise du modèle méritocratique républicain est notre problème le plus profond". Dès la campagne de 2017, il voulait apaiser la société grâce à un "pacte républicain" refondé. Le cap n’a pas changé. Mais retrouver le chemin de la méritocratie républicaine est une gageure : "Dans notre République, quand on était dans une famille, on se disait : j’irai dans l’usine, l’entreprise ou la Mairie où travaille mes parents. Quand on réussissait bien à l’école, parce qu'un instituteur vous avait repéré, on savait quel était le chemin, parce qu'on réussissait bien à l'école, qui permettrait de gravir les échelons dans la société". Hommage à l'école républicaine, promesse appuyée pour dégripper l'ascenseur social. http://www.magazine-decideurs.com, Vitesse, dialogue, confiance : Macron veut panser vite et penser loin - Magazine Decideurs
  • Il est très à l’écoute, humain, sensible, tolérant”, nous dit d’emblée une de ses colistières. Philippe Aramendi 51 ans a été élu maire d’Urrugne le 28 juin dernier. Un fait que d’aucuns qualifient d’historique, dans cette ville gouvernée par la droite depuis des décennies. C’était la troisième fois que Philippe Aramendi livrait bataille. Cette fois-ci, ce fut la bonne. Si l’on observe la sociologie d’Urrugne, le profil de Philippe Aramendi colle à la ville. Avocat, ce fils unique de facteur et d’une mère au foyer qui faisait quelques ménages pour arrondir les fins de mois est un pur produit de la méritocratie tel qu’on les aime sous toutes les latitudes. Abertzale membre d’EH Bai, certes, mais point enfermé dans un ghetto, il forgera une liste ouverte, ancrée dans la vie associative et sociale d’Urrugne. Se revendiquant catholique pratiquant, le nouveau maire d’Urrugne a longtemps fait partie de la batterie-fanfare d’Urrugne, vous recadrant au passage si vous employez le mot “clique”.  , Philippe Aramendi : un parcours de résilient | Euskal Herria | MEDIABASK
  • Récompense ou méritocratie ? Telle est la question que se posent plusieurs personnes après la signature d’une série d’ordonnances consacrant de nouvelles mises en place au sein de l’appareil judiciaire congolais plus particulièrement l’élévation des hommes en toge ayant pris part au procès Vital Kamerhe et consorts contre la République. Mais quand on essaie d’analyser entre les lignes, note le politologue Alpha Mbaya Kitoko, l’hypothèse de la récompense et la machination politique transparaît clairement. CONGO POLITIS, RDC-Justice: Promotion de Kaluba, Bakenga et Kisula, récompense ou méritocratie ? – CONGO POLITIS

Traductions du mot « méritocratie »

Langue Traduction
Anglais meritocracy
Espagnol meritocracia
Italien meritocrazia
Allemand meritokratie
Chinois 功权主义
Arabe الجدارة
Portugais meritocracia
Russe высокоинтеллектуальные люди
Japonais 実力主義
Basque meritokraziak
Corse meritocrazia
Source : Google Translate API
Partager