La langue française

Méningite

Sommaire

  • Définitions du mot méningite
  • Étymologie de « méningite »
  • Phonétique de « méningite »
  • Citations contenant le mot « méningite »
  • Images d'illustration du mot « méningite »
  • Traductions du mot « méningite »

Définitions du mot « méningite »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉNINGITE, subst. fém.

A. − MÉD. Inflammation des méninges, aiguë ou chronique, le plus souvent d'origine infectieuse, avec ou sans réaction purulente du liquide céphalo-rachidien. Méningite cérébrale, spinale, cérébro-spinale; méningite lymphocitaire, parasitaire, tuberculeuse, virale; méningite épidémique, foudroyante. L'enfant est mort d'une méningite, de cette inhumaine maladie qui s'attaque aux mieux portants (Goncourt,Journal,1874, p.976).La plus fréquente des méningites purulentes est: la méningite cérébro-spinale. Elle est due au méningocoque (Quillet Méd.1965, p. 358).V. encéphalite ex. de Beauvoir:
. Malgré tous nos soins, l'état de la malade empirait: des symptômes aigus avaient succédé au marasme chronique. La fièvre redoublait, la tête était prise; les médecins appelaient cela une méningite. Reybaud,J. Paturot,1842, p. 443.
P. méton. Personne atteinte de méningite. La salle des femmes, où il y avait une méningite syphilitique qui gémissait et soufflait pour faire plus romanesque (Aragon,Beaux quart.,1936, p. 257).
B. − Expr., fam. [Pour exprimer le fait qu'une pers. refuse ou évite tout effort intellectuel] Il n'attrapera pas une méningite ou il ne risque pas la méningite. Nous l'avons nommée la Noire parce qu'elle est noire, de même que la grise s'appelle Chatte-Grise et la plus jeune des bleues de Perse Jeune-Bleue. Nous n'avons pas risqué la méningite (Colette,Mais. Cl.,1922, p. 246).
REM. 1.
Méningisme, subst. masc.,méd. Ensemble de symptômes rappelant ceux de la méningite sans qu'il y ait obligatoirement lésion des méninges, attribué à l'accumulation de toxines dans le liquide céphalo-rachidien ou à des réactions allergiques. Synon. réaction méningée* (dér. s.v. méninge).Le méningisme se traduit par l'excitation, suivie d'une dépression corticale, de vomissements, de constipation et de troubles thermiques. On l'observe plus fréquemment pendant l'enfance et l'adolescence (Méd. Biol.t. 21971).
2.
Méningiteux, -euse, subst.Personne atteinte de méningite. Je me suis évadé de la pièce obscure, des cris du méningiteux (Vialar,Risques et périls,1948, p. 160).
3.
Méningo, subt. masc.,arg. milit. Homme atteint de la méningite. Les malades affectés de (...) méningite cérébro-spinale sont dits (...) méningos (Dauzat, L'Argot de la guerre, 1918, p.212 ds quem. DDL t.23).
Prononc. et Orth.: [menε ̃ ʒit]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1835 méningite tuberculeuse (Fabre et Constant d'apr. Quem. DDL t. 8); b) 1922 ne pas risquer la méningite (Colette, loc. cit.). Dér. sav. de méninge*; suff. -ite*. Fréq. abs. littér.: 36.
DÉR.
Méningitique, adj. et subst.a) Adj. Qui est relatif à la méningite ou qui en a les caractères. Symptômes, syndrôme méningitique(s). Il y en avait un qui, plongé dans un demi-coma, poussait par instant ce cri méningitique dont la stridence ne s'oublie pas, une fois entendue (Bourget,Sens mort,1915, p. 90).Les séquelles sensorielles [de la méningite] sont liées à la localisation, élective à la base du cerveau et aux nerfs crâniens, du processus méningitique (Lafon1963 et 1969, s.v. méningite).En partic. Raie méningitique. La raie méningitique caractérisée par la persistance d'une ligne rouge après le passage d'un ongle sur la peau du malade. Ce phénomène a été décrit par Trousseau (Quillet Méd.1965, p.359).b) Adj. et subst. (Celui) qui est atteint de méningite. Synon. méningiteux (supra rem. 2).Chez les méningitiques qui guérissent, l'avenir est sombre encore par les séquelles et infirmités incurables que laisse la méningite (Ch. Dopter dsNouv. Traité Méd.fasc. 11926, p. 444). [menε ̃ ʒitik]. 1resattest. a) adj. 1867 «qui a trait à la méningite» (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXXVIII, 319 ds Quem. DDL t. 8), b) subst. 1869 «malade atteint de méningite» (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XL, 249, ibid.); de méningite, suff. -ique*.
BBG. Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

méningite \me.nɛ̃.ʒit\ féminin

  1. (Médecine) Nom générique donné aux diverses inflammations des méninges.
    • Puis viennent le pneumocoque, qui tue 10 personnes par an chez nous, et la méningite à méningocoque, qui ne tue qu’une personne par an, en dépit de sa médiatisation extrême, la moindre infection au méningocoque – même non mortelle –, faisant la une des journaux et de Google. — (Didier Raoult, Épidémies. Vrais dangers et fausses alertes, Michel Lafon, avril 2020, page 126)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉNINGITE. n. f.
T. de Médecine. Nom générique donné aux diverses inflammations des méninges.

Littré (1872-1877)

MÉNINGITE (mé-nin-ji-t') s. f.
  • Terme de médecine. Inflammation des méninges, et, en particulier, de l'arachnoïde.

    Méningite pariétale, inflammation de la dure-mère et du feuillet de l'arachnoïde qui lui adhère.

    Méningite cérébrale, inflammation à laquelle participent l'arachnoïde viscérale, la pie-mère surtout, et la surface cérébrale.

    Méningite cérébro-spinale, méningite qui attaque les enveloppes du cerveau et de la moelle épinière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « méningite »

Méninge, et la finale médicale ite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Formé de méninge et du suffixe -ite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méningite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méningite menɛ̃ʒit

Citations contenant le mot « méningite »

  • Les méningites à méningocoque sont rares mais elles figurent parmi les infections les plus graves et les plus dangereuses pour la santé de l’enfant. En Belgique, une centaine de cas d’infections invasives sont notifiés chaque année. Les enfants de un à cinq ans sont considérés comme les plus à risque. Le Soir Plus, Faut-il vacciner son enfant contre toutes les formes de méningite? - Le Soir Plus
  • Dans le cadre de partenariats d’un genre nouveau, l’OMS a également aidé à mener de grandes campagnes de vaccination contre le choléra et la fièvre jaune et ces partenariats ont débouché sur des vaccins efficaces contre la méningite et la pneumonie, ou encore la diarrhée, et sur le tout premier vaccin contre le paludisme actuellement testé au Ghana, au Kenya et au Malawi. , Le succès remarquable des vaccins est porteur d’espoir
  • Le seul regret de Frank Mandiau au cours de toutes ces années, c’est sans doute d’être passé à côté d’une belle carrière footballistique : « J’avais 18 ans et j’étais au Sporting quand une méningite purulente a tout fait basculer. J’ai mis beaucoup de temps à m’en remettre et je suis juste content d’être toujours là aujourd’hui. J’ai joué par la suite pendant deux saisons en Promotion à l’Union du Centre mais je n’ai jamais réussi à retrouver mon niveau. Je me suis rendu compte qu’il était préférable de passer à autre chose et je me suis ensuite lancé dans la formation des jeunes à Trivières d’abord, tout près de chez moi, et ensuite à Houdeng pendant sept ans et à Binche pendant cinq ans. J’ai aussi passé quatre belles saisons à Mons et j’ai ensuite fait le choix d’arrêter pour suivre mon fils qui était au Standard. Je me suis impliqué au niveau de la formation des jeunes au sein de la fédération par la suite avant de quitter mes fonctions à l’époque pour rejoindre Châtelet-Farciennes à la demande du président Patrick Remy. » Édition digitale de Liège, Une méningite purulente a tout changé - Édition digitale de Liège
  • Ce type de méningite touche environ 1 300 personnes en France chaque année, et concerne des personnes de tout âge, malgré une prédominance chez les jeunes enfants, les jeunes adultes et les personnes âgées. Le Dr Muhamed-Kheir Taha, responsable du centre national de référence des méningocoques à l’institut Pasteur, explique comment reconnaître rapidement les premiers signes de la maladie. L’objectif? Administrer le plus vite possible un antibiotique pour augmenter les chances de survie. , Méningite: comment reconnaître cette maladie potentiellement mortelle? 
  • Chez l'enfant, la méningite représente une urgence médicale absolue. Voici 7 signes qui doivent impérativement vous conduire aux Urgences. Topsante.com, Méningite de l'enfant : 7 signaux d'alarme qui doivent alerter - Top Santé
  • Chaque année, en France, plus de 500 personnes contractent une méningite à méningocoque et 10% à 12% d’entre elles décèdent. Les premiers symptômes de la méningite sont souvent confondus, à tort, avec ceux de la grippe ou d’une gastroentérite. Quels sont les symptômes qui doivent alerter ? Santé sur le Net revient sur les principales informations à connaitre sur la méningite. Santé sur le net, Bien reconnaître les symptômes de la méningite virale et bactérienne !
  • La méningite bactérienne peut tuer en moins de 24h ou provoquer des lourdes séquelles. Mieux informer sur les signes d’alerte et améliorer la vaccination sont deux armes efficaces contre cette maladie, selon un collectif d’associations. Franceinfo, Méningite : reconnaître les signes d'alerte pour sauver des vies
  • Après le décès, dans la nuit du 7 au 8 janvier dernier à Nice, d'un adolescent de 15 ans mort des suites d'une méningite bactériologique foudroyante, les craintes autour de cette maladie sont ravivées et, avec elles, cette question : quels en sont les symptômes ? CNEWS, Quels sont les symptômes de la méningite ? | CNEWS

Images d'illustration du mot « méningite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Captured during the Centers for Disease Control and Prevention’s (CDC) multistate meningitis outbreak investigation, this plate revealed the results of a susceptibility test to the antifungal drug, amphotericin B. The drug inhibited growth of the fungal organism, of the genus Exserohilum, evidenced by the clear area, where the amphotericin B had diffused into the medium, while elsewhere on the plate, where the amphotericin B had not diffused, the Exserohilum organisms were still growing. Photo de CDC via Unsplash

Traductions du mot « méningite »

Langue Traduction
Anglais meningitis
Espagnol meningitis
Italien meningite
Allemand meningitis
Chinois 脑膜炎
Arabe التهاب السحايا
Portugais meningite
Russe менингит
Japonais 髄膜炎
Basque meningitis
Corse meningite
Source : Google Translate API
Partager