La langue française

Ménémiste

Sommaire

  • Phonétique de « ménémiste »
  • Citations contenant le mot « ménémiste »
  • Traductions du mot « ménémiste »

Phonétique du mot « ménémiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ménémiste menemist

Citations contenant le mot « ménémiste »

  • Lorsque l’on se rend à Laferrere, zone très populaire de la Matanza, on comprend combien ce territoire désindustrialisé par la dictature militaire de 1976-1983, puis par l’époque néolibérale ménémiste (1989 – 1999), représente toujours un enjeu politique et un inépuisable bastion du péronisme. Jorge Carrasco, 33 ans, militant péroniste, vient nous chercher en voiture à la gare de Ramos Mejía (la partie nord de la Matanza, plutôt de classe moyenne) et, au cours de la demi-heure de voiture qui nous sépare de son quartier, il nous raconte avec beaucoup d’enthousiasme l’action artistique qu’il cherche à mettre en place auprès des jeunes de la localité. Une fois sur place, la qualité théâtrale du projet – qui n’est pas entre les mains de Jorge, mais qu’il soutient pleinement – laisse songeur : on y « éduque » une poignée d’habitants du quartier en leur faisant jouer, sans la moindre application, une caricature grossière des « buitres » (les fameux « vautours », prédateurs financiers détenteurs de la dette argentine) et des Madres de Plaza de Mayo (s’épanchant sur les bébés kidnappés pendant la dictature). Ici, dans l’agrupación Renacer Justicialista, il n’y a paraît-il pas de « chef », mais un « conducteur », qui serait « comme un leader de l’organisation qui détient la responsabilité politique de notre collectif », nous explique Jorge. Ce collectif fait partie du Conseil local de Laferrere, lui-même appartenant au plus ample Consejo de Partido Justicialista, décrit et assumé par Jorge comme « hiérarchique, verticaliste, composé d’organismes et de secrétariats collégiaux ». Le Vent Se Lève, Perón, Evita et le péronisme : histoire d'un mouvement singulier
  • Le 24 mars 2014, Hebe de Bonafini, la présidente des Mères de la Plaza de Mayo Linea fundadora [1], le ministre de la Défense, Augusto Rossi, le député national Andrès Larroque, représentant le regroupement kirchneriste La Campora, ont commémoré le 38e «anniversaire» du coup d’Etat militaire, dans le bidonville de La Carbonilla. Ce bidonville a été construit en pleine hécatombe sociale ménémiste [Carlos Menem, péroniste, Président de la Nation argentine, de 1989 à 1999] par un groupe de ramasseurs de carton et de recycleurs de déchets divers. Ce bidonville est situé dans le quartier La Paternal, à Buenos Aires. Il regroupe environ 400 familles qui, depuis 2007, reçoivent de l’aide sociale de la part des militants de La Campora pour tenter de pallier les problèmes d’insuffisance de logements, de contamination et de pénurie d’eau dont souffre le quartier. , Argentine. L'armée, les Mères de la Place de mai et La Campora, à la recherche d'un récit trompeur | A l'encontre
  • La religieuse, les parents et les enseignants finiront par avoir gain de cause après moult péripéties, dont un incendie criminel (en 1994) provoqué, selon Yvonne, par les affidés du gouverneur ménémiste de l'époque qui ne pensent que du mal de ce projet communautaire mis en œuvre par des paysans et une religieuse « pas très catholique ». Mais finalement, un lycée en dur avec un internat sera construit au milieu des champs de tabac, de thé et de maté et il prendra le nom de « complexe éducatif Yvonne Pierron ». Les enfants qu'elle a formés sont devenus des adultes et ont pris le relais dans la gestion du foyer des élèves. C'est à Pueblo Illia qu'Yvonne a souhaité être enterrée sur sa dernière terre de mission, Misiones, où elle se consacrera ensuite à la défense des Indiens guaranis dont la terre et la culture ont été spoliés. RFI, Disparition: Yvonne Pierron, missionnaire, témoin engagé de l'histoire argentine
  • Ce qui caractérise les protagonistes de cet événement nocturne – un exemple entre des milliers du même acabit, copie parfaite de l’impudique décennie ménémiste en Argentine ou de l’Italie de Berlusconi –, c’est un besoin irrépressible d’étaler leurs succès économiques, avec l’idée que la surabondance n’est jamais néfaste (todo lo que abunda no daña), maxime apprise en des temps moins auspicieux, quand ces membres d’une classe moyenne provinciale n’avaient pas encore accès aux cercles du pouvoir politique, source de juteux contrats avec le vénérable pétro-Etat caribéen. Enfin «arrivés» en ces années de socialisme du XXIe siècle – étrange désignation –, les parents de María Victoria sont non seulement devenus millionnaires en acquérant le monopole des contrats d’assurance maladie destinés aux salariés de la fonction publique, mais ils ont aussi changé de statut et peuvent aujourd’hui coudoyer les strates supérieures de la bourgeoisie. , Venezuela: un antimodèle à gauche. Dossier en annexe | A l'encontre

Traductions du mot « ménémiste »

Langue Traduction
Anglais menemist
Espagnol menemista
Italien menemist
Allemand menemist
Chinois 处女主义者
Arabe مينيميست
Portugais menemista
Russe menemist
Japonais メネミスト
Basque menemist
Corse menemistu
Source : Google Translate API
Partager