La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mémoire à tores magnétiques »

Mémoire à tores magnétiques

Définitions de « mémoire à tores magnétiques »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

mémoire à tores magnétiques \Prononciation ?\ masculin

  1. (Informatique) Ancienne technologie de mémoire permanente, où chaque bit est représenté par un tore réalisé en ferrite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mémoire à tores magnétiques »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mémoire à tores magnétiques memwar a tɔr manjetik

Évolution historique de l’usage du mot « mémoire à tores magnétiques »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « mémoire à tores magnétiques »

  • Dès 1949 au MIT, Jay Forrester a l’idée d’une mémoire à courants coïncidents. Ses travaux débouchent sur la création de la mémoire à tores magnétiques. Chaque bit est stocké sous la forme d’un petit anneau (un tore) de ferrite traversé par trois fils. Sous l’action d’un courant traversant les fils, le tore est magnétisé dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens opposé.Comme dans le tube de Williams, la lecture des données est destructrice, mais la mémoire à tores magnétiques a un gros avantage : elle est non volatile. En 1953, le Whirldwind du MIT, fut le premier ordinateur à employer de la mémoire à tores magnétiques. Elle tomba en désuétude après l’invention de la DRAM, près de 20 ans plus tard. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, De la carte perforée à la mémoire flash : la grande histoire du stockage

Images d'illustration du mot « mémoire à tores magnétiques »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Mémoire à tores magnétiques

Retour au sommaire ➦

Partager