La langue française

Mélanosome

Sommaire

  • Phonétique de « mélanosome »
  • Citations contenant le mot « mélanosome »
  • Traductions du mot « mélanosome »

Phonétique du mot « mélanosome »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mélanosome melanɔsɔm

Citations contenant le mot « mélanosome »

  • Pour tester le pouvoir absorbant de ces mélanosomes, les chercheurs ont utilisé un spectromètre pour mesurer la quantité de lumière réfléchie par la peau de poisson. Résultat, seul 0,5 % de la lumière qui entre en contact avec la peau est réfléchie, le reste est absorbé par les mélanosomes. Par comparaison, ses poissons sont 20 fois plus sombres que les objets noirs de notre quotidien. Futura, Des poissons des abysses ont une peau ultra-noire qui les rend invisibles
  • Dans l’oculaire de leur microscope, Davis et ses collègues ont été frappés de découvrir que cette noirceur absolue était due à un agencement unique de la mélanine, un pigment biologique présent chez de nombreux êtres vivants, dont l’Homme. Plus précisément, chez ces poissons, les mélanosomes, petits compartiments cellulaires qui assurent le stockage et le transport de la mélanine, sont apparus très concentrés dans les cellules pigmentaires, elles-mêmes agencées en nombre dans une fine couche de surface. "Les mélanosomes de ces poissons sont plus grands et plus allongés, en forme de pilule, que ceux de la plupart des autres poissons", détaille le biologiste. De cette façon, la petite fraction de lumière non-absorbée — et donc réfléchie — par un mélanosome est en mesure de rebondir dans le mélanosome voisin. "[La peau de ces poissons] ne fait rien de moins que de créer un piège à lumière super efficace et fin", explique Karen Osborn. "La lumière ne rebondit pas (…) Elle va juste dans cette couche, absorbée. Si vous voulez vous fondre dans l'infinie noirceur de votre environnement, aspirer chaque photon qui vous frappe est une excellente façon de procéder." Sciences et Avenir, Des poissons ultra-noirs absorbent toute lumière - Sciences et Avenir
  • Daté de 130 millions d’années, ce fossile est lié aux plus anciens oiseaux similaires à ceux que nous pouvons observer de nos jours. C’est la première fois que des scientifiques retrouvent des mélanosomes et de la kératine, molécules responsables de la couleur, dans des restes de dinosaures. Sciences et Avenir, Un fossile d’oiseau de 130 millions d’années a conservé ses plumes et ses couleurs - Sciences et Avenir
  • Les mélanosomes sont des petites structures intracellulaires (autrement dit des organites) qui contiennent des pigments, coloriant la peau et la protégeant contre les radiations les plus énergétiques de la lumière. Chez les oiseaux actuels et les mammifères, ces mélanosomes ne restent pas dans leurs cellules mères mais s'expatrient au sein de la plume ou du poil, lui donnant sa coloration. La fossilisation d'une plume conserve ainsi les mélanosomes pour des millions d'années. Futura, Les vraies couleurs du dinosaure Sinosauropteryx
  • Des cellules de la peau, les mélanocytes, possèdent des poches, les mélanosomes, contenant des molécules de pigment. La couleur de la peau varie en fonction du pigment : les mélanosomes contiennent des mélanges d’un pigment marron-noir (eumélanine) et d’un pigment jaune-rouge (phéomélanine). Futura, Couleur de peau : les gènes réfutent la notion de race
  • Après plus 160 millions d’années, les traces de plumes ne laissaient évidemment pas admirer leurs couleurs. Les chercheurs ont toutefois pu prélever des cellules de mélanosome, comme le rapporte le National Geographic. L’analyse des données montre que les pigments correspondent à des couleurs spécifiques qui font fortement penser à un-arc-en-ciel. , Dinosaure : découverte d’une nouvelle espèce aux couleurs arc-en-ciel
  • A la recherche de la trace de mélanosomes, structures cellulaires renfermant des pigments qui donnent leur couleur aux plumes d'oiseaux et aux poils des mammifères, l'équipe du professeur Benton en a trouvé de deux sortes : de forme allongée ou sphérique. Appelés eumelanosomes et phaeomelanosomes, ils contiennent des pigments donnant des couleurs noires et grises, et des teintes allant du beige au roux. Les oiseaux primitifs et les dinosaures carnivores bipèdes non aviaires étaient probablement de couleur noire et brun roux, selon l'étude. Les zones où aucun mélanosome n'a été trouvé sur les fossiles sont présumées blanches. Le Monde.fr, Les vraies couleurs des dinosaures enfin révélées

Traductions du mot « mélanosome »

Langue Traduction
Anglais melanosome
Espagnol melanosoma
Italien melanosomi
Allemand melanosom
Chinois 黑素体
Arabe الميلانوسوم
Portugais melanossomo
Russe меланосомы
Japonais メラノソーム
Basque melanosome
Corse melanosome
Source : Google Translate API
Partager