La langue française

Mélancoliser

Définitions du mot « mélancoliser »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉLANCOLISER, verbe

Vx, littér.
A. − Emploi trans.
1. Qqn/qqc. mélancolise qqn.Rendre mélancolique. Une ingénieuse brochure sans nom d'auteur (...) et qui a pour titre: Don Quichotte expliqué par Goetz de Berlichingen (...) On ne saurait aller plus loin dans cette voie d'attrister et de mélancoliser Don Quichotte (Sainte-Beuve,Nouv. lundis, t.8, 1864, p.32).J'aime beaucoup les cimetières, moi, ça me repose et me mélancolise (Maupass.,Contes et nouv., t.1, Tombales, 1881, p.1207).Au moment où, artiste paresseux mélancolisé par son rêve, mauvais paysan qui laisse passer l'heure, je descendis enfin (Arène,Veine argile,1896, p.262):
. ... le phtisique trouve toute distraction vaine et propre à le mélancoliser, auprès des joies que lui donne la rêverie, c'est-à-dire l'élément mortel et attirant. Mauclair,De Watteau à Whistler,1905, p.12.
2. Qqc. mélancolise qqc.Empreindre de mélancolie. Dehors, un crépuscule de printemps mélancolise l'avenue (Colette,Ingénue libert.,1909, p.239).
B. − Emploi intrans. et pronom. S'abandonner à la mélancolie et s'y complaire; devenir mélancolique. M. de la Calmette et ses trente ans de bureau se mélancolisaient en songeant à la retraite comme Tircis (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p.299).Tout mélancolisé, Cyprien se livrait à ses méditations (Huysmans,En mén.,1881, p.170).De si loin, on est obligé à un dialogue épistolaire bien lâché, on mélancolise à bâtons rompus, au petit malheur (Colette,Vagab.,1910, p.284).Je ne suis pas venu à votre chevet pour mélancoliser, pour m'étaler en divagations sans contrôle (Arnoux,Visite Mathus.,1961, p.108).
REM.
Mélancolisant, -ante, adj.,hapax. Qui incite à la mélancolie. Dans la rue, les clairons prussiens sonnaient toujours la mélodie mélancolisante de la retraite invariablement (H. Céard,Soir. Médan, Saignée, 1880, p.198).
Prononc.: [melɑ ̃kɔlize], (il) mélancolise [melɑ ̃kɔli:z]. Étymol. et Hist. 1620 se mélancolizer «s'affliger» (Prédictions ds Variétés hist. et litt. t.7, p.7), attest. isolée av. 1767 (Ephém. Citoy., VII, p.14 ds Brunot t.6, p.66). Dér. de mélancolie*; suff. -iser*; antérieurement mélancolier att. du xiiies. (Auberon, éd. J. Subrenat, 1574) au xviiies. (Trév. 1771).

Wiktionnaire

Verbe

mélancoliser \me.lɑ̃.kɔ.li.ze\ intransitif, transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mélancoliser)

  1. Se laisser aller à la mélancolie.
    • Mais aujourd’hui nous n’avons pas le temps de mélancoliser ni de jaser. — (Jules Barbey d’Aurevilly, Correspondance générale, 1985)
    • Mme Le Normand a bien le droit de mélancoliser sur la décadence des salons et de la causerie. — (Jules Barbey d’Aurevilly, Les Bas-bleus, 1878)
  2. (Pronominal) Devenir mélancolique.
    • Pour que l’amour puisse se mélancoliser, il faut bien sûr une déception amoureuse, mais il faut également une prédisposition. — (Jean-Pierre LeMay, Se tenir debout : le courage d’être dans l’œuvre de Paul Tillich, 2003)
    • Où sont Raynal Billy Dalize
      Dont les noms se mélancolisent
      Comme des pas dans une église.
      — (Guillaume Apollinaire, « La Colombe poignardée et le jet d’eau », Calligrammes)
  3. Rendre mélancolique.
    • On ne saurait aller plus loin dans cette voie d’attrister et de mélancoliser Don Quichotte. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, « Don Quichotte », Nouveaux Lundis, tome VIII, 1861–1870)
    • Le murmure du vent et même la musique indécise des soldats dont le son arrivait jusqu’à moi mélancolisaient doucement mon cœur. — (Sainte Thérèse de Lisieux, manuscrit dédié à la Révérende Mère Agnès de Jésus, Aux Buissonnets ; reproduit dans : Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, Éditions de l’Office central de Lisieux, coll. Le Livre de Vie, Lisieux-Paris, 1962, page 49)
    • J’aime beaucoup les cimetières, moi, ça me repose et me mélancolise : j’en ai besoin. — (Guy de Maupassant, Les Tombales, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 61.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MÉLANCOLISER (mé-lan-ko-li-zé) v. a.
  • Néologisme. Rendre mélancolique. On ne saurait aller plus loin dans cette voie d'attrister et de mélancoliser Don Quichotte, Sainte-Beuve, Nouv. Lundis, t. VIII (art. sur le Don Quichotte). L'amour de tête de ce brave garçon ne le mélancolise pas du tout, Daudet, Journ. offic. 22 mai 1876, p. 3520, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mélancoliser »

Mélancoliser est formé par rapport à mélancolie, comme harmoniser par rapport à harmonie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De mélancolie, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mélancoliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mélancoliser melɑ̃kɔlize

Citations contenant le mot « mélancoliser »

  • J’ai toujours préféré les runes aux urnes. J’avais échoué dans ma campagne berrichonne, la veille au soir, abandonné par un train famélique. Seul sur un quai de gare, forcément désert. La pluie avait même décidé de rappliquer pour mélancoliser le décor. Le cinéma de genre n’a décidément rien inventé, ma situation manquait cruellement d’originalité. Dans ma débâcle intérieure, nous étions assurément plus proches d’une ambiance terreuse à la Simenon que dans une fête à la Gatsby le magnifique. Mon côté François Merlin l’emportait encore une fois sur Bob Saint-Clar. J’avais poussé ma valise à roulettes dans un concert de couinements pendant dix minutes, réveillant toute ma rue profondément endormie aux sonates de BFM. Je me marrais. Oui, je riais intérieurement en pensant à Jambier, 45, rue Poliveau. Je ne transportais pas un cochon emmailloté, mais des livres ficelés comme ceux qu’on offrait jadis au Certificat d’études, à l’époque de ma grand-mère, avant-guerre, la Première, il va sans dire. Sur ces terres giboyeuses où les connexions numériques sont aussi rares que les apparitions du Dahu, j’avais emporté l’intégrale de Jean-Claude Brisseau. Dans les crises sanitaires, les réprouvés sont parfois bons conseillers, leur flétrissure sociale est un signe de rédemption. Ils nous apprennent aussi à prendre la tangente et à continuer, malgré l’opprobre. Je voulais surtout revoir, une nuit de pleine lune, on a de ses lubies à quarante-cinq ans, Fabienne Babe, dans sa splendeur écorchée. Elle était porteuse de tant de stigmates. Son talent intact et incandescent faisait oublier toutes les autres actrices de sa génération. Cette égérie des eighties calmerait mon angoisse d’un virus au nom brassicole. Causeur, Mon confinement en Berry - Causeur
  • La déformation est venue de son compte Twitter, parsemé de références à Rimbaud, Baudelaire ou Barbara, de quatrains postés entre deux articles sur le tennis, voire de vidéos de reprises de Yann Tiersen au synthé. Trop tentant alors de le portraiturer en tennisman poète, néo-Guillermo Vilas : le jeu du journalisme sportif a toujours été de mélancoliser le moindre but, point ou panier, d’autant plus dans un sport romantique comme le tennis. Gare alors à l’athlète qui fait son coming out de littéraire, voire de philosophe tel le nietzschéen Ben Arfa à une époque : s’il a lu autre chose que l’Alchimiste de Paulo Coelho (le grand classique des sportifs), on viendra lui poser en conférence de presse des questions telles que «Quel roman ou poème est adapté après cette victoire au premier tour ?», comme ce fut le cas dimanche. Libération.fr, Roland-Garros : pourquoi il faut regarder le match de Corentin Moutet - Libération

Images d'illustration du mot « mélancoliser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mélancoliser »

Langue Traduction
Anglais melancholy
Espagnol melancolía
Italien malinconia
Allemand melancholie
Chinois 忧郁的
Arabe كآبة
Portugais melancólico
Russe меланхолия
Japonais 憂鬱
Basque malenkonia
Corse malincunia
Source : Google Translate API

Mélancoliser

Retour au sommaire ➦

Partager