La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « médiser »

Médiser

Définitions de « médiser »

Wiktionnaire

Verbe 2 - français

médiser \me.di.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Populaire) (Non standard, habituellement considéré comme une faute) Médire.
    • En un mot, je n’ai jamais vu une facilité et vélocité pareille d’idées et d’occupations, et avec cela elle paraît être bonne et compatissante, et je puis dire que jamais je ne l’ai entendue médiser (sic) de quelqu’un, car elle est trop juste et trop équitable pour le faire. — (Revue des deux mondes, 1914)
    • J'aiguise l'épée, déguisé j'sors la guitare, déconseillé, j'écris sans médiser — (Plus fort, Hornet la Frappe, album Dans ma ruche, 2019)
    • Elles sont deux et se liguent contre moi pour aller voir le dr et médiser sur moi. — (site www.bladi.net)
    • Médiser, calomnier, de toute façons c'est bien connu que le talent attise les jalousies — (site forum.hardware.fr)
    • Comment on demande d'Allah de nous préserver contre le feu de l'enfer alors qu'on épargne aucun moment pour médiser sur les gens. — (site wordpress.com)

Verbe 1 - français

médiser \me.di.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se montrer partisan, favorable aux Mèdes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « médiser »

(Verbe 1) Dérivé de Mède avec le suffixe -iser, construit analogiquement sur le grec μηδίζω.
(Verbe 2) Altération de médire, par analogie des formes médisons, médisez, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « médiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
médiser medize

Citations contenant le mot « médiser »

  • Dans son homélie tirée de l’Évangile Saint Luc : 1, 39-56, le Père Baptiste A. Apouvi a invité les fidèles à s’inspirer du silence de Marie pour vivre et méditer chaque jour la parole de Dieu. « Après avoir reçu la parole de Dieu, la Bienheureuse Vierge Marie a gardé cette parole dans son cœur et l’a méditée chaque jour en silence. Elle était toujours dans contemplation, ce qui fait qu’elle n’avait le temps de juger son prochain, de médiser. Pour vivre en enfant de Dieu, le chrétien doit adopter ce silence qui le détache des choses terrestres pour se consacrer totalement à Dieu », a-t-invité. SenePlus, LES CHRETIENS INVITES A S’INSPIRER DU SILENCE DE MARIE… | SenePlus

Médiser

Retour au sommaire ➦

Partager