La langue française

Médiacratie

Sommaire

  • Définitions du mot médiacratie
  • Étymologie de « médiacratie »
  • Phonétique de « médiacratie »
  • Citations contenant le mot « médiacratie »
  • Traductions du mot « médiacratie »

Définitions du mot médiacratie

Wiktionnaire

Nom commun

médiacratie \me.dja.kʁa.si\ féminin

  1. Régime politique ou organisation sociale où les médias détiendraient le pouvoir.
    • Une sauterie de BHL au Café de Flore ? La médiacratie fait la fête. — (Acrimed [1])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « médiacratie »

(Siècle à préciser) Dérivé de média avec le suffixe -cratie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « médiacratie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
médiacratie medjakrati

Citations contenant le mot « médiacratie »

  • Contre les émotions instantanées sur lesquelles joue la médiacratie, le discours cherche à réintroduire le temps long de l'argumentation raisonnée Le Figaro.fr, Citant Philippe Séguin, François Fillon s'en prend à la «médiacratie»
  • Il est loin le temps où Roger Gicquel présentait le journal télévisé avec un téléphone en Bakélite posé sur son plateau relié directement au bureau de Michel Poniatowski! Aujourd'hui, plus de préparation dans la diffusion de l'information, l'immédiateté a succédé à l'analyse avec tout ce que cela comprend d'improvisation. D'aucuns pensent que c'est un journalisme dérivé de la télé réalité mais il semble que c'est davantage un journalisme du direct qui entend faire partager aux téléspectateurs l'illusion d'être acteurs de la vie politique. Mais ce n'est qu'une illusion car les acteurs restent les politiques et les metteurs en scène les journalistes. Si jusque dans les années 90, le pouvoir politique contrôlait les médias, les rôles se sont aujourd'hui inversés et le quatrième pouvoir est devenu le garant de la démocratie par son apparente indépendance, accouchant ainsi d'une «médiacratie». Le Figaro.fr, Chaines d'info continue : le triomphe de la médiacratie
  • C’est cet engagement politique non dissimulé, massif (accompagné du maniement de tous les artifices médiatiques connus : désinformation, caricature, mensonges directs ou par omission, manipulation photographique), de tous les médias influents et de leurs représentants connus, présentateurs de journaux télévisés, éditorialistes, chroniqueurs, animateurs, experts, etc. - ce qu’on peut appeler la « médiacratie » en raison de sa réalité de fait social structuré - se répandant dans la presse, les radios, les télévisions et les réseaux sociaux, et prenant en charge la défense du système social qu’ils ont pu croire menacé (d’autant que le PS et la droite étaient de fait hors jeu), se mobilisant dans la défense de leur pays idéal, pays de cocagne pour beaucoup d’entre eux, pays rêvé des inégalités et de la répression croissante des libertés et qu’on a pu appeler « la république de l’extrême-centre », s’engageant dans la promotion de l’incarnation providentielle et virginisée de cette « seule politique possible » adulée représentée par le candidat Macron, c’est tout cela qui a conduit Mélenchon à qualifier cette réalité nouvelle de « parti médiatique ». Qu’on vienne fait mine de ne pas comprendre, de dire qu’un parti c’est autre chose, qu’une telle expression est simplificatrice ou stigmatisante ; cela ne change rien à la réalité de ce qui s’est passé en France en 2017. Club de Mediapart, Parti médiatique, système médiatique, médiacratie, pouvoir médiatique. Comment dire? | Le Club de Mediapart
  • Les journalistes sont tellement impopulaires… Du coup, les politiques se disent qu’ils pourraient redevenir – un peu – populaires s’ils envoyaient tous ces nuisibles dans les mines de sel ou, à défaut, les mettaient au pain sec et à l’eau. La voilà, la convergence des luttes, pour l’extrême droite qui conchie la presse, et l’extrême gauche qui déteste la « médiacratie ». Vous savez bien, les médias sont les caniches des puissants. Mais si les « authentiques » journalistes avaient du succès, ça se saurait… Hélas, Le Média a été un naufrage, et les autres titres de la « vraie » gauche, de L’Humanité à Politis, ne vont pas mieux que L’Express. Quant à la formule garantie sans gauchiasses, de Minute à Rivarol, elle n’intéresse personne ou presque. Il y a bien de nouveaux sites Internet, mais, à de rares exceptions, eux aussi envisagent l’avenir avec inquiétude. Il est temps de l’admettre : la presse est née au XVIIIe siècle, il est probable qu’elle meure au XXIe. Charlie Hebdo, La presse va crever - Charlie Hebdo
  •             Comment réagit la médiacratie ? Club de Mediapart, Cédric Villani et Yann Moix : le même tout-à-l'ego | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « médiacratie »

Langue Traduction
Anglais mediacracy
Espagnol mediacracia
Italien mediacracy
Allemand medienkratie
Chinois 中介主义
Arabe ميدياكراسي
Portugais mediacracia
Russe медиакратии
Japonais メディアクラシー
Basque mediacracy
Corse mediacrazia
Source : Google Translate API
Partager