La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mazdéen »

Mazdéen

Définitions de « mazdéen »

Trésor de la Langue Française informatisé

MAZDÉEN, -ÉENNE, adj. et subst.

HIST. DES RELIG.
I. − Adj. et subst. Qui pratique le mazdéisme ou qui en est ministre. Prêtres mazdéens. V. mazdéisme ex. de Marcel 1938.
II. − Adj. Qui appartient ou qui se rapporte au mazdéisme. Culte, dogme mazdéen; doctrine mazdéenne. Plus tard, contre les invasions mazdéennes, puis musulmanes, les Arméniens furent le rempart de toute la civilisation chrétienne (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p.109).Plutarque (...) établit la médiation de Mithra entre les deux dieux de la religion mazdéenne, et fait de lui l'ordonnateur du culte à rendre à chacun d'eux (Philos., Relig., 1957, p.36-3).
Prononc.: [mazdeε ̃], fém. [-eεn]. Étymol. et Hist. Ca 1840 subst. (P. Leroux, J. Reynaud, Encyclop. nouv., s.v. Origène, p.128a); 1845 adj. (Besch.). Dér., au moyen du suff. -éen (-ien*), de Mazda, tiré de Ahura mazdā , nom du principe du bien dans la religion zoroastrienne, proprement «Seigneur sage», composé de l'avestique ahura- «dieu, bon esprit» et mazdā «sage» (FEW t.19, p.126; Klein Etymol., s.v. ahura et Ormazd; Encyclop. de la Pléiade, Hist. des relig., t.1, pp.639-643 et 660-662).

Wiktionnaire

Adjectif - français

mazdéen \maz.de.ɛ̃\

  1. Qui est relatif au mazdéisme, à la religion de Zoroastre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MAZDÉEN (maz-dé-in, è-n') adj.
  • Qui est relatif au mazdéisme, à la religion de Zoroastre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mazdéen »

De Mazda avec le suffixe -éen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mazdéen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mazdéen mazdeɑ̃
mazdéenne mazdeɑ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « mazdéen »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « mazdéen »

  • > LES LIBATIONS DE HAOMA sont pratique courante chez les Mages, chez les prêtres mazdéens, et aussi en consommation privée dans la population. Il s'agit d'un extrait végétal aux propriétés probablement hallucinogènes. La boisson était en elle-même une divinité, qui transportait le prêtre dans l'au-delà et le ramenait plus tard, riche de visions et d'histoires dont il faisait profiter l'auditoire. AgoraVox, Zoroastre, les Mages et les Mazdéens (On les confond souvent – ils proposent pourtant des religions bien différentes.) - AgoraVox le média citoyen
  • Ce monothéisme très ancien tire son nom de son fondateur, Zarathoustra, ou Zoroastre, qui réforma l’ancienne religion mazdéenne pour l’amener à croire au seul dieu Ahura Mazdâ. Son livre est l’Avesta, un ensemble de textes sacrés, composé notamment des « Ghatas », des hymnes. La Croix, Les zoroastriens, une nouvelle fois mis à l’écart en Iran
  • Au Moyen Âge, contrairement à la Syrie voisine qui était sous influence de l’Empire byzantin chrétien, l’Irak se trouvait dans l’orbite du puissant Empire perse, de religion mazdéenne (1). « Les églises étaient donc plus modestes qu’en Syrie, même si de beaux monastères comme Mar Benhām, Mar Matta ou Mar Rabban Hormizd ont vu le jour, précise Charles Personnaz, qui fait partie du comité scientifique de Mesopotamia. Avec la confrontation des deux empires et l’arrivée de l’islam, au VIIe siècle, cette zone frontière a connu de multiples destructions-reconstructions. » La Croix, Patrimoine chrétien d’Irak, une mémoire fragile
  • A l’origine, l’entreprise se diversifie rapidement, dans les machines-outils puis la construction mécanique, produisant des motos ainsi qu’un triporteur dès 1931, le Mazda-Gô. En 1934, l’entreprise adopte définitivement le nom Mazda, qui correspond à la fois à la prononciation du nom du fondateur – Matsuda – et à la divinité perse Ahura Mazda, dieu central de l’ancienne religion mazdéenne. Leblogauto.com, Mazda : la firme d'Hiroshima fête son centenaire - Leblogauto.com
  • «Seigneur de la sagesse», divinité principale de la religion mazdéenne, qui deviendra le dieu unique du zoroastrisme. Geo.fr, Les clés du monde perse - Geo.fr
  • Le sang de Cyrus bout dans les veines du cosaque iranien. Enchaînant sur deux mille cinq cents ans d'histoire, balayant dix siècles d'Islam, il remonte aux sources et ramène son peuple au génie de sa race. Il ranime l'antique religion mazdéenne des adorateurs de la lumière : « Pense avec pureté, agis avec pureté et tout dans cette vie et dans l'autre sera pur. » Il prône le retour à la religion de Zoroastre qui rejoint — si elle ne le précède - le védisme hindou et la sagesse bouddhique. , Il y a 60 ans, le mariage de Farah et du Shah d’Iran
  • A l’origine, l’entreprise se diversifie rapidement, dans les machines-outils puis la construction mécanique, produisant des motos ainsi qu’un triporteur dès 1931, le Mazda-Gô. En 1934, l’entreprise adopte définitivement le nom Mazda, qui correspond à la fois à la prononciation du nom du fondateur – Matsuda – et à la divinité perse Ahura Mazda, dieu central de l’ancienne religion mazdéenne. Leblogauto.com, Mazda : la firme d'Hiroshima fête son centenaire - Leblogauto.com
  • Au Moyen Âge, contrairement à la Syrie voisine qui était sous influence de l’Empire byzantin chrétien, l’Irak se trouvait dans l’orbite du puissant Empire perse, de religion mazdéenne (1). « Les églises étaient donc plus modestes qu’en Syrie, même si de beaux monastères comme Mar Benhām, Mar Matta ou Mar Rabban Hormizd ont vu le jour, précise Charles Personnaz, qui fait partie du comité scientifique de Mesopotamia. Avec la confrontation des deux empires et l’arrivée de l’islam, au VIIe siècle, cette zone frontière a connu de multiples destructions-reconstructions. » La Croix, Patrimoine chrétien d’Irak, une mémoire fragile
  • Ce monothéisme très ancien tire son nom de son fondateur, Zarathoustra, ou Zoroastre, qui réforma l’ancienne religion mazdéenne pour l’amener à croire au seul dieu Ahura Mazdâ. Son livre est l’Avesta, un ensemble de textes sacrés, composé notamment des « Ghatas », des hymnes. La Croix, Les zoroastriens, une nouvelle fois mis à l’écart en Iran
  • Après la conquête de la Babylonie par Cyrus, le culte mazdéen s'y installa en force via les Mages. Le syncrétisme opportuniste des Mage opéra rapidement : les Mages de Chaldée identifièrent Ahura Mazda avec Baal, l'archaïque divinité babylonienne. La représentation symbolique de l'esprit tutélaire d'une personne (genre d'ange gardien zoroastrien) s'est aussi retrouvée gravée dans l'archéologie (rocher de Béhistun et nécropole de Naqsh-Rustam), sous la forme d'un prêtre de Marduk (barbu et vêtu selon les canons mèdes) qui sort à mi-corps d'un disque solaire ailé d'inspiration égyptienne. AgoraVox, Zoroastre et les Achéménides - AgoraVox le média citoyen
  • Le sang de Cyrus bout dans les veines du cosaque iranien. Enchaînant sur deux mille cinq cents ans d'histoire, balayant dix siècles d'Islam, il remonte aux sources et ramène son peuple au génie de sa race. Il ranime l'antique religion mazdéenne des adorateurs de la lumière : « Pense avec pureté, agis avec pureté et tout dans cette vie et dans l'autre sera pur. » Il prône le retour à la religion de Zoroastre qui rejoint — si elle ne le précède - le védisme hindou et la sagesse bouddhique. , Il y a 60 ans, le mariage de Farah et du Shah d’Iran
  • Les rituels mazdéens sont souvent basés sur des invocations, des incantations. Mais, pour Zoroastre, «  le monde ne peut changer seulement par les prières et les bonnes intentions, encore moins par les sacrifices. » (1) En effet, dans le mazdéisme, les offrandes et les sacrifices faits ici-bas sont une forme de négociation avec les dieux, destinées à ''acheter'' en quelque sorte leur bienveillance et à déculpabiliser les pécheurs. AgoraVox, Zoroastre : sa Révolution Théologique - AgoraVox le média citoyen
  • Linguiste de talent, il pratique avec aisance le persan avestique. Cela le conduit naturellement, avec un soupçon d’originalité slave, à un désir humain et mystique d’épouser une Zarathoustrienne d’Iran. Du moins est-ce sa préférence, encore que le débat puisse devenir vif entre les trois spécialistes qui poursuivent leurs recherches mazdéennes avec la même quête d’une épouse « ad hoc », enfin… « ad hæc » pourrait-on dire. , Shoushan Pourim... Qui est bon ? | Ops & Blogs | The Times of Israël
  • La tradition orale mazdéenne rapporte qu'il y eut autrefois un hiver abominable et interminable. Comme un autre Noé, le roi légendaire Yama sauva son peuple et les animaux (8) (9). On a souvent pensé que ce terrible hiver était le fait d'un des ultimes à-coups de la dernière glaciation, intervenus durant le troisième millénaire avant J.C. (3). Il y eut ainsi plusieurs migrations successives de populations nomades des steppes d'Asie Centrale vers le sud, ''poussant'' les peuples qu'ils rencontraient. «  Zoroastre se situa au carrefour historique et géographique de grands courants migrateurs : Scythes, Sauromates, Massagètes, Saces. » (1) AgoraVox, Zoroastre : son Pays et sa Vie - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « mazdéen »

Langue Traduction
Anglais mazdean
Espagnol mazdean
Italien mazdeo
Allemand mazdean
Chinois 马兹丁
Arabe مازدين
Portugais mazdeano
Russe маздаяснийская
Japonais マツディーン
Basque mazdean
Corse mazdean
Source : Google Translate API

Mazdéen

Retour au sommaire ➦

Partager