La langue française

Mauroyiste

Sommaire

  • Phonétique de « mauroyiste »
  • Citations contenant le mot « mauroyiste »
  • Traductions du mot « mauroyiste »

Phonétique du mot « mauroyiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mauroyiste morɔjist

Citations contenant le mot « mauroyiste »

  • "Démontrer aussi que, pendant nos années de pouvoir, les socialistes ne se sont pas enrichis", rigole Marie-Noëlle Lienemann, maire d'Athis-Mons (Essonne). "Solfé", comme l'appellent certains militants, n'incarne-t-il pas, entend-on ici et là, à une portée de fusil de l'Assemblée nationale et des ministères, le symbole d'un socialisme trop soumis aux contraintes économiques ? "Foutaise ! tonnent les mauroyistes. Ce n'est pas en s'installant dans un sous-sol de la banlieue parisienne que l'on retrouvera le contact avec notre base."  LExpress.fr, 1994 - La faillite de la maison PS - L'Express
  • Patrick Kanner :  Oui et mauroyiste historiquement. Je suis “Hollandais” car c’est la famille qui m’a accueilli quand j’étais orphelin dans ma vie politique.  DailyNord, Patrick Kanner : « Je prendrai ma part pour empêcher le basculement de Lille vers sa droite »
  • Voilà un personnage sulfureux qui horrifie la gauche et embarrasse la droite. Le visage est sec, le regard acéré, le sourire carnassier. On devine un orateur cinglant. Christian Vanneste n'en fait qu'à sa tête. Il est le seul élu de Lille-Métropole à attaquer Pierre Mauroy, à l'heure où l'éléphant socialiste se retire de la présidence communautaire. Là où Marc-Philippe Daubresse, candidat UMP à une succession consensuelle, s'affirme localement "mauroyiste", M. Vanneste dénonce le "népotisme d'un homme ondoyant et cauteleux". Le Monde.fr, Vanneste, le bretteur du Nord
  • Contrairement à une idée facile, Jacques Mellick n’est pas une pure créature du système PS même s’il fut un responsable des jeunes socialistes et un cadre Leo-Lagrange, l’académie des socialistes. Il a débuté dans le privé et y est même retourné pour meubler une de ces longues traversées du désert apanage des aventuriers qui ne disent jamais leur dernier mot. Spécialiste à ses débuts de la construction et du logement dans des sociétés coopératives, on le retrouve ainsi quelque part dans l’ex-Allemagne de l’est s’occupant de dossiers d’urbanisme (il reste discret sur cet épisode) et on a longtemps voulu l’imaginer – parfois à tort – comme l’un des principaux aiguilleurs de fonds pour le compte de son parti. Rocardien flamboyant pendant les années 80, deuxième gauche oblige, ce qui ne l’empêchera pas d’arracher de haute lutte le siège de Voies navigables de France à Béthune contre Conflans Sainte-Honorine, la ville de…Rocard, il se mue en fabiusien de raison, tout en demeurant mitterrandien de coeur et mauroyiste par fidélité (il sera un des rares caciques régionaux à pouvoir converser avec ses amis du Pas-de-Calais et ceux du Nord sans devoir systématiquement porter un gilet pare-balles). Michel Delebarre, grand manitou de l’équipement et des transports, l’abrite sous son aile tutélaire en le faisant ministre de la mer. DailyNord, Portraits de grands maires : à Béthune, Jacques Mellick accélère, dérape et cale
  • Il faut donc attendre la mise en minorité des rocardiens – et des mauroyistes – lors du congrès de Metz en 1979 pour que Michel Rocard se fasse l’apôtre d’une "social-démocratie à la française", inspirée notamment du modèle suédois. Les attaques violentes qu’il subit dans son parti tranchent alors avec la popularité croissante dont il bénéficie au sein de l’Internationale socialiste, où les grands noms de la social-démocratie – d’Helmut Schmidt à Bruno Kreisky en passant par Olof Palme – adoubent son analyse de la crise capitaliste. leplus.nouvelobs.com, Économie : ce que Michel Rocard a apporté à la gauche et au Parti socialiste - le Plus
  • Gérard Collomb, qui fut marginalisé pendant des années après un putsch raté à la fédération socialiste du Rhône face à Charles Hernu et Jean Poperen, a soif de revanche personnelle et de reconnaissance. Longtemps, les camarades socialistes ont tenu ce mauroyiste pour un "loser", incapable de gagner Lyon, la ville des grands bourgeois. Et quand il parvint enfin, en 2001, après trois tentatives infructueuses, à emporter la citadelle lyonnaise, il y eut encore des sceptiques pour railler "une victoire par défaut", acquise grâce aux divisions de la droite lyonnaise. Ou pour le comparer encore à Bertrand Delanoë, le flamboyant. Quand Paris s'amusait sur les quais de Paris-Plage, Lyon s'ennuyait ferme sur les berges du Rhône. "On n'avait pas un sou dans les caisses. Barre avait tout dépensé. Il a fallu remettre la machine en route et inventer une nouvelle gestion pour sortir nos projets", raconte Gérard Collomb encore meurtri. Le Monde.fr, Gérard Collomb, le baron contrarié
  • En mai 1988, après la réélection de Mitterrand, M. Jospin entre dans le gouvernement Rocard comme ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale. Pour lui succéder, le président de la République choisit son candidat : son ancien premier ministre Laurent Fabius. M. Jospin s'y oppose, jugeant préférable que le premier secrétaire n'ait pas d'ambition présidentielle... Une primaire est organisée au sein du courant majoritaire A-B (mitterrandiste-mauroyiste). Elle oppose M. Fabius à M. Mauroy. Pierre Joxe tente d'éviter l'affrontement en proposant la candidature de Louis Mermaz. Peine perdue. M. Mauroy l'emporte par 63 voix contre 54 à M. Fabius. Le candidat du président obtient la présidence de l'Assemblée nationale comme lot de consolation. Il tente de prendre sa revanche au congrès de Rennes, en mars 1990, mais échoue. La préparation de l'après-mitterrandisme s'ouvre sur fond d'exacerbation des querelles internes. Le Monde.fr, PS : histoires de premiers secrétaires, par Michel Noblecourt

Traductions du mot « mauroyiste »

Langue Traduction
Anglais mauroyist
Espagnol mauroyista
Italien mauroyist
Allemand maurist
Chinois 毛利主义者
Arabe الماوري
Portugais mauroiista
Russe mauroyist
Japonais モーロイスト
Basque mauroyist
Corse mauroyist
Source : Google Translate API
Partager