La langue française

Matriclan

Sommaire

  • Phonétique de « matriclan »
  • Citations contenant le mot « matriclan »
  • Traductions du mot « matriclan »

Phonétique du mot « matriclan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
matriclan matriklɑ̃

Citations contenant le mot « matriclan »

  • La chefferie cantonale des AKouès a été instituée par l’administration coloniale et depuis lors la famille qui assume cette chefferie est la famille KOUASSI NGO fondée par KOKOBLE sa mère, une native de KAMI. Ce KOUASSI NGO dit KOUASSI NGO 1er est le fondateur NGOKRO appelé maintenant YAMOUSSOUKRO du nom d’une des petites filles utérines du fondateur. Tous les chefs cantons qui se sont succédé à ce jour sur ce trône sont les enfants et petits enfants en ligne utérine des sœurs, nièces et petites filles de KOUASSI NGO. A ce niveau il faut dire que le nom de règne choisit par THIAM ne correspond pas à la vérité historique et n’est pas fondé coutumièrement. L’époux ne faisant pas partie du matriclan de son époux, ce n’est pas BOIGNY le père, étranger, qui a fondé la chefferie mais bien KOUASSI NGO le fils. Il n’ya jamais eu de Boigny I ni II donc il ne peut y avoir de Boigny III mais KOUASSI NGO III ou Boigny I. ceci étant , concernant THIAM, le lien utérin entre sa génitrice et KOUASSI NGO est bien établit et confirmé. Sa mère Mariétou sow était la petite fille de KIMOU YAA KAN, fille de MMO Brou Ahounou, fille de Boigny Adjoua, et sœur de KOUASSI NGO 1er, fille de KOKOBLE, la fondatrice du matrilignage. La ligne utérine est claire et évidente. Thiam est un BLABA de KOUASSI NGO fondateur de Yamoussoukro et premier chef du lignage. Connectionivoirienne.net, Pourquoi la Cour royale de Sakassou en Côte-d’Ivoire soutient-elle Dahouet contre Thiam ? - Connectionivoirienne.net

Traductions du mot « matriclan »

Langue Traduction
Anglais matriclan
Espagnol matriclan
Italien matriclan
Allemand matriclan
Chinois 马特里兰
Arabe matriclan
Portugais matriclan
Russe matriclan
Japonais マトリクラン
Basque matriclan
Corse matriclan
Source : Google Translate API
Partager