La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « masalit »

Masalit

Définitions de « masalit »

Wiktionnaire

Nom commun - français

masalit \ma.sa.lit\ masculin au singulier uniquement

  1. Langue nilo-saharienne parlée au Soudan, au Darfour, ainsi que de l’autre côté de la frontière, dans l’Est du Ouaddaï, au Tchad, par les Masalit.
    • En dehors de l'arabe, langue maternelle de plus de 51 % de la population, et du dinka, langue maternelle de plus de 10%, une quinzaine de langues régionales conservent une certaine importance au niveau régional, mais ne représentent que 5 à 10% de la population nationale. Ce sont dans l’ordre le beja, le nuer, le fur, le teso, le zande, le nubien, le bari, le masalit, le fulani, le koalib, le haoussa, le latuho, le moro-madi et le shilluk. — (Marc Lavergne, Le Soudan contemporain, 1989, page 94)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « masalit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
masalit masali

Citations contenant le mot « masalit »

  • Des affrontements armés ont endeuillé El-Geneina, capitale du Darfour-Occidental, pour la deuxième fois depuis janvier. Les seules rivalités interethniques entre tribus Masalit et Rizeigat n’expliquent pas ce regain de violence, six mois après la signature d’un accord de paix prévoyant le désarmement des groupes armés du Soudan. La Croix, Au Darfour, des rivalités de pouvoir derrière un nouveau massacre
  • « Les attaques, imputées à des nomades armés, dans la ville de Masteri au Darfour occidental ont tué 61 personnes de la tribu Masalit et en ont blessé au moins 88 autres le 25 juillet dernier », a déclaré Babar Baloch, porte-parole du HCR, ajoutant que des maisons auraient également été réduites en cendres dans la ville et les villages environnants. ONU Info, Soudan : des affrontements au Darfour occidental forcent 2.500 personnes à fuir au Tchad | ONU Info
  • En janvier 2016, six personnes ont été tuées dans des violences au Darfour-Ouest entre des membres de la tribu des Masalit et des membres de celle arabe de Beni Halba. Les heurts avaient déclenché des manifestations à Khartoum pour demander “la fin des massacres dans les camps de déplacés”.  Le Darfour est déchiré par les violences depuis que des rebelles issus de minorités ethniques ont pris en 2003 les armes contre le pouvoir central d’Omar el-Béchir, l’accusant de marginaliser leur région. Africanews, Soudan/Darfour : 18 morts dans le crash d'un avion militaire, combats sanglants | Africanews
  • Selon l’OCHA, la ville d’Al-Geneina est en état d’alerte après une série d’incidents de sécurité survenus ces derniers jours. Des affrontements ont également eu lieu entre des nomades et des membres de la tribu Masalit dans la ville de Kereneik le 4 décembre. ONU Info, Soudan : des affrontements meurtriers au Darfour déplacent des milliers de personnes | ONU Info

Masalit

Retour au sommaire ➦

Partager