La langue française

Martialité

Sommaire

  • Définitions du mot martialité
  • Étymologie de « martialité »
  • Phonétique de « martialité »
  • Citations contenant le mot « martialité »
  • Traductions du mot « martialité »

Définitions du mot « martialité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Martialité, subst. fém.Apparence martiale, caractère martial. Sa figure, tannée, sillonnée de rides, creusée, mais musculeuse, conservait encore quelques vestiges de martialité. Tout en lui avait un caractère de rudesse (Balzac, Méd. camp., 1833, p.92).

Wiktionnaire

Nom commun

martialité \maʁ.sja.li.te\ féminin

  1. Apparence martiale, caractère martial.
    • Il peut n’être pas militaire du tout ; mais il a la prestance et la martialité de cette profession. l’Illustration, 1857
    • Ses magnifiques états de service lui maintenaient une exceptionnelle autorité que confirmaient des allures d'une martialité triomphante. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MARTIALITÉ (mar-si-a-li-té) s. f.
  • Apparence martiale, caractère martial. Il peut n'être pas militaire du tout ; mais il a la prestance et la martialité de cette profession, l'Illustration, 1857.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « martialité »

 Dérivé de martial avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « martialité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
martialité martjalite

Citations contenant le mot « martialité »

  • C'est sous la responsabilité de Marc Senzier (4e Dan FFAAA) que les élèves de l'école Shin Do Aïki Ryu ont revêtu leur keiko gi pour cette nouvelle saison dans un esprit de convivialité et de martialité. midilibre.fr, L'Aïkido Club de Castries a repris le chemin du dojo - midilibre.fr
  • Christian Basse a pu proposer un travail combinant le lien et la martialité. L’aïkido est un chemin de transformation personnel, Christian Basse a rappelé l’importance de développer son propre art, mais toujours en valorisant le lien à l’autre. CharenteLibre.fr, Le CD16 d’aïkido à Angoulême - Charente Libre.fr
  • Mais ici, ce qui est atténué en termes de déclaration d’obédience (“sur orientation ou sur instruction du Président”) est largement accentué par la martialité dans l’annonce : il ne s’agit plus de décisions ou d’instructions vouées à être mises en œuvre mais des ordres destinés à être exécutés. Conjoncturellement, la situation sanitaire a providentiellement contribué à justifier cette espèce de fermeté lexicale : l’urgence de lutte contre la pandémie nous plonge dans une forme d’état de guerre sanitaire et nous impose un surplus de discipline exécutive. Dans les situations de guerre ou de crise, le commandant redouble d’ascendant et le devoir d’obéissance se trouve renforcé.   http://www.liberte-algerie.com/, Les mots, reflets de la politique: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Dans une atmosphère de chaude fraternité, dans la martialité d’un Conakry pluvieux, les quatre (4) dirigeants de notre football ont décidé de se retrouver, désormais, une fois par mois, pour faire la revue des actions à mener et les perspectives à dégager dans la dynamique d’une meilleure gestion de notre football. Guineefoot.info, Antonio, KPC, Mathurin et Bouba Sampil s'entretiennent et parlent le même langage - Guineefoot.info
  • OPINION. Etatisme autoritariste, creusage de la martialité, banalisation de la surveillance et contre-mondialisation risquent de marquer notre nouvelle scène internationale, écrit Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, professeur d’histoire internationale au Graduate Institute de Genève Le Temps, Géopolitique de l’après-coronavirus - Le Temps
  • Le stage d'été annuel du kansenkaï, en partenariat avec l'association Gimont Aïkido, aura lieu aujourd'hui samedi 22 juin et demain dimanche 23 juin (samedi, de 10 heures à 13 heures, de 14 heures à 17 heures et de 19 heures à 21 heures ; dimanche, de 10 heures à 13 heures, de 14 heures à 17 heures), au dojo de Gimont. Ouvert à tous, le stage sera animé par le Japonais Taro Ochiaï, qui proposera une nouvelle approche de l'aïkido, cet art martial japonais moderne et accessible à tous. Lors de ce stage, Taro Ochiaï proposera aux participants l'exploration des fondamentaux de la martialité, de la self-défense, de la communication, des relations humaines, du développement personnel, grâce aux principes issus des traditions des samouraïs. Dans ce stage, chacun fait selon ses capacités. Comme dit Taro Ochiaï, l'objectif n'est pas de chercher à devenir meilleur que les autres mais à devenir meilleur que soi-même avec les autres : on redécouvre le plaisir d'apprendre et de progresser, on apprend le goût de l'effort et le plaisir de chercher, d'explorer, de travailler sur soi-même, grâce à un environnement bienveillant. Le stage est destiné autant aux débutants qu'aux pratiquants de toutes disciplines, martiales ou non, ainsi qu'à toute personne travaillant dans les métiers où la qualité du contact humain est recherchée. Le stage s'étale sur 5 cours, mais on peut choisir de n'en suivre qu'un seul. Tarifs : 5, 30, 40 ou 50 € en fonction du nombre de cours suivi. Renseignements sur le site kansenkai.com. ladepeche.fr, Aïkido : stage annuel du kansenkaï à Gimont - ladepeche.fr
  • Cette ubiquité étatique et cette martialité – qui ne remettent pas en cause le néolibéralisme de la majorité de ces États mais le déclinent – pourront, dès lors, être accompagnées, voire devancées, par une surveillance étendue des citoyens géolocalisés. Installée comme une norme mondiale de moins en moins contredite, celle-ci va venir ajouter une dimension de « nécessité » en sus de l’argument d’utilité sociale déjà largement avancé. Quelque convention onusienne pourra suivre et, de même, le diktat du rendement primera. The Conversation, Penser l’après : La géopolitique du monde qui vient
  • Si l’aïkido n’était pas un art martial, comment pourrait-on l’appeler ? On se souvient alors que le maître du dojo nous avait dit d’entrée de jeu que quand on sait se battre, peut-être qu’il n’est plus vraiment utile de se battre. La martialité n’est qu’un pan de l’enseignement. Et si l’on n’est pas sortie plus douée d’un bagage technique à exploiter contre des "méchants", on aura appris une chose : à tomber. "D’ailleurs", précise en un sourire bienveillant Christophe Depaus, "tomber est plus une histoire de mental que de physique, vous l’aurez testé." Ce que l’on peut certifier de notre expérience ? L’aïkido débarrasse d’une aliénation, celle que les choses pourraient peut-être nous échapper. LaLibre.be, J’ai testé pour vous : l’aïkido - La Libre
  • L’aïkido, qui fait partie des arts martiaux traditionnels comme le judo ou le karaté, est né au milieu du XXe siècle. "Il allie la martialité avec une philosophie de la vie, explique Michel Erb. Il se distingue des autres par son absence de compétition : on travaille pour soi et non pas contre les autres". Selon ses estimations, la France compterait jusqu’à 70.000 pratiquants. www.lyonne.fr, Un pro pour les aïkidokas du club de Joigny - Joigny (89300)
  • Ce ne sont pas moins de cinquante-six pratiquants venus des clubs de Castries, Castelnau-le-Lez, Saint-Mathieu de Tréviers, Montpellier, Sète,  Le Vigan, Nîmes, Bellegarde, Millau, Perpignan, Lyon, Maisons Alfort et de Grenoble qui se sont rencontrés sur les tatamis du dojo Emile-Mazaudier. C'est dans une ambiance studieuse et conviviale, que les pratiquants se sont adonnés aux techniques de l'aïkido dont l'objectif est de combiner martialité et respect d'intégrité : se défendre sans se faire mal ni faire du mal à l'agresseur éventuel. Le stage s'est clôturé par la remise du grade de haut niveau du 5e dan d'aïkido à Marc Senzier, professeur du club qui fut très honoré de se voir remettre ce diplôme de grade par Micheline Tissier. midilibre.fr, Grande réussite pour l'Aïkido Club de Castries - midilibre.fr
  • «Mélanger les périodes, les faire revivre, ouvrir le temps comme les pages d'un livre.» Jean-Luc Morlot aime la photographie et les superpositions. Sur ses clichés, sont dévoilés en surimpression des personnages d'un autre temps. Et cela fonctionne. «Je suis professeur d'arts martiaux; la «martialité», c'est travailler sur les acquis, et les acquis se fondent sur le passé. J'achète des cartes postales anciennes, des années «30» et «40», et à ces mêmes endroits, je photographie à nouveau, puis je superpose passé et présent. Cela nous amène vers le futur. L'idée a mis quelques années à germer, et puis je suis tombé sur quelques cartes postales et le déclic s'est produit. Pour le moment, je possède un fonds photographique important concernant la ville de Moissac, et je suis Moissagais. C'est donc tout naturellement que mon travail concerne ma ville et ses environs. Mais j'irai certainement tenter cette expérience en d'autres lieux.» Comme en témoigne ce Moulin de Moissac échoué tel un paquebot improbable dans les rues de New York, comme une invite à aller voir ailleurs. Une première exposition surprenante à découvrir à la bibliothèque municipale, jusqu'au 17 juin. ladepeche.fr, Moissac. Jean-Luc Morlot voyage dans le temps - ladepeche.fr
  • Gith est en fait la première leader rebelle des Ghityankis, ancienne race esclave des Illithids qui s'est rebellée et a mis fin à l'empire. C'est une race foncièrement mauvaise qui ne doit pas être confondue avec les Ghitzerai qui sont aussi des Ghityankis à l'origine mais qui ont suivi Zerthimon un prophète plus neutre, tournés vers la martialité. Millenium, Baldur's Gate 3 : Trailer expliqué, histoire, ceremorphose, ceremorphosis - Millenium
  • La probabilité la plus forte c’est que les électeurs LR qui ont déserté les rangs du parti de la droite républicaine dimanche dernier ont majoritairement voté d’abord pour la liste Loiseau, ensuite pour la liste Bardella. Ce vote n’est donc pas simplement un  vote de rejet de la stratégie Wauquiez (le choix de F.X. Bellamy, gendre versaillais idéal, tendance « Ginette » qui mangerait des grenouilles à condition qu’elles proviennent des bénitiers de la Chapelle royale du château de Louis XIV), c’est un vote d’adhésion à la politique conduite par Emmanuel Macron et Edouard Philippe depuis deux ans : économiquement de droite, sécuritairement de droite et fiscalement de droite. C’est là qu’apparaît le caractère tout à fait manœuvrier du président de la République… Il s’est fait reconnaitre, plus que ce que  les observateurs ont eux-mêmes perçu, par une partie de l’électorat LR qui a, manifestement, été sensible à la martialité présidentielle en matière de maintien de l’ordre. Sans compter la posture élyséenne lors de l’incendie de Notre-Dame : reconnaissance des racines chrétiennes de la France, place de Notre-Dame « seule au monde » et promesse de reconstruction d’ici cinq ans… Tous arguments « bankables » pour l’aile la plus modérée de LR, voire la fraction « catho-tradi » …  Atlantico.fr, La double impasse stratégique dans laquelle s’enfoncent les Républicains | Atlantico.fr
  • Marcher. Jusqu’à l’épuisement, en quête d’un impossible émerveillement. Dans les rues fumantes de Manhattan. A travers les alpages suisses de Klosters. A la pointe du Cap d’Ail, sur le ponton d’un yacht ou le sable d’îles éparses, en Méditerranée. On la dit recluse au numéro 450 de la 52eme rue, à New York. Dans son crépuscule, Garbo est en fait une fugitive, qui parcourt le monde au gré des invitations de ses richissimes amis Aristote Onassis, Gaylord Hauser ou Cécile de Rothschild. Sa mémoire est une porte condamnée. Les miroirs devant lesquels elle ne s’attarde plus renvoient l’image d’une femme asséchée par un régime frugal et des séances de gymnastique quotidiennes, ensevelie sous une cascade de mèches grises et des vêtements informes. Quand on se hasarde à l’approcher, avec la martialité de son accent suédois de plus en plus prononcé, elle rembarre aussitôt. Ceux qui éventent sa vie intime, trop étourdis par leurs étreintes, comme la poétesse Mercedes de Acosta ou le photographe Cecil Beaton, sont bannis. Elle est « une chose à la dérive », comme elle s’en lamente. Mais il y a une autre Greta qui, débarrassée des lambeaux de sa célébrité, surprend. Une femme curieuse de savoir qui couche avec qui, capable d’inviter chaque hiver sa nièce dans les Caraïbes ou de faire rire, par ses imitations ou de drôles de gadgets, ses petits-neveux à leur retour de l’école. Eprouvé, son cœur lâche une première fois, en 1988. Gray Reisfield, la fille de son frère Sven, emménage chez elle, à New York. A la mort de sa tante, elle se découvrira l’unique héritière d’une fortune estimée à 45 millions d’euros. Ses autres secrets, Garbo les a suspendus au vent. « J’éprouve le besoin terrible de renaître pour me débarrasser du sentiment de n’être rien », avait-elle prévenu. Le destin des particules élémentaires… Gala.fr, Greta Garbo: une vie de fugitive - Gala
  • Actuellement, la F-Type perpétue bigrement bien l’esprit Jaguar, avec un surcroît de martialité mécanique. La XF était un peu bâtarde dans la gamme, même si les propositions mécaniques sont remarquables, une fois délaissée l’inévitable motorisation diesel qui pérennise le modèle. Ce style international décliné sur la XE emprunte des codes la connotant BMW avec ici en plus le détail de la vitre de custode vu sur la Maserati Quattroporte. Pourquoi faudrait-il donc que Jaguar n’élargisse pas sa gamme pour en fait, rejoindre des niveaux de motorisation et de solutions techniques partagés sur les modèles supérieurs ? Sans Tata Motors, il n’y aurait plus de marque ex-britannique et d’ailleurs peut-on encore évoquer la britannicité pour une Jaguar actuelle ? Pour ceux qui se gaussent de la modeste puissance du modèle de base, il faudrait se souvenir que la 240 de 1965 disposait d’un 6 en ligne descendu à 2483 cc pour 133 ch din, quand la 3,8 litres en assurait 220 ch. Pour affronter les incontournables berlines dynamiques statutaires du trio germanique, les offres nouvelles ou à venir, Maserati Ghibli, Jaguar XE, Cadillac CTS, ATS avec le si prometteur V6 3 litres 400 ch parait-il, égaient tout de même le paysage automobile un tant soit peu prestigieux. Mais, dans le domaine du prestige, la XJ autrement plus fiable que les Jaguar mythifiées, n’a pas la finesse de ligne de la XJ de 1968 ou des opulentes Mark X/420 G. C’était à la fin de l’ère de Sir William Lyons. Le Figaro.fr, Jaguar XF, entièrement nouvelle
  • LA PREMIERE PARTIE s’ouvre sur « Nechledil-Marsch » de l’Opérette « Wiener Frauen » de Franz Lehár ; d’emblée, on note une belle motricité nerveuse, l’esprit de la fanfare apportant comme chez Strauss père, une martialité légère dans la conception de la masse instrumentale. Gustavo Dudamel se distingue particulièrement par sa faculté naturelle et constante à faire chanter les bois, les flûtes, tous les vents, en un travail de précision instrumentale qui subjugue : on entend tout.  Ce souci de l’articulation, du détail et de lisibilité s’accorde au jeu tout en finesse naturel des instrumentistes rompus à ce genre d’exercice. De l’insouciance, du panache et cette verve instrumentale qui comme chez Strauss n’oublie pas le rire final, suprême, du piccolo. Dudamel a trouvé indiscutablement son style et sa sonorité, sa carrure expressive comme sa signature : la direction est étonnamment maîtrisée, voire économe, avec des indications justes, précises, accompagnées par une souplesse de la main droite (qui tient la baguette). Après une courte pause, voici selon Berlioz lui-même, le Johann Strauss français : Émile Waldteufel et ses « Patineurs » (Valse, op. 183). Né alsacien (à Strasbourg), le Français éblouit le Paris du Second Empire puis les célébrations de la IIIè République par une élégance souple qui ici fait merveille dans l’évocation des mouvements des patineurs sur la glace. Les vrais piani sont délectables, sculptant la matière sonore avec une finesse d’intonation remarquable : richesse des plans sonores (avec le jeu facétieux des grelots), lisibilité des timbres instrumentaux (dont la noblesse des cors), onctuosité de la texture (la Valse proprement dite y est pleine de détachement murmuré aux résonances secrètes) ; le jeune chef tout en mesure sait tirer profit de l’ivresse collective qui emporte tout l’orchestre. En plus de la générosité des couleurs qui n’entame en rien l’équilibre sonore, Dudamel nous fait entendre et c’est là l’apport le plus essentiel de sa prestation à Vienne dans un programme de musique symphonique légère, l’intériorité et la grâce nostalgique sous le feu aimable et décoratif; sa légèreté est taillée dans la subtilité et les nuances raffinées. On adore. , Compte-rendu critique, concert. VIENNE, Musikverein, dimanche 1er janvier 2017. Wiener Philharmoniker.  Gustavo Dudamel, direction | Classique News
  • "Détruire", voilà un verbe qui fait bien peur, à l'aune des expériences cataclysmiques du siècle précédent qui a vu se déchaîner le pouvoir destructeur de l'être humain. On lui préfère désormais des formules plus gentillettes : "s'indigner contre", "dire non" ou, summum de la martialité, "combattre". Or, personne ne prend la peine de préciser en quoi consiste ce combat salutaire ni à quoi il doit aboutir. Nos ennemis, eux, n'ont pas peur d'employer le mot "destruction". La République, l'immigration, les droits de l'homme, la science, la sociologie, le féminisme, l'athéisme, l'islam, la franc-maçonnerie, tout cela doit – dans leur esprit fanatique – être détruit. Or, quand l'ennemi veut vous annihiler et que vous vous dressez devant lui avec des arbres et des colombes, il y a de fortes chances que votre espérance de vie n'excède guère trois minutes. Si le fascisme veut nous détruire, ne devons-nous pas, nous aussi, détruire le fascisme ? Intellectuellement, politiquement, économiquement, tous les moyens de la République devraient être mis en œuvre pour décrédibiliser, amoindrir, et, finalement, détruire l'extrême-droite. Les belles âmes SJW qui disent vouloir "combattre" l'extrême-droite ont pour seule ambition de la faire baisser dans les sondages et de faire en sorte qu'elle ne soit plus visible : Qu'importe qu'il y ait des fachos, pourvu qu'on ne les voie pas à la télé ! Cachez ce racisme que nous ne saurions voir. Ces hypocrites, pseudo-humanistes, sont davantage effrayés par le bruit du crime que par le crime lui-même, ils n'ont rien à envier à l'extrême-droite qu'ils prétendent combattre mais dont ils ont besoin pour exister et continuer à se faire passer pour de braves chevaliers antifascistes. Ils veulent combattre l'extrême-droite ? Je veux, quant à moi, l'éradiquer définitivement, la renvoyer dans les latrines de l'histoire d'où elle n'aurait jamais du sortir son groin. Delenda est Carthago ! AgoraVox, Il faut détruire l'extrême-droite ! - AgoraVox le média citoyen
  • En tout, ce sont 16 personnages qui évoluent sur le très beau plateau imaginé par Anouk Schiltz. Alors si la metteuse en scène n’arrive pas à éviter de temps en temps une certaine cacophonie, celle-ci demeure malgré tout assez bien maîtrisée. Même réussite au niveau de la tonalité de la pièce qui parvient à faire cohabiter une grande solennité, voire une martialité, et un aspect clairement grand-guignolesque, qui offre quelques éclats de rire dans ce récit pourtant très grave –  que ce soit dans la prononciation de la ville de Mondorf-les-Bains ou encore dans la manière dont Göring et Dönitz, désignés à tour de rôle comme les successeurs de Hitler à la tête du Troisième Reich, tentent de se présenter comme le favori de l’ancien Führer. Le Quotidien, « Codename Ashcan » au TNL : des nazis à Mondorf-les-Bains | Le Quotidien
  • Amounavi l’armée ne doit pas se laisser voler la vedette en se faisant devancer par Le Clan. Elle doit destituer le président sans quoi elle risqueraient de perdre le contrôle du processus et voir ses prérogatives amoindries et ses déclarations perdre de leur martialité et de leur sérieux . Algérie Patriotique, La Garde républicaine lâche Bouteflika et rejoint le chef d’état-major de l'ANP - Algérie Patriotique
  • Quant à la martialité, les auteurs semblent avoir totalement perdu de vue que Starfleet est une armée, et de surcroit l’armée d’une société très civilisée. Starfleet n’est ni une ONG, ni l’armée romaine, ni l’armée révolutionnaire d’un Far West cosmique, ni La Patrouille des Castors ! Elle repose sur des règlementations, des protocoles, et des préséances. On ne s’empare pas du poste de capitaine juste par ce que l’on est un cadet charismatique et qu’on s’appelle Kirk alors qu’il existe comme dans tout corps constitué un ordre de succession clairement établi. L’on ne devient pas commandant en second suppléant d’un vaisseau lorsque l’on est encore cadet, même pour avoir fait montre d’une grande motivation ; l’on ne se fait pas directement promouvoir capitaine de vaisseau depuis le grade d’aspirant, même pour fait d’armes exceptionnel ; et l’on ne se fait pas confier à l’âge de 25 ans le commandement du vaisseau amiral de Starfleet et porte-drapeau de la Fédération, même pour un éminent acte de bravoure, même au nom de la bonne ambiance sur la passerelle et de l’alchimie boy-scout du groupe... Dans l’univers originel, tous les capitaines de Starfleet et la plupart de leurs subordonnés ont accompli de semblables actes de bravoure durant leur carrière, et cela ne leur valut aucune promotion-raccourci pour autant, pas même forcément de décoration. La promotion spectaculaire de Kirk en troisième année de Starfleet Academy n’est portée par aucun souci de vraisemblance, mais juste par la volonté de glorifier les personnages cultes de Star Trek TOS dans une société bâtie uniquement à leur usage. A croire que J.J. Abrams a pris pour modèle les quatre empereurs romains Galba, Othon, Vitellius, et Vespasien pour figurer l’investiture de l’imperator Kirk par acclamation générale… Unification France, Star Trek 11 : Un blockbuster n'ayant de Star Trek que le nom ! #2 (...) - Unification France

Traductions du mot « martialité »

Langue Traduction
Anglais martiality
Espagnol marcialidad
Italien marzialità
Allemand martialität
Chinois 军事性
Arabe الدفاع عن النفس
Portugais marcialidade
Russe martiality
Japonais 婚姻
Basque martiality
Corse marzialità
Source : Google Translate API
Partager