La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « martellière »

Martellière

Variantes Singulier Pluriel
Féminin martellière martellières

Définitions de « martellière »

Wiktionnaire

Nom commun - français

martellière \maʁ.tɛ.ljɛʁ\[1] féminin

  1. Pertuis garni de vannes pour le passage des eaux.
    • Quoique dans le langage ordinaire on confonde assez souvent les martellières avec les vannes qui les ferment, cette confusion serait ici déplacée ; la martellière que le pays est chargé d’entretenir, est cet ouvrage en pierre de taille auquel s’adapte la vanne en planche qui le ferme. — (Placide Cappeau, De la compagnie des alpines, etc. page 24)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « martellière »

(1600) Du moyen français tardif marteliere, de l’ancien occitan martel avec le suffixe -ière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « martellière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
martellière martɛljɛr

Citations contenant le mot « martellière »

  • Le moulin du Vaisseau existerait depuis 1450. Le moulin du Vaisseau, fait partie d’un groupe de trois moulins (c’est le moins vaste des trois). La papeterie, du moins la partie occidentale du bâtiment aval, se trouvant tout en haut du plan. Ce moulin va moudre la farine jusqu’aux premières années du XXème siècle. En 1908 un certain Louis Cornillac l’achète, en 1909 ce dernier acquiert le moulin le plus en aval, et en 1910 il obtient les droits d’eau de celui entre les deux précédents. L’objectif est d’établir une minoterie dans le moulin le plus en aval, et comme il a besoin d’une puissance hydraulique plus importante, il va réaliser une conduite forcée souterraine se greffant en amont du moulin du Vaisseau à partir d’une chambre d’eau (10 m² acquis de Geoffroy) et rejoignant directement son industrie, laissant de côté les deux autres sites hydrauliques qui dès lors ne vont plus fonctionner. Il y a de fortes chances pour que la martellière soit d’origine, à savoir 1910-1911, la façade de la minoterie portant la date de 1911. Après être passé par différents propriétaires, ce n’est qu’en 1930 que Louis Cornillac le vend aux papeteries de Malaucène. Le moulin de la plus haute dont il ne reste que des vestiges fut créé en 1547 par Pierre Salomé qui fabriquait du papier à base de morceaux de tissus. C’est en 1554 que Jean Couturier qui a pris en location le moulin, le fait prospérer au point que son nom est depuis lors associé à la naissance de l’industrie papetière de Malaucène. La production visant essentiellement le papier de correspondance ou pour l’imprimerie avec un certain succès puisqu’il reçut l’agrément Royal. Au XIXème siècle commença la production de papiers spéciaux, notamment pour les cigarettes, celui-ci deviendra la spécialité avec une renommée mondiale. Pour finir on fabriqua les bagues de filtre à cigarettes. Le géant Américain Mauduit-Schweitzer mit fin à cette production en fermant l’usine en 2009 ! Des récits qui ont passionné les visiteurs de ces deux jours. , L'HISTOIRE DES MOULINS DE MALAUCÈNE | La Gazette Locale

Traductions du mot « martellière »

Langue Traduction
Anglais martellière
Espagnol martellière
Italien martellière
Allemand martellière
Chinois 马泰利埃
Arabe مارتيليير
Portugais martellière
Russe мартельер
Japonais martellière
Basque martellière
Corse martellière
Source : Google Translate API

Martellière

Retour au sommaire ➦

Partager