Marquette : définition de marquette


Marquette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARQUETER, verbe

Marquer de couleurs, de dessins variés; parsemer, (être parsemé) de marques, de taches (naturelles ou accidentelles, prenant l'aspect de dessins variés).
A. − [Correspond à marqueterie; souvent au part. passé] Marquer de couleurs, de dessins décoratifs variés; en partic., travailler en marqueterie, former ou orner de pièces de marqueterie, en juxtaposant des pièces de bois d'essences et de tons différents (ou d'autres matériaux: métal, ivoire, écaille, nacre, marbre) sur un fond de menuiserie en général (de marçonnerie avec le marbre), en vue d'obtenir des effets ornementaux avec des motifs, des figures variés. Puis, le sergent de ville (...) apporta le couvercle de sa petite boîte, qu'il venait de terminer; on lisait dessus, en lettres marquetées: À Auguste, souvenir d'amitié (Zola, Assommoir, 1877, p. 735).Il lui fallut revenir sur ses pas; déjà il entendait les souliers ferrés piétiner les parquets marquetés et plus sourdement les tapis d'Aubusson (Morand, P. de Saligny, 1947, p. 190).
SYNT. Meuble, ouvrage, marqueté; coffret, guéridon, lambris, parquet, plafond marqueté; bureau marqueté de métal, ébène marqueté d'écaille et d'ivoire; panneaux marquetés; une psyché marquetée; des guirlandes marquetées ou incrustées; chaînes d'or marquetées d'argent.
B. − [P. anal. probable avec A;] [correspond à marque1II A; v. marqué I A 2 et II A; le plus souvent au part. passé et empl. en adj.; le compl. d'obj. ou l'attribut désignant gén. un être animé, une partie du corps, la peau] Marquer, parsemer (être parsemé) de plusieurs petites marques ou taches naturelles ou accidentelles pouvant prendre l'aspect de dessins variés. Synon. tacheté.Léopard marqueté; chien, cheval marqueté. Marqueter une peau en manière de peau de panthère (Ac. 1935). Cette éruption lui a marqueté la peau (Littré). Les faons de biche sont tous marquetés jusqu'à un certain âge (Ac. 1935). Ce marbre, ce jaspe sont marquetés (Ac. 1878). Cette figure toute marquetée et couturée (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 2, 1834, p. 294).Les jeunes [marcassins] ont encore le corps barré et marqueté de poils d'une autre couleur, alors que le vieux sanglier est noir (Vialar, Rendez-vous, 1952, p. 252):
. Un marécage miroitant, fourmillant d'herbes humides et marqueté de places lumineuses, un tronc d'arbre rugueux (...) deviennent à ses yeux amoureux [de Rousseau] un tableau suffisant et parfait. Baudel., Curios. esthét., 1859, p. 267.
Emploi pronom. Sa peau s'est marquetée de taches rouges et bleues (Besch.1845).
P. anal., HÉRALD. [À propos des mouches, des abeilles représentées dans les armoiries] Qui a sur les ailes des taches d'un autre émail que le corps. Barberin porte d'azur aux trois abeilles d'or marquetées de sable (Ac. Compl.1842).
Prononc. et Orth.: [maʀkəte], [-ete], (il) marquette [-εt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1380 marqueté «orné, décoré de marqueterie» (Doc. ap. Labarte, Inventaire du mobilier de Charles V, p.317); 1502 marqueter verbe trans. (Doc. ds Jouen, Comptes, devis et inventaires du manoir de Rouen, p. 412, v. ex. s.v. marqueteur); 2. 1538 marqueter «tacheter» (Est., s.v. distinguere). Dér. de marquer*; suff. -eter*. Fréq. abs. littér.: 28.
DÉR.
Marqueteur, subst. masc.Ouvrier spécialiste en marqueterie. En qualité de marqueteur. Avec le XVIIesiècle, nous voyons l'écaille, le cuivre, l'étain et les bois exotiques entrer en lice, et la palette du marqueteur s'enrichir, grâce à cette adjonction, des colorations chaudes et vibrantes qui donnent aux meubles de Boulle leur superbe éclat (Havard1889, p. 652).Au fig., péj. Écrivain qui fait des ouvrages composés de morceaux sans lien entre eux. P. anal. Cet orateur m'a fait l'effet d'un marqueteur (Besch.1845). [maʀkətoe:ʀ], [-ε-], [-e-]. 1reattest. 1502 «ouvrier ébéniste spécialisé dans les ouvrages de marqueterie» (Doc. ds Jouen, Comptes, devis et inventaires du manoir de Rouen, p.412: ... a Richart Guesnon, marqueteur, pour avoir marqueté la table de ciprès); de marqueter, suff. -eur2*.

Marquette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

marquette \maʁ.kɛt\ féminin

  1. Pain de cire vierge.

Forme de verbe

marquette \maʁ.kɛt\ (orthographe traditionnelle)

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de marqueter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de marqueter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de marqueter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de marqueter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de marqueter.

Note :

On utilise aussi la forme alternative marquète qui est recommandée par les rectifications orthographiques de 1990.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Marquette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARQUETER. v. tr.
Marquer de plusieurs taches. Marqueter une peau en manière de peau de panthère. Ce marbre, ce jaspe sont bien marquetés. Les faons de biche sont marquetés jusqu'à un certain âge. Il signifie aussi Travailler en marqueterie. Marqueter un plancher.

Marquette : définition du Littré (1872-1877)

MARQUETTE (mar-kè-t') s. f.
  • Pain de cire vierge.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Marquette : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARQUETTE, (Géog.) riviere de l’Amérique septentrionale, dans la nouvelle France ; elle se jette à la bande de l’est du lac des Ilinois : son embouchure est par les 43d. 49. de lat. septentr. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « marquette »

Étymologie de marquette - Littré

Diminutif de marque, par une assimilation quelconque, ou plutôt dérivé du bas-latin marca, monnaie, prix de ce pain de cire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de marquette - Wiktionnaire

(nom commun) De l'espagnol marqueta (« même sens »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marquette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marquette markɛt play_arrow

Traductions du mot « marquette »

Langue Traduction
Corse marchezza
Basque marquette
Japonais マーケット
Russe маркетт
Portugais marqueta
Arabe ماركيت
Chinois 马奎特
Allemand marquette
Italien marquette
Espagnol marquette
Anglais marquette
Source : Google Translate API

Synonymes de « marquette »

Source : synonymes de marquette sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires