La langue française

Mark

Sommaire

  • Définitions du mot mark
  • Étymologie de « mark »
  • Phonétique de « mark »
  • Citations contenant le mot « mark »
  • Traductions du mot « mark »

Définitions du mot mark

Trésor de la Langue Française informatisé

MARK, subst. masc.

Unité monétaire des pays germaniques valant cent pfennigs; en partic., unité monétaire de la République fédérale allemande (p. abrév. de deutsche Mark) et de la Finlande. Mark or. Chez les Fellata (Cameroun) le mark fait prime (Gide,Retour Tchad,1928, p.919).Le nouveau billet Rentenmark était échangé sur la base de un billion de marks papier pour un ancien mark (Lesourd, Gérard,Hist. écon.,1966, p.464).
REM.
Marc, subst. masc.,vieilli, var. Brunner le père fut obligé (...) de placer la fortune du jeune Fritz en beaucoup de marcs banco dans la maison Al-Sartchild (Balzac,Cous. Pons,1847, p.60).Le marc courant, monnaie réelle de Hambourg, vaut, ainsi que celui de Lubeck, 1 franc 53 centimes (Chesn.1857-58).
Prononc.: [maʀk]. Étymol. et Hist. 1. 1723 marque fém. «monnaie de compte des banquiers de plusieurs villes d'Allemagne» (Savary); 2. a) 1847 marc masc. «unité monétaire allemande» (Balzac, loc. cit.); 1873 mark «id.» (Lar. 19eSuppl.). Empr. à l'all. Mark «id.» (ca 1500 ds Brockhaus Enzykl.; utilisé dep. 1873 (loi du 9. 7) comme unité monétaire de l'Empire allemand, puis de la République fédérale d'Allemagne, ibid.), du frq. *marka, v. marc1. Fréq. abs. littér.: 79.

Wiktionnaire

Nom commun

mark \maʁk\ masculin

  1. Reichsmark.
    • A mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient de billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.93)
    • Il souhaite […] un allègement des frais d’occupation. Ceux-ci s'élèvent à 20 millions de marks par jour, soit 400 millions de francs 1940, soit environ 800 millions de francs lourds 1998. — (Jacques Le Groignec, Pétain et De Gaulle, page 189, Nouvelles Éditions Latines, 1998)
  2. Deutschemark.
    • À Pristina, tout se paye en marks.
  3. Mark finlandais
    • Le corbeau mangeait pour soixante marks par semaine.
  4. (Tir sportif) Projectile de skeet.

Nom commun

mark \Prononciation ?\

  1. Marché.
  2. Foire, marché, bazar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mark »

(Siècle à préciser) De l’allemand Mark, forme germanique de marc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mark »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mark mark

Citations contenant le mot « mark »

  • A la tête de ceux qui ont été baptisés les « frugaux » ou les « radins » – soit les Pays-Bas, l’Autriche, le Danemark et la Suède –, le libéral néerlandais a reçu la plupart de ses homologues au cours des dernières semaines. « Tout le monde veut voir Rutte ! », s’enthousiasme la presse populaire de son pays. Le Monde.fr, Plan de relance : Mark Rutte, l’homme du bras de fer avec l’UE

Traductions du mot « mark »

Langue Traduction
Anglais mark
Espagnol marca
Italien marchio
Allemand kennzeichen
Chinois 标记
Arabe علامة
Portugais marca
Russe отметка
Japonais マーク
Basque marka
Corse marca
Source : Google Translate API
Partager