La langue française

Maléficié

Définitions du mot « maléficié »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALÉFICIÉ, -ÉE, adj.

A. − Frappé par un maléfice, un sortilège. Elle dit qu'elle a eu les cheveux brûlés et un doigt maléficié, et qu'elle a été un instant enveloppée de flammes (Mérimée,Lettres ctessede Boigne,1870, p. 184).Les sorcelleries de Gaspard. Le grand sabbat sur le Puy-de-Dôme (...). Les vaches maléficiées (Pourrat,Gaspard,1922, p. 74).
Emploi subst. Personne victime d'un maléfice. La strige récite parfois une incantation à voix basse ou souffle sur la maléficiée (É. Delcambre,Le Concept de la sorcellerie dans le duché de Lorr. au XVIeet au XVIIes., Nancy, S. d'archéol. lorr., fasc. 2, 1949, p. 146):
. Comparées à celles des imprécations maléfiques, les formules d'incantations curatives sont plus variées et d'ordinaire aussi plus étranges et plus mystérieuses. Certaines d'entre elles consistent en un ordre intimé au Démon de quitter le maléficié... É. Delcambre,Le Concept de la sorcellerie dans le duché de Lorr. au XVIeet au XVIIes., fasc. 3, 1949, p. 110.
Vieilli
Affligé de quelque maladie, disgracié. Cet homme est bien maléficié, tout maléficié (Ac.1835, 1878).L'un idiot, l'autre tout maléficié, tout rogneux, avec du mal sur la figure, des croûtes comme un chien (Pourrat,Gaspard,1922p. 42).
Rare. Maltraité par l'effet d'un accident. Vous saurez qu'en venant ici, nous avons déraillé près de Saint-Chamas... Il n'y a eu de maléficiés que les employés de la poste, qui sont tombés pêle-mêle avec leurs tables et leurs caisses (Mérimée,Lettres à une inconnue, t. 2, 1863, p. 232).
B. − ASTROL. Maléfique. Vers la fin du même siècle une autre victime périt sur le bûcher à Florence: le moine dominicain Savonarole (...). Nous retrouvons la même Vénus maléficiée (Beer1939).
Prononc. et Orth.: [malefisje]. Ac. 1694, 1718: maleficié, dep. 1740: -lé-. Étymol. et Hist. 1508 «atteint par les effets d'un maléfice» charmee et maleficiee (J. Lemaire de Belges, Couronne Margaritique ds Œuvres, éd. J. Stecher, IV, 26); 1534 «affligé de quelque maladie» (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, L, 46, p. 282). Dér. de maléfice*; suff. -é*. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Adjectif

maléficié \ma.le.fi.sje\

  1. Infirme, plein de maladies internes.
    • […] elles peuvent produire pendant toute leur vie, c'est-à-dire jusqu'à l'âge de dix ou douze ans ; mais ordinairement elles sont vieilles et maléficiées dès l'âge de sept ou huit ans. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « La Brebis », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 600.)
  2. Qui est plein de maléfices.
    • Il est hideux, pensait Durtal ; cette rivière de bile doit charrier des fièvres ; elle est maléficiée, pourrie, avec ses plaques savonneuses, ses teintes métalliques, ses fragments d’arc-en-ciel, échoués dans des boues. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Par une diablerie inexplicable, le catholique appareil n’avait pas fonctionné, et toute la chimie de M. le curé n’avait pu faire surgir la moindre image sur les plaques maléficiées — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 243)

Forme de verbe

maléficié \ma.le.fi.sje\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe maléficier.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MALÉFICIÉ (ma-lé-fi-si-é, ée) adj.
  • 1Maltraité par l'effet de quelque maléfice, et, particulièrement, frappé d'impuissance. Les magiciens, si Dieu le permet, peuvent empêcher qu'un homme maléficié ou une femme maléficiée ne puisse engendrer son semblable, J. B. Thiers, Superstitions, ch. 15. Ceux qu'on appelait maléficiés étaient souvent réputés ensorcelés, Voltaire, Dict. phil. Impuissance.
  • 2Dans le langage familier. Maltraité par la nature, affligé par quelque maladie. J'étais hier au soir avec Mme de Sanzei et d'Hacqueville : je vis entrer Vassé ; nous crûmes que c'était son esprit, c'était son corps très maléficié, Sévigné, 12 juin 1675. Je suis vieux, malade, borgne d'un œil et maléficié de l'autre, Voltaire, Lett. la Touraille, 19 janv. 1767.

HISTORIQUE

XVIe s. Vous estes gras et replet : vous estes pesant et maleficié, Sat. Mén. 89. Des froids, maleficiés et ensorcelés, Paré, XVIII, 43. S'il y a convalescence, c'est une convalescence maleficiée, Montaigne, III, 272.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « maléficié »

Maléfice.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « maléficié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maléficié malefisie

Citations contenant le mot « maléficié »

  • Le 1er décembre 1947, aux basses heures de la nuit, le magicien anglais Aleister Crowley mourut d’une crise cardiaque, non sans avoir maléficié son médecin qui lui refusait la morphine. Son cadavre, revêtu d’une robe blanche brodée de motifs rouge et or, ceint d’une écharpe où étaient figurés les douze signes du Zodiaque, fut déposé dans son cercueil avec une couronne sur la tête, un glaive et un sceptre. Les Inrockuptibles, Les textes inédits (et bien flippants) du sataniste anglais Aleister Crowley
  • Interrogé par le bailli de La Haye-du-Puits, le jeune Jacques Noël se défend. S’il a des crises et des visions, ce n’est pas de sa faute : on l’a « maléficié », autrement dit on lui a jeté un sort. Tout ça parce que des villageois l’ont forcé à assister à un sabbat. Le sabbat ? Ce sont des assemblées secrètes et nocturnes, où la sorcellerie a libre cours. Ces simulacres de cérémonies religieuses se déroulent sur le Mont-Etenclin, à quelques kilomètres, un lieu connu pour l’apparition de revenants ou de loups-garous. , Pacte avec le diable, sacrifices... le dernier procès de sorcellerie en France a eu lieu en Normandie | 50actu
  • Il y a des films maudits, des films au destin maléficié que peu ont pu voir en France. Du consensuel à la censure, il semblerait que le cénacle qui décide de la diffusion des films en France soit des plus douteux quand à l’éthique normalement affichée. Sorti en 1997 aux Etats-unis The Whole Wide World a fait l’effet d’un meteor dont la queue flamboyante marqua beaucoup d’esprits par le simple fait que cette romance basée sur des faits réels fut la première véritable tentative d’adapter la vie d’un écrivain issu des littératures dites de l’imaginaire. Ce film c’est un peu la vie, l’amour et la mort de Robert Ervin Howard 1906/1936 dans une histoire qui sera un peu notre Tramway nommé desir, touchant, violent et sincère. Le film est sorti là-bas, loin de chez nous, alors que nous nous ne l’avons même pas honnoré sur nos écrans, et ce même si le doublage en avait été assuré. Un petit festival pu le diffuser le temps d’un week-end pour les chanceux. Puis plus rien......Retour donc sur l’un des plus beaux films réalisé sur un moment pris à la vie d’un homme vraiment extraordinaire........ , La vie de Robert .E. Howard (créateur de Conan)

Images d'illustration du mot « maléficié »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maléficié »

Langue Traduction
Anglais maleficent
Espagnol pernicioso
Italien malefico
Allemand bösartig
Chinois 恶毒的
Arabe مؤذ
Portugais maléfico
Russe вредный
Japonais 悪意のある
Basque maleficent
Corse maleficente
Source : Google Translate API

Maléficié

Retour au sommaire ➦

Partager