La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « maîtresse vitre »

Maîtresse vitre

Définitions de « maîtresse vitre »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

maîtresse vitre \mɛ.tʁɛs vitʁ\ féminin

  1. (Architecture) Principal vitrail d’une église, d’une cathédrale, etc.
    • Que les armoiries apposées à la maîtresse vitre du chœur, & un banc posé dans le chœur, à l’endroit le plus honorable, n’autorisent pas à prétendre les droits honorifiques dans la même église. — (Abrégé du recueil des actes, titres et mémoires concernant les affaires du clergé de France, Guillaume Desprez / Jacques Garrigan, Paris / Avignon, 1771, 2e éd., p. 652)
    • À l’intérieur, la maîtresse vitre porte la date de 1556. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d’après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893–1894, Calmann-Lévy, Paris, 1937, p. 74)
    • La maîtresse vitre, du XVe siècle, raconte comme souvent la Passion de Jésus. C’est aussi une belle œuvre. — (Eugène Royer, Joël Bigot, Guide des chapelles en Bretagne, Éditions Jean-Paul Gisserot, 2000, p. 97)
    • C’est lui qui, dans les années 1540, réalise, à Louvigné-de-Bais, les vitraux commandés par Guy III d’Espinay et sa femme Louise de Goulaine, de même que, probablement, la maîtresse-vitre de Champeaux, don des mêmes mécènes. — (Restif Bruno, La Révolution des paroisses : Culture paroissiale et réforme catholique en Haute-Bretagne aux XVIe et XVIIe siècles, Presses universitaires de Rennes, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maîtresse vitre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maîtresse vitre maitrɛs vitr

Citations contenant le mot « maîtresse vitre »

  • La restauration des 9 vitraux de l'église Saint-Pierre de Trémeur, dont la rosace du XVIe siècle et la maîtresse vitre, a été confiée au verrier d'art Briochin Laurent Botrel. actu.fr, On restaure les vitraux de l'église à l'ancienne à Trémeur, près de Broons | Le Petit Bleu
  • Le peintre Jean-François Chaussepied a réalisé l’ensemble des maquettes des vitraux de la chapelle de Kerluan, à Châteaulin. « Un travail rare pour un peintre », souligne l’artiste qui présente l’ensemble de cette œuvre qui vient d’être achevée. L’aventure a débuté en 1999, avec la maîtresse vitre réalisée par Alain Grall, maître verrier. Le Telegramme, Châteaulin - Les derniers vitraux posés à la chapelle de Kerluan, à Châteaulin - Le Télégramme
  • « Pour un peintre, c’est un cadeau ». C’est ce qu’a éprouvé une première fois Jean-François Chaussepied lorsque, en 1999, le comité de la chapelle de Kerluan lui demanda de réaliser le carton (la maquette) de la maîtresse vitre, réalisé par le maître verrier Alain Grall. Pourtant habitué aux honneurs, celui qui a exposé ses toiles abstraites et colorées de Pékin à New York en passant par Berlin, a ressenti le même privilège lorsqu’on lui a confié les deux vitraux du chœur qui, depuis juin 2019, guide le regard vers la maîtresse vitre. Ils ont été réalisés par les maîtres verriers Antoine Le Bihan (Quimper) et Steven Pennaneac’h (Pont-Croix). Le Telegramme, Châteaulin - Fécondation in vitraux à la chapelle de Kerluan - Le Télégramme
  • Florie Dupont, lors de la visite de la chapelle, a pu développer les explications données en classe, notamment en s’appuyant sur la maîtresse vitre d’ornementation : « Les vitraux ont diverses fonctions. Ils permettent aux personnes qui ne savent pas lire, comme c’était le cas souvent au Moyen-Age, de comprendre l’histoire qui est racontée. Il y a des inscriptions, comme la date de création ou de restauration du vitrail. Quand il y a eu des réparations par un vitrailliste, on le voit aussi grâce aux différences de couleurs. » Le Telegramme, Lanmeur - Les élèves de Kernitron vont créer un vitrail pour l’école - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « maîtresse vitre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Maîtresse vitre

Retour au sommaire ➦

Partager