Luthiste : définition de luthiste

chevron_left
chevron_right

Luthiste : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Luthiste, subst.Joueuse, joueur de luth. Sous l'influence des luthistes et des organistes du xviesiècle, la musique pure s'est (...) abstraite de la musique chantée (Combarieu,Rapp. mus. et poés.,1894, p. 158).Dès les dernières années du xviesiècle, les luthistes français avaient déjà adopté la dénomination de Suite pour désigner plusieurs danses susceptibles d'être jouées et dansées sans interruption (D'Indy,Compos. mus.,t. 2, 1,1897-1900, p. 121). [lytist]. 1reattest. 1885 (Gevaert, Harm., p. 35); de luth, suff. -iste*.

Luthiste : définition du Wiktionnaire

Nom commun

luthiste\Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui fait profession de jouer du luth, ou qui, n’étant qu’amateur, en joue avec plus ou moins de talent.
    • Il œuvre en particulier en compagnie de la luthiste Francesca Torelli pour faire revivre la musique ancienne.— (Jean-Yves Dana,- ANGELO BRANDUARDI. L'éternel ménestrel - Journal La Croix, page 28, 19 mars 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « luthiste »

Étymologie de luthiste - Wiktionnaire

Dérivé de luth avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « luthiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
luthiste lytist play_arrow

Citations contenant le mot « luthiste »

  • La musique baroque offre aux interprètes un immense terrain de jeu propice à l’improvisation, à laquelle président respect des codes et liberté, ce qu’on appelle à l’époque le bon goût. C’est de cette liberté que s’emparent le luthiste Thomas Dunford et le claveciniste Jean Rondeau, deux des meilleurs représentants de cette jeune génération de baroqueux inventifs, pour nous offrir un écheveau d’improvisations aux cordes pincées. C’est plus précisément Thomas Dunford qui invente à l’archiluth des contre-parties aux pièces de clavecin jouées par Jean Rondeau, comme le faisait à l’époque Gaspard Le Roux. Les rôles sont alternativement renversés dans les danses d’une magnifique suite pour luth de Robert de Visée. La majorité des pièces choisies pour ce programme adoptent la forme en rondeau, avec couplets et refrain, et ce retour obstiné au refrain permet de varier l’invention. Reconstituant une partie de l’effectif de l’ensemble Jupiter, les interprètes nous proposent aussi trois pièces vocales avec la basse-taille Marc Mauillon et la mezzo-soprano Lea Desandre, pour lesquelles les continuistes sont rejoints par la violiste Myriam Rignol. Cette dernière interprète une superbe version de La rêveuse de Marais, autre pièce en rondeau, accompagnée par l’archiluth. Les voix aussi peuvent ornementer à l’envi : un bel exemple nous en est donné par Marc Mauillon dans un air de cour de Michel Lambert (on se souvient de son bel enregistrement des Leçons de ténèbres de ce compositeur). Ici encore, l’ornementation luxuriante est une illustration du bon goût, et n’empêche en rien l’intelligibilité du texte. Quant à Lea Desandre, elle nous offre un air de Marc-Antoine Charpentier construit sur une basse obstinée de chaconne. , Cordes pincées en liberté : le geste et la joie « À Emporter « ResMusica
  • En 1601, Robert Jones, luthiste et compositeur anglais de l’époque baroque, publie un recueil qui constitue un important témoignage sur l’utilisation de la viole de gambe et du luth dans le répertoire vocal élisabéthain. Ces pièces inconnues et d’une richesse inouïe sont fidèles à cet art élisabéthain, son « existentialisme » et sa poésie. A travers l’oeuvre de quatre compositeurs anglais majeurs, le projet Come Sorrow souhaite proposer une véritable immersion dans la musique élisabéthaine, à mi-chemin entre les esthétiques de la renaissance et du baroque, capable de susciter la méditation et le recueillement autant que l’humour et la joie, en présentant des pièces que nous n’avons que trop peu l’occasion d’entendre et d’autres, plus célèbres, qui font la gloire de ce répertoire. Unidivers, Festival Septembre Musical de l’Orne Putanges-le-Lac dimanche 20 septembre 2020
  • Pour cette expérience réjouissante, le B’Rock réunit quatre solistes : la flûtiste et cheffe Dorothée Oberlinger, qui collabore avec de nombreux ensembles baroques et enseigne à l’Université Mozarteum de Salzbourg ; Lee Santana, luthiste au sein du Freiburg baroque orchestra et compositeur ; Dmitry Sinkovsky, contralto, violoniste et directeur de nombreux ensembles de musique ancienne ; Johanna Seitz, harpiste, qui collabore avec de nombreux ensembles de chambre et enseigne au conservatoire de Münich. Radio Intensité, BLOIS (41) - Concert : B'Rock Orchestra | Radio Intensité
  • Le célèbre luthiste Charles Fleury de Blancrocher (ca. 1605-1652) était une personnalité incontournable de la vie musicale du XVIIème siècle, très estimé de musiciens comme Louis Couperin, Johann Jakob Froberger, François Dufaut et Denis Gaultier. Au point que suite à son décès accidentel en 1652, ceux-ci ont écrit à sa mémoire un ''Tombeau'' : un morceau qui plus qu'une déploration funèbre, fait l'éloge de la personne disparue. Chacun dans son propre style et sur son instrument, qui claveciniste, qui luthiste. Ainsi de Louis Couperin qui, dans le ''Tombeau de Mr. De Blancrocher'', lui rend un hommage solennel dans la grande manière qui est la sienne : une digression hautement pensée, presque proche de l'improvisation. Johann Jakob Froberger (1616-1667) use de ce qu'on appelle le figuralisme en musique, puisqu'à la fin de la pièce intitulée ''Tombeau fait à Paris sur la mort de Monsieur Blancheroche'', il utilise une gamme descendante figurant la chute du défunt dans un escalier. Pierre Gallon transcrit pour le clavecin les deux autres pièces composées pour le luth aussi bien par François Dufaut (ca. 1604-1672) que par Denis Gaultier (1603-1672). Là où dans le ''Tombeau de Mr Blanrocher'' du premier tout est grandiose, la pièce ''Lais larmes de Gauttier ou Le Tombeau de Blanrocher'' du second est empreinte d'une sereine tristesse. , CD : offrande au luthiste Blancrocher - ON mag
  • Said Bey : En fait, je ne suis pas chanteur. Je suis plutôt interprète. Par contre, c’est l’écriture des paroles, faite par mes soins, qui m’a inspiré, en premier, l’idée du single avant de l’interpréter avec la chanteuse Lamiae Zaidi. Ainsi, notre duo est une référence à la collaboration entre la star Dalida et l’acteur français Alain Delon. J’ai aussi pris, comme exemple, le grand interprète belge, Jacques Brel, également auteur de paroles dont la performance est théâtrale. Pour ma part, je suis, à mon tour, un interprète qui a une expérience à travers ma chaîne YouTube, qui porte mon nom et sur laquelle j’ai, entre autres, donné lecture de mon poème en zajal avec l’accompagnement musical d’un luthiste. Après «Azma w tfout», je me suis lancé en écriture d’un autre single intitulé «Wach ana gheltana» (Suis-je fautive) qui sera chanté par la même artiste. Aujourd'hui le Maroc, Said Bey : J’ai pris deux mois pour lancer «Azma w tfout» par amour pour le pays | Aujourd'hui le Maroc
  • Quand le grand luthiste Blancrocher meurt à la suite d’une chute dans les escaliers de son domicile parisien en 1652, les compositions en mémoire de cette figure de la société musicale du XVIIe siècle se multiplient. Aujourd’hui, le claveciniste Pierre Gallon lui redonne vie dans un magnifique disque. Télérama, La superbe “Offrande” du claveciniste Pierre Gallon au luthiste Blancrocher

Traductions du mot « luthiste »

Langue Traduction
Corse lutenistu
Basque lutenist
Japonais リューテニスト
Russe лютнистом
Portugais lutenista
Arabe عازف
Chinois 鲁泰主义者
Allemand lautenist
Italien liutista
Espagnol laudista
Anglais lutenist
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires