La langue française

Lupercal, lupercale

Sommaire

  • Définitions du mot lupercal, lupercale
  • Phonétique de « lupercal »
  • Citations contenant le mot « lupercal »
  • Traductions du mot « lupercal »

Définitions du mot « lupercal, lupercale »

Trésor de la Langue Française informatisé

LUPERCAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.

ANTIQ. ROMAINE
I. − Adj. Relatif aux lupercales. Jeux lupercaux (Guérin1892).
Antre lupercal. Grotte où, selon la légende, Remus et Romulus auraient été allaités par la louve. Il [le guide] s'arrêta devant une excavation (...) − Ceci est l'antre lupercal, où la louve allaita Romulus et Remus (Zola,Rome,1896, p. 111).
II. − Subst. fém. plur. Fêtes de purification annuelle célébrées à Rome chaque année, le 15 février, comportant un sacrifice et un banquet, dont l'épisode le plus important était la course qu'exécutaient, à moitié nus, les prêtres ayant accompli ce sacrifice autour du Palatin, et durant laquelle ils flagellaient les passantes à coups de lanières de cuir, cette pratique passant pour assurer leur fécondité. Alors on entend sur le sommet des montagnes un choeur qui commençoit la fête des lupercales. Il chantoit le Dieu protecteur de l'Arcadie, Pan aux pieds de chèvre (Chateaubr.,Martyrs,t. 2, 1810, p. 161).Un autre jour, c'était la fête des lupercales, tous les jeunes gens, et à leur tête Antoine, alors consul désigné, couraient tout nus dans la ville, frappant les femmes à droite et à gauche (Michelet,Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 282).
Prononc. et Orth.: [lypε ʀkal], masc. plur. [-o]. Ac. 1762-1878: lupercales. Étymol. et Hist. 1. 1541 antiq. romaine adj. lupercal «relatif aux fêtes en l'honneur de Lupercus» (Michel de Tours, trad. de Suétone, II, 60 rods Hug.); 1605 subst. plur. lupercales «fêtes en l'honneur de ce dieu» (Ph. de Marnix, Differ. de la Relig., II, 1, 3, ibid.);2. 1721 subst. masc. sing. lupercal «lieu consacré à ce dieu, dans l'ancienne Rome où la Louve aurait allaité Romulus et Remus» (Trév.). Empr. au lat. Lupercalis «de Lupercus, des Luperques» également attesté comme subst. au sens 2, et au subst. neutre plur. Lupercalia «fêtes en l'honneur de Lupercus», au sens 2 l'angl. lupercal est attesté dep. 1513 ds NED.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LUPERCAL, s. m. (Littér.) nom de la grotte où la fable dit que Rémus & Romulus avoient été alaités par une louve. Cette grotte étoit au pié du mont Palatin, près de l’endroit où Evandre, natif d’Arcadie, avoit long-tems auparavant bâti un temple au dieu Pan, & établi les lycées ou les lupercales en son honneur. Ce temple prit ensuite le nom de lupercal, & les luperques instituées par Romulus, continuerent d’y faire leurs sacrifices au même dieu.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « lupercal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lupercal lypɛrkal

Citations contenant le mot « lupercal »

  • Mais Pan étant aussi un symbole de luxure, que ce soit en Grèce où on fêtait « Lukéia » puis plus tard à Rome à travers les « lupercales », ces festivités étaient surtout prétexte à la dépravation et aux orgies sexuelles. fr.le360.ma, Un pape maghrébin à l’origine de la Saint-Valentin? | www.le360.ma
  • Une dernière fête païenne survivait encore en ce cinquième siècle sous la forme des Lupercales, hommage au dieu de la nature Faunus; elle se déroulait dans la grotte appelée «lupercal». C’était, le 15 février, la fête de la purification. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, Le Tournai d’avant: chandelles, mythologie et coucoubaques (Tournai)

Traductions du mot « lupercal »

Langue Traduction
Anglais lupercal
Espagnol lupercal
Italien lupercale
Allemand lupercal
Chinois 鲁珀卡
Arabe لوبركال
Portugais lupercal
Russe луперкал
Japonais ルペルカル
Basque lupercal
Corse lupercal
Source : Google Translate API
Partager