La langue française

Lotissage

Sommaire

  • Définitions du mot lotissage
  • Étymologie de « lotissage »
  • Phonétique de « lotissage »
  • Images d'illustration du mot « lotissage »
  • Traductions du mot « lotissage »

Définitions du mot « lotissage »

Trésor de la Langue Française informatisé

Lotissage, subst. masc.,rare. Action d'acheter ou de vendre par lots certains produits, certaines marchandises. Tous ces avantages ont déterminé, non seulement un grand nombre de consommateurs, mais même des pâtissiers du premier rang, qui n'ayant pas le droit de lotissage, ne peuvent acheter sur le carreau (Alm. des gourmands,1806, p. 157 ds Quem. DDL t. 2). [lɔtisa:ʒ]. Att. ds Ac. 1762-1878. 1resattest. a) 1723 «division d'une chose en diverses parts pour être tirées au sort entre plusieurs personnes» (Savary), b) 1762 «action de prendre au hasard dans un tas de minerai pulvérisé de quoi faire un essai» (Ac.); du rad. du part. prés. de lotir, suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

lotissage \lɔ.ti.saʒ\ masculin

  1. Division par lots.
    • On entend par lotissage la découpe en lots de l’ensemble des tâches d’un projet. Il peut s'agir d’un lotissage par type (étude, graphisme, développement) ou d’un lotissage fonctionnel (présentation, catalogue, paiement...) que l’on préférera. — (Hugues Bernet-Rollande, Piloter son projet informatique, Dunod,, 2011, page 92)
    1. (Commerce) Répartition d’une marchandise entre plusieurs acheteurs.
      • On appelait ce partage, entre les marchands, lotissage. — (Réimpression de l’ancien Moniteur, volume 16, 1860, page 246)
    2. (Métallurgie) Action de prendre au hasard dans un tas de minerai pulvérisé de quoi en faire l’essai.
      • LOTISSAGE, (Métall.) opération qui se fait pour être sûr de la quantité de métal que contient une mine. — (Denis Diderot, Encyclopédie, 1780, page 144)
    3. (Droit) Partage d’une succession entre plusieurs héritiers.
      • Lotissage, partage d’un bien en divers lots pour autant d’héritiers. — (Antoine Court de Gébelin, Monde primitif, analisé et comparé avec le monde moderne (sic), 1788, page 670)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LOTISSAGE (lo-ti-sa-j') s. m.
  • 1Action de prendre au hasard dans un tas de minerai pulvérisé de quoi en faire l'essai.
  • 2Synonyme de lotissement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOTISSAGE. s. m. (Commerce.) c’est la division que l’on fait de quelque chose en diverses parts, pour être tirées au sort entre plusieurs personnes.

Ce terme n’est guere usité que dans les communautés de Paris, qui font lotir les marchandises foraines qui arrivent dans leurs bureaux. Voyez Lotissement.

LOTISSAGE, (Métallurgie.) opération qui se pratique pour être plus sûr de la quantité de métal que contient une mine, dont on veut faire l’essai. Pour cet effet, quelque métal que contienne la mine, c’est-à-dire soit qu’elle soit une mine d’argent, de plomb, de cuivre, de fer, &c. on commence par la trier. Voyez Triage. Quand elle a été triée, on en fait un monceau ou un tas, & l’on enleve de la mine avec une petite pelle dans différens endroits du monceau, & même dans son intérieur ; on mêle tout ce qu’on a ainsi pris dans ce monceau, & on le met sur une place bien nette ; on le pulvérise pour rendre la mine plus menue qu’elle n’étoit d’abord ; on la mêle bien, & on en forme un tas arrondi, on partage ce tas en deux parties égales ; on prend une de ces parties qu’on réduit en une poudre encore plus fine ; on la mêle & on la divise encore en deux parties égales ; enfin, quand la mine a été bien mêlée, on la met dans un mortier de fer, ou on la pulvérise & on la tamise jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien sur le tamis. Quand la mine a été ainsi préparée, on en prend ce qu’il faut pour les essais, ou bien on en remplit autant de boîtes qu’il est nécessaire, & on les cachete.

Pour le lotissage des mines déja pilées, on prend indifféremment de cette mine avec un cueiller de fer, & l’on a soin de prendre aussi de la pierre ou du spath qui a été écrasé avec la mine, afin de connoître au juste le produit de la mine telle qu’elle est ; on la pulvérise, on la tamise de la maniere qui a été dite, & avec les mêmes précautions. On en use de même pour les mines lavées, après les avoir séchées.

Cette opération est d’une très-grande conséquence. En Allemagne, ceux qui sont chargés du lotissage des mines, sont des officiers publics qui ont prêté serment de choisir avec équité. Voyez le Traité de la fonte des mines de Schlutter.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lotissage »

Lotir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIIe siècle) Dérivé de lotir avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lotissage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lotissage lɔtisaʒ

Images d'illustration du mot « lotissage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lotissage »

Langue Traduction
Anglais subdivision
Espagnol subdivisión
Italien suddivisione
Allemand unterteilung
Chinois 细分
Arabe التقسيم
Portugais subdivisão
Russe подразделение
Japonais 細分化
Basque zatiketa
Corse suddivisione
Source : Google Translate API
Partager