La langue française

Lord-protecteur

Phonétique du mot « lord-protecteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lord-protecteur lɔrdprɔtɛktœr

Citations contenant le mot « lord-protecteur »

  • L’idée de l’homme providentiel irrigue l’ensemble du récit. Celui-ci débute d’ailleurs par un Cromwell retiré de la vie parlementaire, se consacrant à l’entretien de son domaine, fréquentant l’église et, désenchanté par la vie politique anglaise, envisage d’emmener sa famille en Amérique. Comme dans un scénario de western dans lequel la veuve et l’orphelin supplient le héros de « rempiler » pour chasser la vermine terrorisant le village, des collègues parlementaires se rendent dans son domaine et tentent de persuader Cromwell de revenir au parlement pour tenter de s’opposer aux agissements du roi, voire de mener la rébellion populaire s’il le fallait. Homme épris d’ordre et de justice, le fermier-gentilhomme refuse net. Cette visite et l’importance donnée au futur lord-protecteur sont historiquement incorrectes, puisque Cromwell était pratiquement un inconnu à l’entame de la guerre civile. Plus proches de la réalité sont les raisons qui poussent finalement celui-ci à retourner dans l’arène politique : le despotisme de Charles Ier et ses concessions de plus en plus visibles au catholicisme romain, la religion de son épouse, la reine Henriette-Marie. Or Cromwell est un puritain dévot, qu’on qualifierait aujourd’hui de « radical », allergique au moindre soupçon de papisme – dans l’église qu’il fréquente, toute ornementation entrant en contradiction avec le dénuement puritain provoque chez lui une rage incontrôlable. Son obsession religieuse est bien mise en valeur, et lui servira à justifier toutes ses décisions, même les plus musclées. Ses prises de parole au parlement sont de plus en plus entendues, et se font de plus en plus violentes. En 1642 il accepte finalement de rejoindre l’armée parlementaire, où ses succès à la tête de sa cavalerie face aux armées royales marquent le début de son ascension irrésistible. LeMagduCine, Cromwell : le despote inspiré par Dieu | LeMagduCine
  • Après la mort du roi, Elisabeth, 13 ans, se retrouva au cœur des intrigues menées par la famille Seymour. Catherine Parr s'était vite remariée avec le lord-amiral Thomas Seymour, l'oncle du jeune roi maladif. Edouard Seymour, frère aîné de Thomas et lord-protecteur d'Angleterre, dominait, lui, le Conseil de régence. Après la mort prématurée de Catherine, en septembre 1548, Thomas voulut cette fois épouser Elisabeth. Il prit l'habitude de se présenter en tenue légère dans la chambre de l'adolescente. Il se targuait de rentrer à sa guise dans son lit où il lui apprenait la gaudriole. Des libelles circulèrent, moquant la bâtarde enceinte. La princesse dut soumettre sa virginité à un humiliant examen afin de contrer les rumeurs. L'amiral fanfaron, qui traficotait avec les corsaires britanniques et détournait de belles parts de butin, perdit finalement sa tête en 1549. Geo.fr, Angleterre - La reine Elisabeth I : Célibataire mais pas si sage... - Geo.fr

Images d'illustration du mot « lord-protecteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lord-protecteur »

Langue Traduction
Anglais lord protector
Espagnol señor protector
Italien signore protettore
Allemand lord beschützer
Chinois 主保护者
Arabe الرب الحامي
Portugais senhor protetor
Russe лорд-защитник
Japonais 領主保護者
Basque jaunaren babeslea
Corse signore protettore
Source : Google Translate API

Lord-protecteur

Retour au sommaire ➦

Partager