La langue française

Loden

Définitions du mot « loden »

Trésor de la Langue Française informatisé

LODEN, subst. masc.

Tissu de laine chaud et imperméable, à l'aspect feutré et velu, utilisé d'abord en Allemagne, Autriche et Suisse, et servant notamment à la confection de manteaux. Cape, imperméable de loden, en loden. Madame Mabille me demanda si je savais où avait passé Zaza; (...) nous la retrouvâmes, barbotant dans l'Adour, au pied d'une cascade; en guise de costume de bain, elle s'était enveloppée d'un manteau de loden (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 277).
P. méton. Manteau, veste de loden, convenant principalement à la promenade ou au voyage. Masseau (...) bâille (...), la barbiche relevée par l'extraordinaire col Médicis de son loden (Colette, L'Entrave ds Œuvres compl., Paris, Flammarion, t. 4, 1949 [1913], p. 248).
Prononc. et Orth. : [lɔdεn]. Barbeau-Rodhe 1930 : [lɔ-] et [lo-]. Au plur. des lodens. Étymol. et Hist. 1. 1904 « tissu de laine épais et imperméable dont on fait des manteaux, des pardessus » (L'Illustration, 7 mai, 9 d ds Quem. DDL t. 14); 2. 1913 « manteau de loden » (Colette, loc. cit.). Mot all. (a. h. all. lodo « étoffe grossière », m. h. all. lode « id. »). Bbg. Quem. DDL t. 9.

Wiktionnaire

Nom commun

loden \lɔ.dɛn\ masculin

  1. Tissu feutré et velu, chaud et imperméable, en laine verte, utilisé d’abord en Allemagne, en Autriche et en Suisse, et servant notamment à la confection de manteaux.
    • Vers la fin de l’après-midi, Madame Mabille me demanda si je savais où avait passé Zaza […] nous la retrouvâmes, barbotant dans l’Adour, au pied d’une cascade ; en guise de costume de bain, elle s’était enveloppée d’un manteau de loden. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, Gallimard, 1958)
    • […] c’était seulement un grand mannequin de matière plastique, vêtu d’une cape de loden vert. — (Jean-Marie Gustave Le Clézio, Lullaby, 1978, collection Folio Junior, page 61)
    • Pour chasser par temps froid, on conseillera :
      - le manteau en loden, très confortable et laissant une grande liberté de mouvement aux bras, sur lequel on peut porter;
      - une cape de cocher, elle-même en loden, qui représente la protection par tous les temps.
      — (René Paloc, L'encyclopédie de la chasse, Éditions Artemis, 2004, p. 141)
  2. Manteau de cette étoffe.
    • […] Masseau, indifférent à la mode et même aux convenances, bâille si fort qu’il en larmoie, la barbiche relevée par l’extraordinaire col Médicis de son loden. — (Sidonie-Gabrielle Colette, L’Entrave, 1913)
    • Madame Figaro était le magazine de la bourgeoisie ; il l'est resté, mais nous ne sommes plus au temps des lodens BCBG, d'une représentation de soi très codée. — (Revue des Deux Mondes, 2002, p. 56)
  3. (Par extension) Celui ou celle qui porte un tel manteau.
    • À 14h 15, cinq hommes entrent dans la banque : un rabbin, un russe en chapka, un élégant et deux lodens verts. Le scénario habituel fonctionne parfaitement. — (Matthieu Frachon, 36, quai des Orfèvres: Des hommes, un mythe, Éditions du Rocher, 2011, p. 170)

Verbe

loden \Prononciation ?\

  1. Sonder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « loden »

(Date à préciser) De l’allemand Loden du haut allemand lodo (« étoffe grossière »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « loden »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loden lɔdɑ̃

Citations contenant le mot « loden »

  • A consonance british mais originaire du Tyrol, le loden est une étoffe de laine façonnée depuis le Moyen-Âge pour ses vertus multiples: son tissu est à la fois souple, résistant, doux et chaud. Avant tout, le loden est imperméable, raison pour laquelle on en a fait des manteaux. Le premier modèle resté dans les mémoires – après avoir longtemps été l'apanage des bergers teutons - était une cape blanche destinée à l’empereur François-Joseph d’Autriche, ce qui lui a aussitôt assuré une notoriété certaine dans le milieu de la noblesse austro-hongroise, mais pas que. Depuis cette époque, le loden est passé de l’univers de la chasse à celui de la ville et s’est mué en un manteau droit, souvent vert bouteille, au boutonnage visible et doté d’un pli inversé dans le dos.Sa coupe le rendant reconnaissable entre mille, le mot “loden” est désormais davantage associé au fameux manteau qu’à une méthode de tissage de la laine. En pleine vogue durant les années 70 lorsque la matière a été redécouverte par plusieurs maisons de couture, il a été adopté par une classe sociale intellectuelle et aisée (à l’instar d’un célèbre trench à doublure tartan), dans la droite lignée d'icônes allant de Sherlock Holmes aux personnages des films de Visconti. Confiné depuis quelques années à un rare public d’amateurs éclairés, ce manteau emblématique, increvable et intemporel est en train de faire son grand retour, en pointant le bout de son étoffe dans plusieurs défilés hivernaux (notamment chez Dior Homme l’hiver dernier), mais surtout grâce au travail du designer Andrea Provvidenza et de sa marque. Cette dernière, LodenTal, a pour ambition de revisiter la pièce via un travail sur la coupe et les couleurs, dans le but de lui offrir plus de légèreté sans pour autant trahir la version originale. De quoi en faire définitivement un classique. GQ France, Qu’est-ce que le loden ? | GQ France
  • FIGAROVOX/HUMEUR- L'expression « fascistes en loden » en témoigne: l'étoffe venue du Tyrol est injustement stigmatisée. L'historien Jean Sévillia a décidé de prendre sa défense. Le Figaro.fr, Jean Sévillia : éloge du loden
  • «A droite, idiot !» On ne sait si les stratèges de François Fillon ont épinglé dans leur QG ce slogan sarcastique, comme l’avaient fait en leur temps les conseillers du candidat Bill Clinton en affichant au-dessus de leur bureau «the economy, idiot !» pour bien marquer que la campagne de 1996 serait dominée par les questions économiques. En tout cas, les fillonistes auraient pu. Après coup, on comprend que la longue fortune d’Alain Juppé dans les sondages tenait au rôle de recours qu’il occupait dans la primaire : l’homme de droite qui permettait d’écarter Nicolas Sarkozy. Mais à partir du moment où les coups de boutoir que l’ancien président lui portait ont fait douter de son enracinement dans la droite profonde, quand son accointance avec François Bayrou lui a accolé l’étiquette de «centriste mou», un corps électoral avant tout conservateur s’est dit que François Fillon ferait bien mieux l’affaire. Les mouches ont brusquement changé d’âne, causant la surprise de dimanche dernier. C’est ainsi que la droite bourgeoise qu’on pensait reléguée en fond de décor se retrouve sur le devant de la scène. Le loden l’emporte sur la veste casual, la cravate sur le col ouvert, le XVIe arrondissement sur le Xe. Dans ces conditions, Juppé peut-il encore renverser la vapeur ? Il faut craindre pour lui que ce débat télévisé où il a été contraint de commenter d’une voix un peu blanche le programme de son adversaire n’augure rien de bon. «L’identité heureuse» aura sans doute causé son malheur. Décidément, la droite identitaire et chrétienne ne l’aura pas trouvé très catholique. Il faudrait pour le sauver que les modérés fassent preuve d’une soudaine détermination, que les centristes de droite ou de gauche se mobilisent avec l’énergie du désespoir. Ce n’est guère dans leur nature. Libération.fr, Loden - Libération
  • Leur chef est un vieil homme à la silhouette déconstruite. Sous son loden, les bras sont manquants. À la place rouille un squelette de prothèses biotoniques. Les mains qu’il pointe sur les coureuses sont des ciseaux qui tranchent l’air. Sa voix est aussi détruite que son visage creusé. — V’là le gueuleton, les mômes. Et les cinq autres ratigeurs de se jeter sur elles. Broody dégaine son taseur et électrocute le premier d’un uppercut au naseau. Sans arme de poing, Molly Pop se rabat sur ses quads. Elle les enfile sur ses mains. Cogne tout ce qui dépasse, tout ce qui morve, saigne et pisse. On lui attrape les cheveux, on la tire contre le sol, elle frappe à l’aveugle. On la colle, on la presse, on la traîne sur le goudron, elle joue des genoux, cassant des côtes, broyant des testicules. Sous les lodens et les contrevents des pouilleux, ce sont des cris et des râles, des cartilages pétés et des trachées défoncées. Le vieux lépreux se retrouve seul, ses sbires sont K.O. Il tente de menacer la jammeuse des Ravines avec ses bras affilés, mais, face aux décharges électriques, s’éloigne en hurlant. — On reste pas là, lâche Broody. Les ratigeurs sont faibles en petit groupe. D’autres ne vont pas tarder à rappliquer. Elles filent dans les ruelles, par le chemin le plus rapide vers Althen et sa foule, hors de la Zone. Des hurlements stridents s’élèvent par-dessus les toits de la zone ouvrière ; des jappements et des croassements qui, peu à peu, les enferrent dans un piège. Des ombres sautent au-dessus d’elles. L’asphalte résonne de grattements. Des issues se ferment et, lorsqu’un ratigeur émerge devant elles, bloquant de sa silhouette cadavérique l’étroit passage par lequel elles fuient, Broody et Molly Pop comprennent qu’elles sont perdues. — Ils sont tout autour. — Alors, on fonce dans le tas. Broody ne ralentit pas sa course et se jette sur le ratigeur, une femme aussi maigre qu’un clou. Elle lui fracasse la mâchoire contre l’angle du mur et dégage l’allée. D’autres ratigeurs tombent des toits, se jettent sur leurs proies. Ils ont faim. Molly Pop est ralentie par le déséquilibre de ses cyberjambes. Des mains agrippent son loden. Les coups de quads qu’elle envoie sont incisifs. Elle fracasse des crânes, explose des arcades, arrache des dents, et suit l’odeur de roussi que laisse Broody dans son sillage. « Allez ! » crie-t-elle, poussant de l’avant, « Allez ! ». , Huitième épisode de « Mortal Derby X », le nouveau roman-feuilleton de Rocambole pour 20 Minutes
  • Manteau en loden, 2200 euros sur prada.com Vogue Paris, Les 15 manteaux homme les plus mode de l'automne-hiver 2019-2020 | Vogue Paris

Images d'illustration du mot « loden »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « loden »

Traductions du mot « loden »

Langue Traduction
Anglais loden
Espagnol loden
Italien loden
Allemand loden
Chinois 洛登
Arabe لودين
Portugais loden
Russe лоден
Japonais ローデン
Basque loden
Corse alloghju
Source : Google Translate API

Loden

Retour au sommaire ➦

Partager