La langue française

Libanais, libanaise

Sommaire

  • Définitions du mot libanais, libanaise
  • Étymologie de « libanais »
  • Phonétique de « libanais »
  • Citations contenant le mot « libanais »
  • Images d'illustration du mot « libanais »
  • Traductions du mot « libanais »

Définitions du mot libanais, libanaise

Trésor de la Langue Française informatisé

LIBANAIS, -AISE, adj. et subst.

Du Liban.
A. − (Celui, celle) qui est originaire du Liban, qui y habite. Des poètes libanais, familiers de nos collèges, rempliront de leurs vers nos jeunes revues (Barrès, Cahiers, t. 14, 1922, p. 66).
B. − [En parlant d'une chose]
1. Relatif au Liban, à ses habitants. Ce candidat universel à tous les trônes de l'Orient [le comte de Toulouse] ira fonder un modeste comté provençal sur la côte libanaise (Grousset, Croisades,1939, p. 73).À propos de la déclaration d'indépendance libanaise (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 563).
2. Qui a certaines caractéristiques propres à ce pays, à l'organisation politique de cet État. De Gaulle estime (...) que cette solution doit être « libanaise », c'est-à-dire déboucher sur un État mixte judéo-arabe comme le Liban est arabo-chrétien (S. Regardds Le Nouvel Observateur,10 janv. 1968, p. 15, col. 1).
Prononc. : [libanε], fém. [-ε:z]. Étymol. et Hist. 1914 montagnard libanais (Barrès, Cahiers, t. 10, p. 357). Dér. de Liban, nom de pays; suff. -ais*. On trouve plus anciennement l'adj. libanien (1835, Lamart., Voy. Orient, t. 2, p. 149). Fréq. abs. littér. : 73.

Wiktionnaire

Adjectif

libanais \li.ba.nɛ\ singulier et pluriel identiques

  1. Du Liban.
    • Dans le passé, on était musulman, cairote, damascène, saïdaoui, beyrouthin, bagdadi. Avec le nationalisme, on devint égyptien, syrien, libanais, irakien. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 74)
    • Mais cela peut même aller jusqu’à la désertification lorsque les familles ont pu à leur tour migrer : la montagne kabyle ou libanaise est ainsi constellée de fermes abandonnées. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, « Migrations et territoires », dans Les Cahiers d’Outre-Mer, n° 234, vol. 59, Presses universitaires de Bordeaux, 2006)
  2. Relatif au Liban
    • Un gâteau libanais.

Forme d’adjectif

libanaise \li.ba.nɛz\

  1. Féminin singulier de libanais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « libanais »

(Date à préciser) Dérivé de Liban avec le suffixe -ais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « libanais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
libanais libanɛ

Citations contenant le mot « libanais »

  • Dans une mesure inédite, un juge libanais a décidé ce lundi 20 juillet de saisir préventivement les biens du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé dans le cadre de la procédure judiciaire lancée contre lui par un groupe d'activistes. RFI, La justice libanaise saisit les biens du gouverneur de la Banque centrale
  • Au Proche-Orient, le Liban vit la pire crise économique de son histoire, aggravée par la pandémie mondiale de Covid-19. Mais aussi par un contexte politique délicat, exacerbé par les tensions entre le Hezbollah, un allié de l’Iran qui domine la vie politique libanaise, et les Etats-Unis. Notre correspondant à Beyrouth, Benjamin Barthe, a répondu jeudi 16 juillet à vos questions dans un tchat du Monde. Le Monde.fr, « Le désastre libanais est le résultat de décennies de mauvaise gestion, de corruption, menées par une élite oligarchique »
  • Cette vague d’émigration n’est pas un phénomène nouveau. Mais elle s’accentue alors que la crise économique libanaise plonge le pays dans un tourbillon d’incertitudes. Le Figaro.fr, Face à la crise, de plus en plus de Libanais font le choix de l’exil
  • L’oligarchie politico-financière libanaise refuse d’admettre les pertes du secteur bancaire et s’oppose à sa restructuration. Le Monde.fr, Au Liban, le « parti des banques » fait barrage au plan du FMI
  • Nation et patrieIl est clair que la réalité de la nation libanaise aurait sans doute mérité une plus grande attention de la part des historiens. Aujourd’hui, l’agrégation de communautés qui la forme est, pensent certains, à son point de plus faible intégration. Est-ce une raison pour annoncer la mort du Liban ? Certes, le rêve d’un État de droit qui incarnerait les aspirations et la volonté d’indépendance d’une nation libanaise ne s’est pas encore réalisé, mais l’existence du Liban comme patrie, noyau dur de la nation et de l’État, ne saurait nécessairement faire de doute. Que le Liban « ne soit pas éternel » ne signifie pas qu’il est mort. Dans son Bloc-notes, François Mauriac écrit : « Nous pensons que la France est éternelle (…) Mais l’histoire est jonchée de nations détruites (…) La France n’est pas éternelle » (Bloc-notes III, p. 241). L'Orient-Le Jour, Le Liban, une nation en devenir - L'Orient-Le Jour
  • La crise libanaise actuelle menace le bien collectif essentiel que représente l’éducation. Le Figaro.fr, «La lumière des écoles du Liban ne doit pas s’éteindre»
  • Au Proche-Orient, le Liban vit la pire crise économique de son histoire, aggravée par la pandémie mondiale de Covid-19. Mais aussi par un contexte politique délicat, exacerbé par les tensions entre le Hezbollah, un allié de l’Iran qui domine la vie politique libanaise, et les Etats-Unis. Notre correspondant à Beyrouth, Benjamin Barthe, a répondu jeudi 16 juillet à vos questions dans un tchat du Monde. Le Monde.fr, « Le désastre libanais est le résultat de décennies de mauvaise gestion, de corruption, menées par une élite oligarchique »
  • Hamad Hassan a en fait établi hier, à l’issue de la réunion du comité scientifique pour la lutte contre les épidémies au ministère, une liste de recommandations à prendre en compte pour assurer que le Liban ne glisse pas dans la quatrième phase. Celles-ci comprennent notamment la mise en isolement de toute personne contaminée dans des centres équipés à cet effet, si elle ne respecte pas les mesures de quarantaine à domicile. Le port du masque dans toutes les institutions privées et publiques, dans les magasins et lors de tous les événements comme les mariages et les activités sportives est également imposé. Il a d’ailleurs rappelé l’amende de 50 000 livres libanaises à laquelle s’exposent les personnes qui ne respectent pas cette mesure et a laissé entendre que ce montant pourrait être revu à la hausse. L'Orient-Le Jour, Pour éviter le pire, les autorités et les Libanais sont appelés à assumer leurs responsabilités - L'Orient-Le Jour
  • Pour le centenaire du Grand Liban, la revue universitaire Travaux et Jours* (voir encadré) consacre un numéro spécial à la genèse de l’État libanais. Son rédacteur en chef, Antoine Courban, intitule son éditorial « Une identité nationale à conquérir ». Ce titre donne le ton à l’ensemble du numéro, en énonçant une vérité fondamentale : comme toute réalité historique, politique et sociale, le Liban est une nation en devenir, ce n’est pas une donnée figée. L'Orient-Le Jour, Le Liban, une nation en devenir - L'Orient-Le Jour
  • Ce double phénomène, dépréciation et hyperinflation, est en train de chambouler le profil socio-économique du Liban. Traditionnellement considéré comme un pays à revenu moyen supérieur, il se retrouve subitement rétrogradé au rang des Etats à bas revenu. Au taux de 10 000 livres pour 1 dollar, qui a pratiquement été atteint la semaine dernière, le salaire minimum libanais, fixé à 675 000 livres par mois, soit 450 dollars (393 euros) officiellement, ne valait plus que 67 dollars (58 euros), soit le niveau du smic… en Afghanistan. Le Monde.fr, Le naufrage économique de la classe moyenne au Liban : « La “Suisse du Proche-Orient” va devenir un nouvel Afghanistan »
  • La crise libanaise actuelle menace le bien collectif essentiel que représente l’éducation. Le Figaro.fr, «La lumière des écoles du Liban ne doit pas s’éteindre»
  • En tant que médecin radiologue, je me demande c’est quoi le diagnostic de la pathologie libanaise : pourquoi le Libanais ne sait pas voter, pourquoi il ne sait pas choisir. Il va choisir la meilleure université, la meilleure école, le meilleur restaurant, la meilleure voiture... mais lors du scrutin électoral, une paralysie de son cerveau le fait choisir son bourreau, le député qui va le voler, qui va tuer et trahir. Raymond Eddé avait beaucoup de difficultés à faire élire six députés. Ses sympathisants se faisaient arrêter, jeter en prison, battre et même assassiner ! Carlos Pierre Eddé a tout lâché pour revenir à son pays natal, pour se faire cribler de critiques. La plus importante, la plus grave : il ne sait pas parler libanais ! C’est-à-dire, il n’utilise pas le langage du député libanais. Il ne sait pas voler. Il ne sait pas trahir. Il ne pourra jamais, mais jamais, tuer ! L'Orient-Le Jour, La seule et l’ultime solution pour le salut du Liban : un tsunami ? - L'Orient-Le Jour
  • Deux ans plus tard, marqué par cet événement, mon père exprimait la même opinion au président Camille Chamoun qui répondit que pour le moment les sunnites étaient totalement contre. Cela empêcherait les conflits régionaux de se propager à l’intérieur du territoire libanais ; que ce soit le conflit israélo-arabe ou d’autres conflits possibles au Moyen-Orient qui pourraient se manifester à l’avenir. Si cela avait pu être adopté, cela nous aurait évité par la suite 15 ans de guerre. L'Orient-Le Jour, Appui à la neutralité internationale du Liban - L'Orient-Le Jour
  • Les réserves en dollars de la Banque du Liban, qui permettent depuis 1997 de préserver la parité fixe de la livre libanaise par rapport au billet vert, ne s'élèvent désormais plus qu'à 20 milliards de dollars, dont 17 milliards de réserves bancaires obligatoires. Les restrictions sur les retraits et transferts en dollars progressivement mises en place par les banques commerciales à partir de novembre n'ont pas permis de freiner l'hémorragie. Les Echos, Liban : l'engrenage de la crise s'emballe | Les Echos
  • Le ton s’est voulu apaisant, lundi 29 juin, à l’issue de l’entretien entre le ministre des affaires étrangères libanais, Nassif Hitti et l’ambassadrice américaine au Liban, Dorothy Shea. La polémique suscitée par les propos tenus par la diplomate contre le Hezbollah, poids lourds de la vie politique libanaise, allié de Téhéran et bête noire de Washington, a enflammé les esprits. Elle a révélé des divisions toujours plus profondes, sur fond de crise économique, entre ceux qui estiment que le Liban est acculé par la politique de « pression maximale » américaine contre l’Iran, et ceux qui accusent le parti chiite libanais de conduire le pays à l’impasse et à l’isolement. Le Monde.fr, Le Liban en proie aux tensions entre Washington et Téhéran

Images d'illustration du mot « libanais »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « libanais »

Langue Traduction
Anglais lebanese
Espagnol libanés
Italien libanese
Allemand libanesisch
Chinois 黎巴嫩人
Arabe لبناني
Portugais libanês
Russe ливанский
Japonais レバノン人
Basque libanoko
Corse libanese
Source : Google Translate API
Partager