La langue française

Levuré

Sommaire

  • Définitions du mot levuré
  • Phonétique de « levuré »
  • Citations contenant le mot « levuré »
  • Images d'illustration du mot « levuré »
  • Traductions du mot « levuré »

Définitions du mot levuré

Trésor de la Langue Française informatisé

LEVURE, subst. fém.

A. − Champignon unicellulaire apte à la fermentation alcoolique des solutions sucrées, ou à faire lever la pâte du pain. Levure de vin; levure sauvage; levure de boulangerie. Les levures (...) sont des microorganismes généralement ovales (...) plus gros que les microbes (Pouriau, Laiterie,1895, p. 26).Les véritables ferments alcooliques sont les levures (Boullanger, Malt., brass.,1934, p. 373).
Levure de bière. ,,Sous-produit lavé, tamisé, puis pressé et desséché de la fabrication de la bière`` (Touit.-Perl. 1976). La levure est l'écume que forme la bière lorsqu'elle commence à fermenter; on égoutte cette écume, on la presse, on la réduit en pâte, et elle se conserve très-longtemps. On l'emploie très-souvent dans la pâtisserie (Dumas1873).
Levure haute, basse. Les levures qu'on utilise en brasserie (...) se divisent en deux grandes classes, les levures hautes et les levures basses. Les levures hautes fonctionnent en pratique à une température qui peut varier de 13oà 22o(Boullanger, Malt., brass.,1934p. 404).
Levure chimique. Poudre dont on se sert en pâtisserie et en panification pour faire lever rapidement la pâte et la rendre très légère (d'apr. Lar. mén. 1926) Levure alsacienne (Uv.-Chapman 1956).
MÉD. Champignon unicellulaire microscopique se reproduisant par bourgeonnement. Levures pathogènes (Man.-Man.Méd.1977).
P. ext. ,,Nom générique donné à tous les organismes vivants qui provoquent la fermentation`` (Sc. 1962).
P. métaph. Toute la levure d'égarement que peut détenir un cerveau surexcité par la névrose, fermentait (Huysmans, À rebours,1884, p. 146).
B. − Vieilli. Ce qu'on lève de dessus et de dessous le lard à larder. Une levure de lard. (Dict. xixeet xxes.).
C. − HÉRALD. Quartier de l'écu dit aussi franc quartier. (Ds Ac. Compl. 1842, Littré, DG, Quillet 1965).
REM. 1.
Levurage, subst. masc.Action d'ensemencer avec des levures un milieu où l'on veut produire une fermentation. (Ds Quillet 1965, Lar. Lang. fr.). P. méton. Résultat de cette action. On observe en fermentation haute d'abondantes levures de fond, un levurage prolongé et des bouquets chargés de levure, au moment de la fermentation secondaire (Boullanger, Malt., brass.,1934p. 568).
2.
Levurerie, subst. fém.La levurerie, c'est-à-dire la fabrication industrielle des levures livrées chaque jour à la boulangerie et aux fabriques de pains de régime et également utilisées dans la préparation de nombreux produits alimentaires (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 84).
3.
Levuromètre, subst. masc.Instrument servant à constater la puissance d'un levain ou d'une levure. (Ds Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965, Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [l(ə)vy:ʀ]. Ac. 1694 et 1718 : leveure; Ac. 1740, 1762, 1835 et Littré : levûre; Ac. 1798 et dep. 1878 : levure. Étymol. et Hist. 1. Av. 1188 lieveure « élévation, éminence » (Partonopeus de Blois, éd. J. Gildea, Appendix I, 1732, t. 1, p. 469 [ms. 1remoitié xiiies.]) 2. 1419 leveure « substance provoquant la fermentation » (Edits de police de Montreuil-sur-Mer, éd. G. de Lhomel, 7 ds Fonds Barbier); 1611 leveure de biere (Cotgr.); 3. 1642 leveure de lard (Oudin Fr.-Ital.); 4. av. 1680 chasse et pêche levure de filet ([F. Fortin], Les ruses innocentes c. 5 ds Rich. : faire la levure d'un filet). Dér. de lever1*; suff. -ure*. Cf. lat. médiév. levatura « mélange d'herbes employé pour la fermentation de la bière » (1042 ds Nierm.); a. esp. levadura (1220-50, Berceo ds Cor.); a. prov. levadura « levain » (xives., Hist. abrégée de la Bible, fo28 ds Rayn. t. 4, p. 64a). Fréq. abs. littér. : 85.
DÉR. 1.
Levurer, verbe trans.Ensemencer avec de la levure. (Ds Quillet 1965, Lar. Lang. fr.). [ləvyʀe], (il) levure [ləvy:ʀ]. 1reattest.1909 (Lar. mens., p. 580); de levure, dés. -er.
2.
Levurier, subst. masc.a) ,,Marchand de levure`` (Chesn. 1857). b) ,,Bac métallique servant de réservoir à levures dans l'industrie brassicole`` (Clém. Alim. 1978). [levyʀje]. 1reattest. 1803 « marchand de levure » (Boiste); de levure, suff. -ier*.
BBG. Dub. Dér. 1962, p. 56 (s.v. levurer).

Levurer, verbe trans.Ensemencer avec de la levure. (Ds Quillet 1965, Lar. Lang. fr.). [ləvyʀe], (il) levure [ləvy:ʀ]. 1reattest.1909 (Lar. mens., p. 580); de levure, dés. -er.

Wiktionnaire

Forme de verbe

levuré \lə.vy.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe levurer.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LEVURE. n. f.
Écume que fait la bière quand elle bout, et dont les boulangers et les pâtissiers se servent quelquefois au lieu d'autre levain. Levure de bière. Il signifie aussi Ce qu'on lève de dessus et de dessous le lard à larder. Une levure de lard.

Phonétique du mot « levuré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
levuré lœvyre

Citations contenant le mot « levuré »

  • On pourra toujours inscrire ce que l’on voudra sur l’étiquette — bio, biodynamique, nature, pas levuré, ni filtré, ni vendangé à la machine ou, encore, élaboré avec des raisins —, reste qu’un simple coup de nez suffit. Ce gamay donne simplement du bonheur ! C’est net et aérien, tendre et accompli, délicat et bien nourri, sensible et inspirant. (5) © Explication des cotes Le Devoir, Château de Javernand «Indigène» 2017, Chiroubles, Beaujolais, France | Le Devoir
  • Le vocabulaire pour les décrire est aussi similaire : herbacé, fruité, levuré, végétal, fumé…C’est tout naturellement que l’équipe mabiereartisanale.fr, quelque peu gourmande, a souhaité tester pour vous les accords bière et raclette. Le Figaro - Le Figaro Vin, Raclette et Bière : les meilleurs accords pour une soirée réussie - Le Figaro Vin
  • Lorsqu'on la verse, elle dévoile une couleur cuivrée (on l'aurait crue beaucoup plus sombre) et une mousse beige abondante qui s'évanouit rapidement. Le nez est évidemment très levuré, faiblement fruité et éminemment alcoolisé. Lorsqu'on la goûte, l'effet de l'alcool domine outrageusement, mais devient quelque peu adouci par les saveurs sucrées, épicées et bien maltées. On l'aurait préférée moins effervescente et plus ronde, mais elle demeure agréable à déguster. Laissez-la se réchauffer quelques minutes avant le service pour profiter pleinement de son potentiel. La Presse, Découvrons la quadrupel
  • « J’y pensais depuis l’an dernier, je goûtais les IPA régionales et je voulais faire un côté plus aromatique, moins “levuré”, davantage sur le houblon », raconte Thomas Mousseau. Le patron de la brasserie a profité du fait qu’il rachetait des cuves pour s’équiper afin de pouvoir brasser ce type de bière. www.leberry.fr, Ouche Nanon sort la première bière IPA du Cher à l'occasion de sa fête annuelle - Ourouer-les-Bourdelins (18350)
  • La première étape est la fabrication d'un levain. Dans un bol, émiettez la levure préalablement extraite du réfrigérateur pour prendre la température ambiante. Délayez les miettes dans 5cl de lait tiède puis mettez quelques cuillères de farine dans un second bol et versez le lait levuré dans ce bol en remuant jusqu'à obtenir une pâte homogène , d'une consistance qui fait qu'elle colle aux parois du bol. Une pincée de vrai sucre fera son bonheur et donnera au champignon de l'ardeur au travail . Laissez reposer et monter dans un endroit à chaleur modérée (en été c'est très simple, en hiver sur un radiateur par exemple). Club de Mediapart, AUJOURD'HUI, ON BOULANGE | Le Club de Mediapart
  • La microbrasserie La Souche est installée à Limoilou depuis plus de cinq ans. Grâce à son usine de production installée depuis l’an dernier à Stoneham, elle peut maintenant embouteiller ses produits. Parmi sa gamme régulière, on trouve la Jackie Dunn, une session IPA avec un bon corps. Contrairement à beaucoup de sessions qui ne mettent en valeur que le houblon, celle-ci a un nez légèrement levuré, où on distingue la céréale et, bien sûr, des houblons américains. Leurs odeurs tropicales sont bien présentes, tout comme leur amertume, qui s’impose en fin de gorgée. Cela se marie bien au corps malté, assez rond, et à la pointe d’épice de la levure. Si les bières de La Souche sont surtout distribuées dans la Vieille Capitale depuis l’automne, Montréal en recevra 
régulièrement à partir 
du printemps. Journal Métro, La microchronique: Jackie Dunn de La Souche

Images d'illustration du mot « levuré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « levuré »

Langue Traduction
Anglais yeast
Espagnol levadura
Italien lievito
Allemand hefe
Chinois 酵母
Arabe خميرة
Portugais fermento
Russe дрожжи
Japonais 酵母
Basque legamiarekin
Corse levadura
Source : Google Translate API
Partager