La langue française

Léprologue

Définitions du mot « léprologue »

Wiktionnaire

Nom commun

léprologue \le.pʁɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Médecin spécialiste de la lèpre.
    • Hugo Pesce Pescetto (1900-1969) Épidémiologiste péruvien, spécialiste de la malaria et léprologue émérite, il découvrit le gène porteur de la lèpre. — (Viviane Bouchard, Che Guevara, un héros en question, Québec Amerique, 2005)
    • En avril 1904, le léprologue valencien Mauro Guillem, dans un article intitué lHay lepra en Espahal (Guillem, 1904, 2-3) évoqua l'existence de plus de 2 000 malades de la lèpre pour la seule province de Valence, […]. — (Épidémies et populations, Odile Jacob/CNRS, 1998, page 127)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « léprologue »

Mot dérivé de lèpre avec le suffixe -logue
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « léprologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
léprologue leprɔlɔg

Citations contenant le mot « léprologue »

  • L’expérience acquise depuis ma prise en fonction en 2004 comme médecin et depuis 2014 comme léprologue nous permet d’apporter notre contribution car le Covid-19 étant également une maladie transmissible. Les règles d’hygiène sont alors appliquées à ce niveau pour limiter la transmission. » , Lèpre et covid-19 : D'un combat à l'autre avec le docteur Ilboudo | Carenews
  • L’espoir de voir un jour cette terrible maladie vaincue est donc plus grand que jamais. Mais cela ne doit pas faire oublier que « parmi les malades détectés chaque année, plus de 20% présentent des infirmités lourdes. Aujourd’hui, plus de 3 millions de personnes guéries de la lèpre restent infirmes ou mutilés à vie », indique le léprologue. « Et encore, ces chiffres ne traduisent pas toute la souffrance des patients, et les conséquences induites par cette maladie telles que la culpabilité du patient et la stigmatisation de la communauté ». À l’occasion de la 66eme journée mondiale de la lèpre, 10.000 bénévoles de la fondation Raoul Follereau feront la quête dans les villes de France les 25, 26 et 27 janvier afin de récolter des dons pour soigner cette maladie. « Cela fait vingt ans que je travaille sur la lèpre », indique Christian Johnson. « En traitant tous les malades par la polychimiothérapie et avec le développement d’un vaccin contre la lèpre, je suis optimiste. Si les moyens suivent, nous devrions réussir à stopper cette maladie ». Aleteia, « En 2019, la lèpre fait encore des victimes »
  • Burn-out ? Au-delà ou autre chose, un nouvel épuisement qui n’a pas encore reçu de nom. Ce furent des médecins qui inventèrent le terme, le docteur Lechat, léprologue belge au Congo en 1957 qui disait qu’il était possible d’être consumé, puis le docteur Freudenberger, à New-York, vers 1973, qui comprit qu’il était aussi cramé que les toxicomanes qu’il tentait de soulager. Depuis, le terme a fait florès. Dans la composition du burn-out contemporain sont entrés, à côté de la fatigue extrême, le manque de reconnaissance et le sentiment d’œuvrer dans l’absurde. Or ces éléments-là manquent dans le tableau d’épuisement des soignants du front actuel, et c’est pourquoi le terme n’est sans doute pas adéquat. LaLibre.be, Jour 3 : Hommage à celles et ceux qui partent vers les hôpitaux, au-devant de ce qu’ils n’auraient jamais imaginé - La Libre
  • « Malheureusement, les gens viennent nous voir trop tard, après être passés entre les mains de guérisseurs, généralement non formés pour détecter les premières taches claires sur la peau ou les zones d’insensibilité, regrette le léprologue. Beaucoup de transfrontaliers nigérians parlant le yoruba viennent consulter ici, car ils ont de la famille de ce côté de la frontière. Résultat : on a souvent des plaies avec une gangrène, et il faut donc amputer. D’où l’intérêt des consultations ambulatoires, sur le terrain, où on anticipe, où on cherche à ausculter les proches des anciens malades, des lépreux guéris, qui pourraient être en train d’incuber », poursuit-il. La Croix, Au Bénin, la lutte contre la lèpre s’intensifie
  • À partir de 1936, un médecin-léprologue fut nommé et occupa les fonctions de directeur du service d'hygiène et de microbiologie. Toutefois, cette organisation se révéla encore imparfaite. Dans un rapport, le médecin-capitaine des Troupes coloniales Palinacci souligne : " L'indifférence presque totale des nombreux médecins civils de l'île qui n'aiment pas soigner les malades lépreux". Après 1945, grâce aux remarquables succès obtenus avec la sulfone-mère, le nombre de cas diminua fortement et la maladie put être stoppée avant le stade des mutilations. La léproserie a fermé ses portes en 1981. Les derniers patients vivent actuellement à proximité de la léproserie, dans des maisonnettes acquises pour eux par les associations et la commune. La lèpre est toujours présente à la Réunion. Un système de surveillance mis en place par la cellule de l'Institut national de veille sanitaire en région océan Indien a permis de dépister, entre 2005 et 2011, vingt nouveaux lépreux, soit en moyenne trois nouveaux cas par an. Clicanoo.re, [Société] Une brève histoire de la lèpre à La Réunion | Clicanoo.re

Traductions du mot « léprologue »

Langue Traduction
Anglais the prologue
Espagnol el prólogo
Italien il prologo
Allemand der prolog
Chinois 序言
Arabe مقدمة
Portugais o prólogo
Russe пролог
Japonais プロローグ
Basque hitzaurrea
Corse u prologu
Source : Google Translate API

Léprologue

Retour au sommaire ➦

Partager