La langue française

Légitimisme

Définitions du mot « légitimisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

LÉGITIMISME, subst. masc.

Opinion professée par les légitimistes et parfois, mouvement politique qui s'y apparente. Les mouchards volontaires, espèces d'agents provocateurs imbéciles qui viennent crier contre tous les gouvernements et qui se trompent, faisant du légitimisme chez les républicains et vice versâ (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 164).Il fallut plus de cent cinquante ans [en Angleterre après la mort de Charles Ier] (...) pour qu'on osât (...) ne pas se croire obligé d'afficher un légitimisme effréné (Renan, Réf. intellect.,1871, p. 257).
Prononc. : [leʒitimism]. Étymol. et Hist. 1839 (Baudelaire, Corresp., let. à sa mère, juin, I, 71, ds Quem. DDL t. 7). Dér. de légitime1*; suff. -isme*. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 330. - Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1929, t. 41, pp. 142-143.

Wiktionnaire

Nom commun

légitimisme \le.ʒi.ti.mism\ masculin

  1. (Didactique) Opinion des partisans du maintien d'un ordre social et politique établi, existant ou antérieur.
    • Le légitimisme, d'une manière générale, est plutôt assimilé à une acceptation passive des choses. Mais depuis que l’alternance et la cohabitation se sont banalisées, il a pris une nouvelle signification. — (La France blessée: Une radioscopie politique, sous la direction de André Gattolin & François Miquet-Marty, Éditions Denoël, 2003, p. 246)
    • En second lieu, il convient de souligner le rôle essentiel du turn-over dans la production du légitimisme des membres de la direction du Budget. En effet, la forte mobilité du personnel de la direction fonctionne aussi comme un puissant système d'incitation au légitimisme, c'est-à-dire à l'adhésion aux raisons et intérêts de l'institution budgétaire. — (Alexandre Siné, L'ordre budgétaire: l'économie politique des dépenses de l'État, Éditions Economica, 2006, p. 256)
    • La position shî‘ite quant à la succession du Prophète se résume à un légitimisme radical. Point de légitimité en dehors de la Famille du Prophète. — (Ali Merad, Le Califat: Une autorité pour l'Islam?, Editions Desclée de Brouwer, 2008)
    • Les termes du légitimisme culturel par lesquels la danse « de création » est défendue se renversent dans le système de valeurs des pratiquants qui lui sont le plus réfractaires, généralement beaucoup moins dotés que les précédents en capitaux scolaires. — (Henri Eckert, Les jeunes et l'agencement des sexes, Editions La Dispute, 2007, p. 36)
    • Une acculturation minimale au milieu d'arrivée, un certain légitimisme, est donc impératif pour espérer obtenir des rémunérations en terme de pouvoir, de statut et de revenus. […]. Sans une certaine démonstration de l'acceptation de ses normes sociales légitimes, la réussite sociale n'est tout simplement pas possible. C'est dans ce sens que nous affirmons qu'un certain légitimisme est nécessaire à toute mobilité sociale ascendante. — (Jules Naudet, Parcours de réussite en France, aux États-Unis et en Inde, Paris : Presses Universitaires de France, 2015)
  2. (Histoire) (France) (Archaïsme) Doctrine politique des monarchistes qui désirent le rétablissement des Capétiens sur le trône de France.
    • Les forces du légitimisme sont difficilement mesurables. La mouvance est particulièrement bien implantée dans l'Ouest, des pays de la Loire jusqu'à la Bretagne, dans le Nord, le Massif central, le Languedoc et la Provence. — (Jean-Clément Martin, « Légitimisme », dans le Dictionnaire de la contre-révolution : XVIIIe-XXe siècle, sous la direction de Jean-Clément Martin, Paris : Éditions Perrin, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LÉGITIMISME (lé-ji-ti-mi-sm') s. m.
  • Opinion des légitimistes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « légitimisme »

(Siècle à préciser) Dérivé de légitime avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « légitimisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
légitimisme leʒitɛ̃ism

Citations contenant le mot « légitimisme »

  • Je souhaite montrer comment des ruraux se sont mêlés à l’épopée de la duchesse de Berry. Je parle de « légitimisme populaire ». Il s’agit de comprendre comment ces ruraux légitimistes vivaient la politique à cette époque. Comme le régime est censitaire, ils ne peuvent pas voter. Ils expriment alors leurs opinions, leur mécontentement et leurs griefs à travers des actions de la chouannerie ou des actions séditieuses moins violentes. , Vendée. La « Dernière guerre de Vendée » racontée par Laurent Morival - La Roche sur Yon.maville.com
  • Le légitimisme doit être dépassé, car arrive le jour où on sera toutes et tous légitimes à avoir perdu toutes les luttes mais un chuttt vaut mieux que tu l’ouvres..... Club de Mediapart, Mickael Wamen: Pourquoi organiser en juillet ce qu'on peut désorganiser en septembre? | Le Club de Mediapart
  • Du légitimisme au républicanisme, imprégné des idées libérales du temps, sensible au sort du « prolétariat » créé par la société industrielle, Lamartine, loin de l’image du poète perdu dans les nuées, se révèle un politique souvent réfléchi et conséquent. Contrepoints, Lamartine : un romantique égaré en politique ? | Contrepoints
  • La droite identitaire de Marion Maréchal brouille également les cartes. Elle tire du légitimisme son ancrage dans une tradition antirévolutionnaire (qui s’exprime par exemple dans l’anticentralisme des mouvements identitaires régionaux qui la soutiennent et ses liens avec les catholiques intégristes). Mais elle se veut libérale sur le plan économique, comme les orléanistes, et voue un culte tout bonapartiste à l’autorité. Elle est d’ailleurs pour l’union des droites. Et une partie des cadres LR semblent prêts à s’allier avec elle. , Marion Maréchal, Les Républicains et les (nouvelles) droites en France
  • . Et le légitimisme qui était ce qu'on pourrait appeler la droite de la droite avec l'idée du conservatisme.  Atlantico.fr, La grande peur des bien-pensants face aux Gilets jaunes : mais au fait, qui sont les légitimistes, les bonapartistes et les orléanistes dans l’histoire ? | Atlantico.fr
  • Bon, je ne suis pas très impressionné que la Suisse ait envoyé une petite délégation rikiki au défilé du 14 juillet. Cela ne date pas d’hier que les Suisses ont joué un rôle central dans l’armée française dont ils été presque les principaux instructeurs pendant des siècles. Depuis que François 1er a réussi à les battre à Marignan et qu’il a été tellement impressioné par leurs qualités de guerriers, il a tenu à tout prix à signer avec eux une “Alliance Perpétuelle” pour s’assurer les services des meilleurs soldats du monde à l’époque. Moyennant quoi la garde des rois de France a toujours été assurée par des Suisses et il y a eu au cours des générations des centaines de régiments suisses qui formaient presque l’épine dorsale des armées royales. Certains régiments fameux de l’armée française actuelle sont d’ailleurs la continuation directe d’anciens régiments suisses. Dans toutes les guerres de Henri IV, Louis XIII, XIV, le Régent, XV et XVI de nombreuses victoires n’auraient pas été possibles sans les régiments suisses. Ce sont deux régiments suisses qui en 1768 ont pris possession de la Corse pour Louis XV. Cette alliance a duré jusqu’à la révolution et a été rétablie pour un temps après l’Empire. Même Napoléon, en imposant l’Acte de Médiation pour pacifier la Suisse, a tenu à s’assurer que notre pays lui fournisse environ 15´000 soldats par an, ce qui a littéralement saigné une génération de la jeunesse suisse. Quand cet aventurier a eu l’idée saugrenue d’envahir la Russie et que ça s’est mal passé, ce sont les Suisses qui par leur sacrifice ont permis aux débris de son armée en déroute de passer la Bérézina. Louis XVIII et Charles X ont repris la tradition des gardes suisses et des régiments. Mais en 1830 Louis-Philippe ne pouvait pas garder ces troupes sur le territoire, car elles étaient associées au légitimisme. Alors il a créé la Légion Étrangère pour recycler ces troupes d’élite, et il les a envoyées conquérir l’Algérie. La Légion Étrangère était composée au début uniquement de Suisses et sa devise Honneur et Fidélité n’est autre que l’ancienne devise des régiments suisses. La Légion Étrangère perpétue toutes les traditions des anciens régiments suisses. On peut dire que sans la contribution des militaires suisses la France n’aurait pas été ce grand pays qu’elle a été du XVIe au XIXe siècle. Alors quelques petits suisses qui défilent le 14 juillet…. il y aurait presque de quoi avoir honte. Si Macron croit qu’on est flattés il se trompe. Il n’y a que ce pauvre Dr Pittet qui se laisse bluffer et flatter par un petit pète sec comme Macron. Un monde complexe, Sommet de Nouakchott : non, la France ne s’enlise pas au Sahel (1/2) – Un monde complexe

Traductions du mot « légitimisme »

Langue Traduction
Anglais legitimism
Espagnol legitimismo
Italien legittimismo
Allemand legitimismus
Chinois 正统
Arabe الشرعية
Portugais legitimismo
Russe легитимизм
Japonais 正当性
Basque legitimismo
Corse legittimismu
Source : Google Translate API

Légitimisme

Retour au sommaire ➦

Partager