La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « latiniser »

Latiniser

[latinize]
Ecouter

Définitions de « latiniser »

Latiniser - Verbe

  • (Histoire) Assimiler à la culture et aux pratiques romaines, notamment en termes de langue et de coutumes.

    Depuis sa conquête par César et jusqu'à la fin du Ve siècle, la Gaule n'a été qu'une terre romaine, entièrement latinisée et son histoire se confond avec celle de Rome.
    — Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours - Avant-propos
  • (Linguistique) Attribuer une forme ou une terminaison latine à un mot issu d'une autre langue.

    Les Romains, qui ne connoissoient ni l'un ni l'autre de ces bœufs sauvages avant de les avoir vus en Germanie, ont adopté ces noms: de vrochs ils ont fait vrus, et de visen, bison; et ils n'ont pas imaginé que le bœuf sauvage, décrit par Aristote sous le nom de bonasus, pouvoit être l'un ou l'autre de ces bœufs dont ils venoient de latiniser et de gréciser les noms germains.
    — Œuvres complètes de Buffon, mises en ordre et précédées d'une notice historique par A. Richard
  • (Religion) Imposer les rites propres à l’Église latine.

    La société grecque et l'Église doivent se tenir sur le qui-vive parce que le Vatican n’a pas abandonné ses objectifs permanents de latiniser les Grecs.
    — Dimitri Kitsikis, Cahiers d'études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien

Expressions liées

  • Grec latinisé
  • Grecs latinisants

Étymologie de « latiniser »

Du latin latinizare (« traduire en latin »), variante hellénisante de latinare.

Usage du mot « latiniser »

Évolution historique de l’usage du mot « latiniser » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « latiniser » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « latiniser »

  • Le pays est également en train de latiniser son écriture...https://t.co/IHBZdbmHMM
    Le Temps — Changement politique purement décoratif au Kazakhstan - Le Temps
  • Le pays Vascon au sud de l’Aquitaine a été envahi par César, certains petits peuples n’ont pas prêté serment d’allégeance et ne se sont pas romanisés (les Basques ont attendu le français pour se latiniser), tandis que les autres ont vu leur langage évoluer avec l’influence latine, ce qui fait dire à Pierre Salles que les Béarnais sont des « Basques latinisés ».
    SudOuest.fr — Histoire des Béarnais, ces Basques latinisés
  • En 1923, au lendemain de la chute de l’empire Ottoman, plusieurs réformes linguistiques sont menées par Mustafa Kemal afin de latiniser l’alphabet turc, au détriment de l’alphabet arabe, jusqu’alors utilisé. Cette innovation s’explique du fait du désir de « civilisation occidentale », créant une rupture avec l’ancienne puissance ottomane, alors déchue, entrainant son entrée dans l’Europe, considéré comme « monde civilisé et moderne ». 
    Darwinisme linguistique - Thot Cursus
  • Les Romains, qui ne connaissaient ni l’un ni l’autre de ces bœufs sauvages avant de les avoir vus en Germanie, ont adopté ces noms : de vrochs ils ont fait vrus, et de visen, bison; et ils n’ont pas imaginé que le bœuf sauvage, décrit par Aristote sous le nom de bonasus, pouvait être l’un ou l’autre de ces bœufs dont ils venaient de latiniser et de gréciser les noms germains.
    Georges-Louis Leclerc de Buffon — Œuvres complètes

Traductions du mot « latiniser »

Langue Traduction
Anglais latinize
Espagnol latinizar
Italien latinizzazione
Allemand latinisieren
Chinois 拉丁化
Arabe ترجم إلي اللاتينية
Portugais latinizar
Russe латинизировать
Japonais ラテン語化する
Basque latinize
Corse latinizà
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.