La langue française

Latinisation

Sommaire

  • Définitions du mot latinisation
  • Étymologie de « latinisation »
  • Phonétique de « latinisation »
  • Citations contenant le mot « latinisation »
  • Traductions du mot « latinisation »

Définitions du mot « latinisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Latinisation, subst. fém.Action de latiniser. a) [Correspond à A 1 supra] Il est possible (...) que Paul, à l'exemple d'un grand nombre de juifs, eut deux noms, l'un hébreu, l'autre obtenu par grécisation ou latinisation grossière du premier (Renan, St-Paul,1869, p. 19).b) [Correspond à A 2 a supra] La latinisation de la Gaule (L. Febvre, Combats pour hist., Temps naissance géogr. ling., 1906, p. 152).[latinizasjɔ ̃]. Att. ds Ac. 1932. 1resattest. 1722 « action de latiniser un mot » (P. D. Huet, Huetiana ds Fr. mod. t. 14, p. 289), 1906 « action de marquer d'un caractère latin » (L. Febvre, loc. cit.); de latiniser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun

latinisation \la.ti.ni.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de rendre plus latin.
    • Les enjeux de la latinisation des États-Unis.
    1. (Histoire) Romanisation des peuples de l’empire romain.
      • La latinisation de la Gaule.
  2. (Linguistique) Utilisation de mots latins dans une langue.
    • La latinisation des noms communs dans les chartes.
    • Sur la question de la latinisation des prénoms et des surnoms, on voit une si grande variété de sentiments et d’usages, qu’il y a lieu de s’étonner que les grammairiens n’aient pas essayé d’en fixer les règles.
  3. (Linguistique) Translittération dans l’alphabet latin.
    • Recommande que les pays de langue arabe qui ont l’intention d’établir à des fins officielles des cartes ou des nomenclatures latinisées recherchent la possibilité de s’entendre sur un système unique de latinisation des noms géographiques arabes à des fins officielles dans tous les pays de langue arabe, ou bien, s’il se révèle impossible de s’entendre sur un système unique de latinisation, qu’ils envisagent d’employer deux systèmes seulement, l’un basé[sic : fondé] sur le système français de translittération et le second sur le système anglais. — (Conférences des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques)
    • Tôt ou tard le problème de la latinisation de l’alphabet russe sera posé. — (Latiniser l’écriture russe : un projet plus que linguistique, en ligne)
  4. (Religion) Rapprochement liturgique avec l’Église catholique romaine.
    • La création de l’Église catholique indienne provient d’une révolte contre la latinisation portugaise de l’Église syro-malabare, en 1653.
    • Il existe dans plusieurs Églises des revendications pour le respect ou la restauration de leur traditions contre la latinisation. — (« Églises catholiques orientales », Wikipédia)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LATINISATION. n. f.
Action de latiniser.

Littré (1872-1877)

LATINISATION (la-ti-ni-za-sion) s. f.
  • Action de latiniser. Sur la question de la latinisation des noms et des surnoms, on voit une si grande variété de sentiments et d'usages, qu'il y a lieu de s'étonner que les grammairiens n'aient pas essayé d'en fixer les règles, Huetiana, p. 150.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « latinisation »

(Siècle à préciser) De latiniser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « latinisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
latinisation latɛ̃isasjɔ̃

Citations contenant le mot « latinisation »

  • Elu pape à Rome, Saint-Victor a été dans l’histoire celui qui a promu la latinisation de l’église. En effet, avant lui, l’église était encore sous l’influence gréco-orientale. Webdo, Histoire : Qui sont les trois papes tunisiens, saints de l'église catholique ?
  • Proclamé le 18 juillet 1870, le dogme de l’infaillibilité pontificale ne figurait pas au départ à l’ordre du jour du concile Vatican I. Mais quelques semaines après son ouverture, une majorité de pères conciliaires demandèrent son inscription et le sujet fut discuté du 13 mai au 16 juillet et voté définitivement le 18 juillet par 533 évêques (contre 2), malgré l’absence des évêques orientaux qui avaient quitté Rome pour ne pas avoir à se prononcer contre ce qu’ils percevaient comme une trop forte « latinisation » du catholicisme. Croire, Pourquoi l’infaillibilité pontificale  ?
  • Mais surtout, les langues romanes sont celles dont la croissance est actuellement la plus forte. Nous assistons ainsi à une « latinisation » du monde. Le nombre de locuteurs francophones devrait ainsi s'établir à 750 millions en 2050. En y ajoutant les locuteurs espagnols et lusophones, cette estimation est portée à 1,6 milliard Dans cette perspective, l'Europe ne doit pas créer une rupture avec ses langues. Elles sont la garantie de liens économiques et culturels forts avec le reste du monde. Les Echos, La diversité linguistique européenne, une force dans la mondialisation | Les Echos
  • Arabe, latin, ou cyrillique : les alphabets se sont succédé sur la zone centrasiatique au gré des conquêtes et des empires. Récemment, c’était au tour du Kazakhstan de s’engager sur la voie de la latinisation comme nombre d’anciennes républiques soviétiques de la région. France Culture, D’Astana à Douchanbé : géopolitique des alphabets - Ép. 2/4 - Guérillas linguistiques
  • Qu'en est-il alors de «motus»? Faut-il y voir le fait d'un héritage latin? Absolument pas. Ne nous fions pas en effet là aussi à l'apparence de notre terme. Car, «motus», indique Le Trésor de la langue française est issu d'une «latinisation plaisante de “mot“». Pas question de Platon ou d'Aristote! Le mot signifiait «chut! pas un mot!» au XVe siècle. Un sens que l'on retrouvera seul, jusqu'au XIXe siècle. «Motus! Je veux jouer ce jeu-là sans qu'on n'en sache rien (...) n'en dites rien aux Cruchot, ça les taquinerait», écrivait par exemple Balzac dans Eugénie Grandet, en 1834. Le Figaro.fr, Pourquoi dit-on «motus et bouche cousue» ?

Traductions du mot « latinisation »

Langue Traduction
Anglais latinization
Espagnol latinización
Italien latinizzazione
Allemand lateinisierung
Chinois 拉丁化
Arabe الترقق
Portugais latinização
Russe латинизация
Japonais ラテン語化
Basque latinization
Corse latinizazione
Source : Google Translate API
Partager