La langue française

Larix

Sommaire

  • Définitions du mot larix
  • Étymologie de « larix »
  • Phonétique de « larix »
  • Citations contenant le mot « larix »
  • Traductions du mot « larix »

Définitions du mot « larix »

Trésor de la Langue Française informatisé

LARIX, subst. masc.

Synon. sc. de mélèze (v. Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 557).
Prononc. et Orth. : [laʀiks]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1523 (Parthenice Mariane, trad. J. de Mortieres, 4 b : Larix bois qui ne peut brusler). Lat. larix « mélèze ». Empr. d'abord sous la formelarice (1213, Fet des Romains, éd. L. F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p. 612, 9; cf. aussi trad. de Végèce ds Gdf.). Bbg. Brüch (J.). Lat. larix « Lärche ». Indogermanische Forschungen. 1923, t. 41, pp. 377-379.

Wiktionnaire

Nom commun

larix \la.ʁiks\ masculin

  1. (Botanique) Nom scientifique des mélèzes.

Nom commun

larix \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Mélèze.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LARIX. (On prononce l'X.) n. m.
T. de Botanique. Nom scientifique du Mélèze.

Littré (1872-1877)

LARIX (la-riks') s. m.
  • Terme de botanique. Nom latin employé à présent en français pour désigner le genre mélèze (conifères), dans lequel on distingue le larix européen, dit vulgairement mélèze, et le larix américain, appelé épine rouge, Legoarant
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LARIX, (Littér. Bot.) nom d’un bois dont parle Vitruve, liv. I. ch. ix. Il dit que César étant campé près des Alpes, voulut se rendre maître d’une forteresse nommée Larignum (Isidore liv. XVII. ch. vij. écrit Laricium), devant laquelle il y avoit une tour de bois d’où on pouvoir incommoder ses troupes. Il y fit mettre le feu, & en peu de tems elle parut toute embrasée, mais ensuite le feu s’éteignit de lui-même sans avoir consommé le bois de la tour. César voyant son projet manqué, fit une tranchée, & les ennemis furent obligés de se rendre. Ils lui apprirent alors que la tour étoit construite du bois larix, qui avoit donné le nom au château, & que ce bois ne pouvoit être endommagé par les flammes. M. Perrault, incertain si le larix dont il s’agit ici est notre mélese, a conservé le terme latin dans sa traduction : son doute mérite des louanges, & c’est bien le doute d’un vrai savant, car quoique la mélese soit un bois très-dur & très-durable, excellent pour la construction des vaisseaux, on a de la peine à se persuader qu’un bois plein de résine & de térébenthine ait la propriété de résister aux flammes, comme Vitruve le raconte du larix. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « larix »

Lat. larix, mélèze ; grec, λάριξ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin larix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien λάριξ, larix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « larix »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
larix lariks

Citations contenant le mot « larix »

  • De croissance lente mais de très bonne rusticité (-25°C), le Pseudolarix a un port conique avec la cime aplatie. Son écorce brun-rouge se fissurant et s'exfoliant en écailles étroites porte des branches étalées qui sont comme disposées en verticilles sur l'arbre qui ne dépasse guère 15m en Europe contre 30 à 50m en Chine. Binette & Jardin, Faux mélèze (Pseudolarix), mélèze doré de Chine : plantation, culture

Traductions du mot « larix »

Langue Traduction
Anglais larix
Espagnol larix
Italien larix
Allemand larix
Chinois 落叶松
Arabe لاريكس
Portugais larix
Russe larix
Japonais larix
Basque larix
Corse larix
Source : Google Translate API
Partager