La langue française

Lais

Sommaire

  • Définitions du mot lais
  • Étymologie de « lais »
  • Phonétique de « lais »
  • Citations contenant le mot « lais »
  • Traductions du mot « lais »
  • Synonymes de « lais »

Définitions du mot « lais »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAIS, subst. masc.

A. − DR. ANC. [Forme anc. de legs] On a changé l'orthographe du vieux français lais − dérivé à partir de laisser (dérivation régressive) − en legs croyant qu'il provient de legatum, participe passé de legare qui a été repris en français sous une forme savante léguer (O. Duchacek, La Tendance de motivation et la conscience étymol., Wiss. Z. der Humboldt-Universität, t. 18, no4, 1969, p. 702).
HIST. LITTÉR. Les lais des Testaments, le Lais ou Petit Testament, de François Villon (1461) (où le poète distribue à ses amis et connaissances des legs bouffons ou d'intention satirique).
B. −
1. DR. ADMIN., JURISPR.
a) Au plur. Lais de mer, lais et relais de la mer. Terrains que la mer en se retirant laisse à découvert de façon permanente (et qui sont administrativement la propriété de l'État, mais peuvent être concédés par adjudication) (d'apr. Gruss 1952). Synon. polders (pour la Hollande).Nous qui, après le reflux de la monarchie, somme restés à sec comme les lais et les relais de la mer, quel retentissement pourraient avoir nos murmures sur les plages désertes d'un océan retiré? (Chateaubr., Congrès Vérone, t. 2, 1838, p. 374):
Une loi de 1963 a apporté des modifications importantes à la consistance du domaine public maritime en y incorporant le sol et le sous-sol marin jusqu'à la limite de la mer territoriale ainsi que les lais et relais de la mer qui faisaient antérieurement partie du domaine privé de l'État. Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 387.
b) Au sing. Lais de rivière. ,,Atterrissement abandonné par une rivière et qui devient propriété d'État avant d'être aliéné, le plus souvent au riverain`` (Fén. 1970). Synon. alluvion.
2. GÉOGR. Synon. rare de laisse3.Lais de haute mer. (Ds Rob., Lar. Lang. fr. et Lexis 1975).
C. − EAUX ET FORÊTS. Jeune baliveau laissé en réserve dans une coupe de taillis pour devenir un arbre de haute futaie. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [lε]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. [1142 lat. médiév. lessum « legs, donation » (doc. ds Du Cange, s.v. laxare 2)] Ca 1179 (Renart, éd. M. Roques, 2029 : Or vos deüssiez confesser Et faire lais a vos enfanz), v. aussi legs; 2. 1495 « atterrissements, alluvions déposés par une rivière » (Procès verbal des anc. coutumes de Bourbonnais, Nouv. coutumier gén., éd. Bourdot de Richebourg, t. 3, p. 1227); 3. 1586 « jeune baliveau laissé lors de la coupe des taillis, pour devenir grand » (G. Bounyn, Satyre au roy, éd. F. Fleuret et L. Perceau, Satires fr. du xvies., t. 2, p. 155). Déverbal de laisser*; au sens 1, cf. le synon. a. fr. laisse ([ca 924 lat. médiév. laxa, 1164 lessa ds Du Cange, loc. cit.] ca 1175 Benoît de Ste-Maure, Chron., éd. C. Fahlin, 41575).

Wiktionnaire

Nom commun

lais \lɛ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Eaux et Forêts) Jeune baliveau de l’âge du bois, qu’on laisse quand on coupe le taillis, afin qu’il vienne en haute futaie.
  2. (Droit) Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d’accroissement à un terrain.
    • Les lais d’une rivière, de la mer.

Forme d’adjectif

lais \lɛ\

  1. Masculin pluriel de lai.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAI, AIE. adj.
Laïque. Il n'est plus usité que dans cette expression Frère lai, Frère servant qui n'est point destiné aux ordres sacrés. On a dit aussi Sœur laie pour Sœur converse, qui est seul usité maintenant.

LAI s'employait aussi comme nom masculin. Les clercs et les lais.

Littré (1872-1877)

LAIS (lê) s. m. pl.
  • 1 Terme d'eaux et forêts. Nom qu'on donne aux jeunes baliveaux qu'on laisse, en coupant un taillis, afin qu'ils croissent en haute futaie.
  • 2 Terme de jurisprudence. Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d'accroissement à un terrain. Le ministre des finances annonce de temps à autre qu'on doit procéder à l'aliénation de certains lais de mer.

    On dit fort souvent, au lieu de lais simplement, les lais et relais de la mer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LAIS, s. m. (Jurisprud.) en termes d’eaux & forêts signifie un jeune baliveau de l’âge du bois qu’on laisse quand on coupe le taillis, afin qu’il revienne en haute futaie.

Lais dans quelques coutumes signifie ce que la riviere donne par alluvion au seigneur haut-justicier. Cout. de Bourbonnois, art. 340.

Lais se dit aussi quelquefois au lieu de laie à cens ou bail à rente, ou emphitéotique. Voyez Laie.

Tous ces termes viennent de laisser. (A)

LAIS, (Géog. sacr.) ou plûtôt LAISCH, puisqu’il faut exprimer le Shin, ville située à l’extrémité de la Terre-sainte du côté du nord, & dans le teritoire assigné à la tribu d’Aser. Les Israëlites la nommerent ensuite Dan. Reland prétend que c’est la même que la Lésem de Josué, ch. xix. v. 47. Les Grecs l’appellerent Panéas, Diospolis, Cesarée de Philippe, & enfin Néroniade. Elle eut un évêque suffragant de Tyr, mais elle est détruite depuis long-tems. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lais »

(Nom 1) (Date à préciser) De l’ancien français lais, ancien déverbal de laisser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Laisser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lais

Citations contenant le mot « lais »

  • Draxler allait marquer un magnifique but lais Sarabia l’arrête, quel dommage, heureusement qu’il en rigolent de bon coeur ?#HACPSG 90min.com, Les supporters du Paris Saint-Germain dézinguent Julian Draxler après son match face au Havre

Traductions du mot « lais »

Langue Traduction
Anglais lais
Espagnol lais
Italien lais
Allemand lais
Chinois 赖斯
Arabe lais
Portugais lais
Russe лаис
Japonais lais
Basque lais
Corse lais
Source : Google Translate API

Synonymes de « lais »

Source : synonymes de lais sur lebonsynonyme.fr
Partager