La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lacrymatoire »

Lacrymatoire

Définitions de « lacrymatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

LACRYMATOIRE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc., ARCHÉOL. Petite fiole ou petit vase funéraire romain en terre cuite ou en verre qui servait, croyait-on, à recueillir les larmes des pleureuses et contenait, en fait, les huiles odorantes ou les baumes nécessaires au rite des funérailles. Vitrines poussiéreuses encombrées de lampes étrusques, de majoliques, de fragments de lacrymatoires irisés, de sébilles de vieilles monnaies (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 29):
Il nous faisait traverser des salons gigantesques, pleins de vitrines, d'objets d'art, de bahuts, de reliquaires. Il ouvrait les uns ou les autres et en sortait parfois une pièce rare, entre le pouce et l'index : « Voici le lacrymatoire d'Agrippine. Voici le peigne et le miroir de Cléopâtre. » Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 48.
II. − Adjectif
A. − Rare. Synon. de lacrymogène.[Les] chevaux du cortège de Soliman (...) furent vus répandant des larmes, parce qu'on leur avait soufflé dans les narines, je ne sais quelle poudre lacrymatoire (Bloy, Journal,1903, p. 195).
B. − Plais. [En parlant d'un état, d'un affect] Qui fait verser des pleurs, qui concerne les pleurs. Il a ensuite eu l'air si furieux d'être surpris en cet état lacrymatoire (Sue, Myst. Paris, t. 7, 1842-43, p. 228).Mais c'est si vrai, en tout cas, des Allemands en général, des vieux Allemands, de tous ces idiots romantiques, avec leur pensée rance, leur émotion lacrymatoire, ces rabâchages séniles qu'on veut que nous admirions (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 413).
Prononc. et Orth. : [lakʀimatwa:ʀ]. Ac. 1718 lachrymatoire, ensuite lacry-. Étymol. et Hist. 1690 subst. masc. (Fur.); 1808 adj. (Boiste). Empr. au b. lat.lacrimatorius « qui combat le larmoiement ».

Wiktionnaire

Adjectif - français

lacrymatoire \la.kʁi.ma.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Adjectivement) Qui concerne ces objets, leur usage.
    • j’ajouterai qu’on a trouvé dans des tombeaux, près de l’Inachus, un grand nombre d'objets en terre cuite, tels que des lampes, des patères, des coupes, des vases lacrymatoires. — (Joseph-François Michaud, Jean-Joseph-François Poujoulat, Correspondance d’Orient, Ducollet, 1833)
  2. Qui déclenche le larmoiement.
    • Moins gnan-gnan que le vétuste et lacrymatoire retraité, la matrone impatientée finit par répondre : « J’aimerais assez qu’on me confiât d’autres secrets. » — (Remy de Gourmont, Le Joujou Patriotisme, Le Mercure de France, avril 1891)


Nom commun - français

lacrymatoire \la.kʁi.ma.twaʁ\ masculin

  1. (Antiquité romaine) Petit vase de terre cuite ou de verre, déposé dans la plupart des tombeaux, et qui, selon toute apparence, contenait les huiles odorantes dont ont parfumait le bûcher avant de l’allumer.
    • on donne le nom de lacrymatoire à ces vases de verre ou de terre cuite, à long cou, à goulot évasé, et dont le ventre est plus large du double que le cou, qu’on trouve assez souvent mêlés aux cendres et ossemens, dans les sarcophages, le urnes cinéraires, et autres sépultures des anciens romains. — (Histoire et mémoires de l’Institut Royal de France, Académie des inscriptions et belles-lettres, 1824)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LACRYMATOIRE. n. m.
T. d'Antiquité romaine. Petit vase de terre cuite ou de verre, déposé dans la plupart des tombeaux, et qui, selon toute apparence, contenait les huiles odorantes dont ont parfumait le bûcher avant de l'allumer. On a cru longtemps que des lacrymatoires servaient à recueillir les larmes répandues aux funérailles du mort. Adjectivement, Urne, vase lacrymatoire.

Littré (1872-1877)

LACRYMATOIRE (la-kri-ma-toi-r') s. m.
  • Terme d'antiquités romaines. Petit vase de terre cuite ou de verre que l'on trouve dans les sépultures romaines, et que l'on a cru longtemps destiné à recueillir les larmes versées aux funérailles ; d'où le nom.

    Adjectivement. Urne, vase lacrymatoire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lacrymatoire »

Lat. lacrymare, pleurer, de lacryma, larme (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin lacrimatorius (« qui combat le larmoiement »). On a cru longtemps que les lacrymatoires servaient à recueillir les larmes répandues aux funérailles du mort.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lacrymatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lacrymatoire lakrimatwar

Citations contenant le mot « lacrymatoire »

  • « Grâce à des analyses chimiques, on pourra déterminer si des traces de graisses, de protéines ou de pollen sont présentes dans la céramique», souligne l’expert. Des flacons lacrymatoires ont également été retrouvés dans les sépultures. Il s’agit de fioles où, par tradition, on recueillait les larmes des proches ou de celle d’une « pleureuse» professionnelle. Inutile de préciser que des larmes il ne reste plus rien... ladepeche.fr, À Narbonne, découverte de près de 1000 tombes de l'époque romaine: un site «comparable à Pompéi» - ladepeche.fr
  • «Dans certaines amphores, il reste encore des fragments de côtes et de vertèbres», souligne Maxime Guillaume, responsable audois.Des flacons lacrymatoires ont également été retrouvés , petites fioles où on recueillait les larmes des proches ou d'une pleureuse professionnelle. ladepeche.fr, A Narbonne, surgit un petit Pompeï - ladepeche.fr
  • Le chagrin Le deuil et la tristesse peuvent être représentés par des larmes ou la présence de lacrymatoires, petits vases qui servent justement à recueillir les larmes. On citera aussi, pour dire le deuil, le linceul, l’urne cinéraire ou la couronne funéraire. La présence de cyprès dans un cimetière dit aussi la tristesse. L’image est issue de la mythologie grecque. Cet arbre est la plante du deuil d’Apollon après la mort de Cyparisse, jeune homme qu’il aimait, transformé par les dieux en cyprès. Il devient l’arbre des morts. www.lyonne.fr, Regard sur les tombes du cimetière Saint-Amâtre, à Auxerre - Auxerre (89000)
  • Des tombeaux grecs tardifs ont livré des lacrymatoires (sorte de récipients de terre cuite, en forme d'un flacon, dans lesquels, dit-on, les parents du défunt laissaient tomber leurs larmes). À proximité, deux squelettes de chevaux. Le sol a même recraché un lot de pièces de monnaie byzantines, romaines, grecques et phéniciennes. « L'une d'elles a été frappée au Ve siècle avant l'ère chrétienne », selon Abdallah Alaeddine.Les excavations qui se poursuivront jusqu'en 2018 peuvent encore réserver plein de surprises. Affaire à suivre. L'Orient-Le Jour, Quand trésors et autres raretés jaillissent du 415 Saïfi - L'Orient-Le Jour
  • Le portrait de couverture donne le ton: Robert de Montesquiou pose pour l'éternité élégante, extravagant dans l'habillement, excessif dans la vie, jusqu'au-boutiste dans ses amours particulières, décadentiste amoureux du vieux rose et des fraises écrasées, favori des douairières. Celui qui inspira à Proust le personnage du baron de Charlus dans La Recherche fut un des quatre grands dandys des lettres (Les Hortensias bleus, Sabliers et lacrymatoires) aux côtés d'Oscar Wilde, de Baudelaire et de Barbey d'Aurevilly, qui voyait dans le dandysme le «fruit de cette vanité qu'on a trop flétrie». On les retrouve, en compagnie de Brummell, le pater inter pares de l'élégance, dans cette presque encyclopédie richement illustrée par ceux dont l'auteur des Fleurs du mal disait qu'ils excellaient dans «l'art aristocratique de déplaire». Les femmes aussi sont de la partie. Citons Louise Brooks, Gabrielle Chanel, Sonia Rykiel… En revanche, l'auteur, qui connaît bien son sujet, mêle un peu trop l'élégance surfaite, la provocation plébéienne du rock, la coquetterie précieuse et le snobisme au dandysme pur et dur. Que font donc ici Sollers et Houellebecq? Le Figaro.fr, Thierry Clermont : Le dandysme, la création de soi
  • Il entame alors des fouilles dans les sous-sols des maisons concernées : y seront mis au jour des vases, des amphores, des poteries, une fiole lacrymatoire et même une pierre à aiguiser. On y découvrira les restes d’une construction – sans doute un monument funéraire – et deux dalles qui, écrit le chanoine, ont peut-être « primitivement servi de couvercle à deux sarcophages ». , Statues d'Alsace | Un légionnaire venu de Toscane

Images d'illustration du mot « lacrymatoire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lacrymatoire »

Langue Traduction
Anglais lacrimal
Espagnol lagrimal
Italien lacrimale
Allemand tränensack
Chinois 泪的
Arabe دمعي
Portugais lacrimal
Russe слезный
Japonais 涙の
Basque malko
Corse lacrimal
Source : Google Translate API

Lacrymatoire

Retour au sommaire ➦

Partager