La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « kobaïen »

Kobaïen

Définitions de « kobaïen »

Wiktionnaire

Nom commun - français

kobaïen \ko.ba.jɛ̃\ masculin au singulier uniquement

  1. (Musique) Ensemble de sons destinés à donner l’impression d’un langage articulé préexistant sans être une langue construite.
    • Enfin, certains groupes choisissent tout simplement d’inventer leur propre langue comme Minimum Vital et bien sûr Magma avec le kobaïen. — (François Robinet, Camion Blanc: Rock progressif français Une histoire discographique, 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « kobaïen »

Terme inventé par Christian Vander co-fondateur du groupe Magma.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « kobaïen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
kobaïen kɔbaiɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « kobaïen »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « kobaïen »

  • On pensait qu’il n’existait plus depuis longtemps, Magma. Le nom mythique de ce groupe français des années soixante-dix, toujours dirigé par son créateur le batteur Christian Vander, était pourtant à l’affiche de Jazz à Vienne. Nous y étions ! Et voilà une soirée que l’on a envie de saluer. Hamtaï en kobaïen. Parce qu’elle nous a ouvert des horizons infinis. Hündin, en kobaïen. Expressions, Magma à Jazz à Vienne : parlez-vous Kobaïen ? - Expressions
  • Après une tournée des casinos qui a tourné court avec un pseudo groupe anglais monté par Laurent Thibaud, je me suis retrouvé un matin sur une plage, sans boulot. Un gars avec une guitare acoustique m’a prêté son instrument. Je ne savais pas en jouer et je me suis mis à gratouiller, j’ai enchaîné quelques accords et la mélodie de « Kobaïa » est arrivée. Le premier morceau de Magma ! Et j’ai chanté en kobaïen, sans savoir trop ce que je faisais. « Kobaïa, kobaïa, koboshi bewa », ça faisait une jolie mélodie. (Rires) Le Telegramme, Pont-l'Abbé - « Le Prince Albert de Monaco est un fan de Magma » - Le Télégramme

Kobaïen

Retour au sommaire ➦

Partager